Célébration de la journée olympique au Mali : La grandeur du président Habib Sissoko et les valeurs olympiques du CIO, magnifiées !

0

Le 10 juillet 2021, la piscine olympique sise au Stade Modibo Keita a servi de cadre à la célébration de la journée olympique. L’occasion pour les plus hautes autorités de la transition à travers le ministère de la Jeunesse et des sports , chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne et l’ensemble des fédérations et associations nationales sportives du Mali de remercier le président du comité national olympique et sportif du Mali pour ses efforts et sacrifices en faveur de la promotion des valeurs olympiques.

Reportée pour cause de la pandémie du Covid-19 et son dépassement progressif l’année dernière, la journée olympique célébrant la journée anniversaire de la création du comité international olympique et le début des jeux olympiques de l’ère moderne, a été célébrée cette année avec faste au Mali. Un événement devenu une tradition qui fait battre à l’unisson les cœurs des adeptes de la culture des valeurs de l’olympisme. « Les événements sont nombreux et de dimensions diverses pour témoigner de la profondeur de la richesse du mouvement olympique. Il s’agit de la journée olympique » a déclaré le légendaire président du comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko. Cette journée a été saisie par le président Sissoko d’adresser ses vifs encouragements à l’ensemble des valeureux athlètes du Mali. « Sur les pistes et les terrains, dans les salles et les bassins, vous êtes notre fierté et notre espoir. Nous sommes attachés à faire de la journée olympique l’opportunité de doter nos sportifs du gène des grands conquérants »a-t-il ajouté. Cette journée se tient au moment où tous les regards des sportifs sont rivés sur les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Des Jeux qui constituent l’un des événements sportifs les plus populaires au monde. Sans doute et dans quelques semaines, le Mali participera à cette fête quadriennale de la jeunesse du monde, à la fête de l’humanité tout court. « Ils sont la manifestation des espoirs portés par l’olympisme » a rappelé le président des présidents des fédérations et associations nationales sportives. Cette journée a été aussi une occasion de découvrir, surtout le public sportif venu en masse, les fédérations et associations nationales sportives qui ont toutes défilées. Parmi elles, on note deux nouvelles fédérations qui viennent d’être mis sur les fonds baptismaux à savoir le Teqball et la Gymnastique.

Habib Sissoko, une icône qui fait honneur au sport malien et au respect des valeurs olympiques

La présence des plus hautes autorités de la transition représenté par le ministre de la jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne, de plusieurs invités de marque, des partenaires de l’olympisme malien, des sponsors du comité et des fédérations nationales et associations sportives sont le gage de tous leur soutien et leur confiance au président du comité national olympique et sportif du Mali. Un homme dont le seul souci est de rendre saine d’esprit et de corps la jeunesse sportive malienne. Une jeunesse dédiée aux tâches de développement, à la reconquête de la paix et la cohésion de la nation malienne. Ce dont le président Sissoko a toujours comprit surtout dans un monde de perte de repères pour la jeunesse. Ce qui n’a jamais été le goût de ses détracteurs innés qui ont cru le salir à travers des accusations fallacieuses et absurdes dans un journal Sénégalais. Mais ils avaient oublié qu’un crime n’est jamais parfait car la Baraka a toujours accompagné le président Habib qui avait obtenu le soutien des plus hautes autorités de la transition à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne, du président de l’ACNOA qui s’est même déplacé au Mali. Pour prouver sa ferme volonté, il a été confié au Mali l’organisation des jeux de l’ACNOA en septembre prochain.  Et à la grande déception de ses détracteurs tapis dans l’ombre ici et ailleurs, l’ex-patron de la Centif/Sénégal, le très respecté Ngouda Fall Kane, Inspecteur général d’Etat aujourd’hui en retraite, a balayé les accusations dans un court de droit de réponse au Journal Sénégalais. D’ailleurs le président du mouvement olympique malien était déjà serein et que tôt ou tard la vérité triomphera. Et elle a triomphé au grand dam de ses détracteurs qui ne savent plus aujourd’hui à quel Satan se vouer. Aujourd’hui il ne se passe aucun jour sans qu’une  fédération et association nationale ne vienne présenter leur trophée au président Habib Sissoko. On peut citer entre autre le Cyclisme, le Sport séquestre, le Taekwondo, l’Athlétisme pour ne citer que ceux-ci. Une manière pour ces fédérations de remercier et de reconnaitre les efforts et sacrifices consentis par le président du comité national olympique et sportif. Pour ceux qui ne le savent pas c’est grâce à Habib Sissoko et au CNOSM que les fédérations et associations dites « petites » bénéficient d’un accompagnement financier conséquent à travers les sponsors officiels du CNOSM. « Si aujourd’hui le sport malien continue de faire parler de lui sur le plan national et international c’est grâce à vos efforts et sacrifices consentis pour sa promotion et celle des valeurs olympiques inculquées aux dirigeants à travers les séries de formations organisées. Votre action ne fait que me faciliter dans la nouvelle mission assignée à mon département à savoir le combat de la construction citoyenne qui demande une dose de témérité. Je me réfère de votre force mon ainé et ami Habib Sissoko pour produire le meilleur » a conclu le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne,  Mossa Ag Attaher . Notons enfin qu’en prélude des activités de cette journée olympique, un atelier de formation sur la « Prévention du Dopage en milieu sportif » a été organisé à l’intention des responsables, dirigeants et éducateurs sportifs de différentes disciplines. Cette formation était animée par la présidente de la commission ‘’ Médecine du Sport’’ du CNOSM, Dr Sidibé Fatoumata Sidibé.

Sadou Bocoum

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here