Transition : Moctar Ouane victime de mauvais procès

3

Comme à chaque nomination de Premier ministre ou de ministres dans notre pays, le nouveau promu est l’objet de quolibets des détracteurs la plupart tapis dans l’ombre. Le nouveau Premier ministre de la transition n’échappé pas à la déferlante critique sur fond de médisance.

Ces tirs croisés contre Moctar Ouane, nommé il y a quelques jours Premier ministre par le président de la transition Bah N’Daw, n’a pas surpris les observateurs avertis du landernau politique malien. C’est le contraire qui serait ahurissant, tant les Maliens sont habitués à ce genre de jugements erronés et tendancieux quand il s’est agi de la nomination d’un chef de gouvernement.

Cependant, le cas Moctar Ouane a dépassé toutes les bornes. Dans le contexte de la transition, nombre de gens voyaient midi à leurs portes. Surtout ceux qui s’arrogent la paternité de la chute du régime IBK avec l’aide des militaires. Rares sont ceux qui voyaient venir un autre cadre qui n’était ni affilié à l’opposition, ni à la majorité, ni au centre ou un quelconque regroupement à caractère politique. Le réveil a été brutal pour ces hommes politiques qui commençaient à tirer des plans sur des comètes. Quelle utopie.

Du haut de ses 60 ans, Moctar Oaune est un diplomate de carrière, qui a blanchi sous le harnais, un grand commis de l’Etat et qui a toujours travaillé pour son pays. Il enseigne en sa qualité de professeur de droit public à l’ENA dans les années 80, puis devient conseiller diplomatique du président Moussa Traoré, ambassadeur du Mali aux Nations Unies sous Alpha Oumar Konaré puis ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sous Amadou Toumani Touré. C’est de l’Uémao, cette organisation sous régionale où il servait qu’il a été appelé par la patrie pour lui confier la Primature.

Pour salir ce cadre valeureux, ses détracteurs n’ont trouvé mieux que d’exhumer un vieux rapport du Vérificateur général et qui date de 2007 et 2009. Dans une haine viscérale, les fausses accusations pleuvent avec une dose d’ignorance et de malveillance. A peine nommé Premier, un mensonge cousu de fil blanc l’accable de détournement de 64,9 milliards de F CFA. La mauvaise foi des auteurs de telles fourberies apparaît au grand jour.

Une lecture rectiligne du rapport du Végal ne fait jamais mention de détournement de 64,9 milliards de F CFA. Au contraire, il est clairement dit que les 64,9 milliards de F CFA représentent le budget total du ministère des Affaires étrangères (salaires, loyers des ambassades, etc.). Selon le rapport, sur cette somme, 150 millions de F CFA (avances faites aux familles des diplomates, locations des véhicules, etc.), n’ont pas été justifiés par le DFM sur une période de 3 ans. Ce qui représente 0,002 % du budget de département.

A force de flageller Moctar Ouane, ses ennemis lui dressent des lauriers sans s’en rendre compte. Ce fameux rapport du Végal va même en sa faveur, car il est loin d’être le corrompu que certains pensent.

Abdrahamane Dicko

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Wayerma vous avez l’air qui rentre par les narines.

    qui vous dit que c’est le PM OUANE qui est responsable ?
    C’est un homme honnête et digne de confiance.
    plus que tous ces délinquants cachés derrière le M5 et autres.

    VIVE AU PRESIDENT BAH N’DAOU ET GOITA ET VIVE AU PM OUANE

  2. Bonjour,
    Le PM, Ouane Moctar, est excellent. Il serait judicieux de lui faire confiance ainsi qu’au Président de la transition.

    Dans l’élément suivant au point 2.6 je décris des exemples montrant leurs engagements précurseurs pour le Mali sur la promotion de l’initiative G5 Sahel en ce qui concerne le PM et sur la promotion de l’accord de paix en ce qui concerne le président de la transition.

    Cliquez deux fois sur le lien suivant :

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3264267263626401&id=100001294777823&_rdr

    Aujourd’hui, assurant le leadership de la transition au Mali, nous devons les supporter et leur faire confiance pour que tous ensemble on réussisse cette transition. Personne ne doit être mis de côté.

    Concernant le
    M5 RFP, il peut utiliser plusieurs stratégies à : il a une diversité de membres du M5 RFP, certains pourront aider en s’intégrant dans le gouvernement de transition et d’autres dans le conseil national de transition. Ce qui n’empêche pas d’autres de préparer les prochaines élections pour présenter un candidat pour les changements à moyen et long termes en s’appuyant sur des visions orientées à moyen et long terme. Impliquons-nous tous pour une transition inclusive et
    apaisée.

    Par Dr Anasser Ag Rhissa, ex candidat au poste de président de la transition et au poste de premier ministre, TEL 78731461

  3. ” ..Une lecture rectiligne du rapport du Végal ne fait jamais mention de détournement de 64,9 milliards de F CFA. Au contraire, il est clairement dit que les 64,9 milliards de F CFA représentent le budget total du ministère des Affaires étrangères (salaires, loyers des ambassades, etc.). Selon le rapport, sur cette somme, 150 millions de F CFA (avances faites aux familles des diplomates, locations des véhicules, etc.), n’ont pas été justifiés par le DFM sur une période de 3 ans. Ce qui représente 0,002 % du budget de département…”

    ET LA LECTURE PARABOLIQUE DU RAPPORT POSE LES QUESTIONS SUIVANTES:

    1 – SI LE VOL PEUT COMMENCER Á 0,002%, ALORS OÚ DOIT-IL S’ ARRETER..???

    2 – 150 000 000 MILLIONS SUR 3 ANS FONT 50 000 000 MILLIONS PAR AN. CELA FAIT BEAUCOUP D’
    ÉQUIPEMENTS POUR NOS HOPTAUX VÉRITALES MOURROIRS POUR LE CONTRIBUABLE MALIEN
    SEUL CRÉATEUR DE LA RICHESSE DU PAYS ET DE CES 150 000 000 MILLIONS.

    3 – MOCTAR OUANE FUT-IL OU EST-IL AU COURANT DU RAPPORT? ALORS POURQUOI IL NE
    DÉDOMMAGE PAS LE BUDGET DE L’ ÉTAT DONT IL EST CENSÉ ETRE UN DES SERVITEURS ??
    N’ AT-IL PAS LES MOYENS DE LE FAIRE..???

    ZÉRO IRRÉGULARITÉ EST LA NORME.

    ET SI IRRÉGULARITÉ A LIEU, ALORS IL FAUT PAYER AVEC INTÉRETS POUR ATTEINDRE AU FINISH ZÉRO IRRÉGULARITÉ .

    C’ EST SIMPLE ET CLAIR…!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here