Zihara omarienne de Nioro du Sahel : La 35e édition vécu

1

Etant devenue une tradition, l’édition 2021 de la Zihara omarienne de Nioro du Sahel s’est déroulée du 15 au 21 février, en présence de nombreux participants venus de toutes les Régions du Mali, d’Afrique et d’ailleurs. Les cérémonies d’ouverture et de clôture officielles de l’événement étaient placées sous le patronage conjoint du Calife, Amadou Thièrno Hadi Tall, du nouveau Gouverneur de Nioro du Nioro et du Ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Dr Mahamadou Koné (pour la clôture).

Dans la semaine du 15 au 21 février 2021, la ville de Nioro du Sahel a vibré au rythme de la zihara d’El hadj Omar Tall, instaurée depuis 1985 par un de ses petits-fils, le Calife Thièrno Hadi Tall (paix à son âme). 35e du genre, la présente édition a effectivement connu la participation des milliers et des milliers d’Adeptes de la confrérie Tidjania venus de tout le Mali, des pays de la Sous-Région ouest-africaine et d’Afrique centrale. Seulement, l’arrivée du Président du Haut Conseil Islamique, le prêcheur Ousmane Madani Haïdara qui y était honorablement attendue n’a pas eu lieu. Il s’était fait représenter par une Délégation du Haut Conseil Islamique.

En effet, l’objectif de ce grand rassemblement religieux international est de lire plusieurs centaines de fois le Saint Coran, faire des prêches, cantiques religieuses avec des sacrifices, formuler des prières et bénédictions spéciales pour tous les enfants de la Région de Nioro du Sahel, le Mali, l’Afrique, la UMA islamique et l’Humanité tout entière afin qu’il y ait de paix, de stabilité et de Bien-être à l’échelle planétaire.

Au passage, notons que, cette année, la particularité de de cette zihara est que, du début jusqu’à la clôture complète des activités, l’édition 2021 a été couverte en directe par une nouvelle chaîne de télévision dont le promoteur est un fils du terroir, un natif de Madina Alahery (un village moderne, situé à 8 km de Nioro centre disposant de toutes les commodités d’une cité avec d’immeubles à grand standing, eau, électricité, …).  Ce qui aura permis à la présente édition d’être suivie tant au Mali qu’au plan mondial surtout la diaspora malienne très forte en Afrique Centrale, en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique.

En marge de l’événement consacré initialement à la zihara, il y a eu d’autres activités phares déroulées au cours de cette sur place. C’est principalement la prise de fonctions du nouveau Gouverneur de Nioro érigée récemment en une Région administrative (la 13e du Mali) et sa rencontre avec les forces vives de la jeune Région.

Dans les villages environnants, notamment à Korkadiel (officiellement dit Korkodio, à 15 km de Nioro centre, sur la route de Mauritanie), il y a une autre zihara organisée par le Grand Imam Thièrno Abdoul Sall qui, à son tour, a fait des prières et bénédictions spéciales pour le rayonnement de l’Islam et pour le retour définitif de la paix et de la sécurité au Mali.

Compte-rendu à suivre dans nos prochaines éditions !

Habib Diallo dit Djankourou, de retour de Nioro du Sahel

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Malgre tout le potentiel au lieu de se developper Nioro du Sahel s’abrutit depuis le 19 eme siecle entre les desris des trois familles avec leur trois mosquees: les Diakite, les Tall et les Haidara.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here