Fédération malienne de basket-ball : Assétou Traoré dite Mami (Djoliba AC) et Binké Diarouma (AS Police) sacrés Reine et Roi

1

Assétou Traoré dite Mami du Djoliba AC et Binkè Diarouma de l’AS Police ont été respectivement sacrés Reine et Roi de la saison 2018-2019. Ils ont reçu leur récompense, le vendredi 13 décembre dernier, lors de la traditionnelle Nuit du Basket, délocalisée cette année au Centre culturel “Kôrè” de  Ségou. En marge de cette soirée, la Fédération malienne de basket-ball a tenu son Assemblée générale extraordinaire pour adopter de nouveaux textes, le samedi 14 décembre et a fait jouer la Super Coupe au Stade Sory Konadji. 

Enfin la fédération dotée de nouveaux textes adoptés

Pour la première fois dans les annales de la balle au panier au Mali, la Fédération malienne de basket-ball, sous la houlette de Harouna Boubacar Maïga, a délocalisé plusieurs activités à Ségou, la semaine dernière. Il s’agit de la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire pour adopter les nouveaux textes qui régissent le basket-ball malien, l’organisation de la traditionnelle Nuit du Basket et la Super Coupe (Hommes et Dames).

Le choix de Ségou pour abriter ces différentes activités a été apprécié par les autorités politiques et administratives ainsi que la Ligue régionale de basket-ball. Durant trois jours, la Cité des Balanzans était à l’honneur puisque tous les acteurs étaient là pour passer ces bons moments dans la plus grande convivialité. Elle a donc vibré au rythme de la balle au panier.

Pour la Nuit du Basket, le Centre Korè a été choisi pour accueillir cette traditionnelle soirée de récompense des meilleurs basketteurs et basketteuses qui se sont distingués durant la saison. Ainsi, le trophée de la Reine est revenu à la talentueuse joueuse du Djoliba AC, Assétou Traoré dite Mami. En plus du trophée, elle a reçu une enveloppe de 250 000 Fcfa.

S’agissant du Roi, ce trophée a été décerné au joueur de l’AS Police, Binké Diarouma. Lui aussi a reçu une enveloppe de 250 000 Fcfa.

Des diplômes de reconnaissance ont été aussi décernés à certaines personnalités et associations. Parmi les récipiendaires figurent Séga Kanouté, El Hadj Dicko et le président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) Oumar Baba Traoré.

Autre temps fort de cette soirée, c’est la remise de cadeau au président de la Fédération malienne de basket-ball, Harouna Boubacar Maïga, par la Ligue de basket-ball de Ségou.

L’occasion était bonne pour le premier responsable du basket-ball malien de faire le bilan de la saison 2018-2019 et de jeter un regard sur l’avenir.

“Permettez-moi de rendre grâce à Dieu, qui nous a permis de vivre une saison riche en événements sportifs. En effet, la saison 2018-2019 a débuté sur de bons auspices. Le même dynamisme a continué. Ce qui a favorisé les résultats sportifs forts louables de la saison” dira-t-il. Avant de préciser que les activités nationales durant la saison 2018-2019 ont été exécutées à 100%. Il s’agit de l’organisation du Championnat national de 1ère division, du Championnat national de 2ème division, de la Coupe du Mali et les compétitions des jeunes.

Sur le plan international, selon Harouna B. Maïga, le Mali a brillé sur les podiums. “Nos équipes nationales ont participé à presque toutes les compétitions en Afrique et dans le monde. Si au niveau des seniors hommes la qualification pour la Coupe du monde n’a pas été acquise, au niveau des Dames seniors, nous avons occupé la 3ème place à l’Afrobasket de Dakar, malgré un rajeunissement de l’équipe à 70 à 75%.

La plus grande satisfaction est venue du côté des équipes de jeunes dont les marges de progression sont nettes. A Praia au Cap Vert, les U16 Garçons ont obtenu la médaille d’argent pour se qualifier à la prochaine Coupe du monde Fiba U17 2020. Les U16 filles ont remporté leur 6ème trophée continental à Kigali”, a précisé Harouna B. Maïga.

L’année 2019, selon lui, marque donc un tournant important dans l’ascension du basket-ball malien : “Sur le plan mondial, du côté des U19 filles, le Mali rentre dans l’histoire en se hissant en quart de finale d’une Coupe du monde U19 filles, une première pour une équipe africaine dans cette compétition. Elle a terminé à la 6ème place mondiale.

Le coup d’éclat est venu de l’équipe nationale U19 garçons, qui a remporté la première médaille d’une équipe africaine en Championnat du monde en se plaçant à la 2ème place.

Nos équipes 3×3 seniors féminines ont remporté les trophées aux Jeux de la plage à Salé au Cap Vert. Le Tournoi Fiba Africa Cup à Ouganda a vu nos 4 équipes 3×3 remporter autant de médailles que d’équipes (1 d’or, 2 d’argent et une de bronze). La saison internationale a été bouclée par la brillante qualification de l’AS Police au Basket-ball Africa League” dira le président de la Fédération malienne de basket-ball. Selon lui, ces succès ont été agrémentés par la nomination de l’ancien ministre des Sports et président de la Fédération malienne de basket-ball, Hamane Niang, à la présidence de Fiba-Monde, le 29 août dernier, à Pékin, en Chine.

“Ce tableau dénote du bon management du bureau fédéral et de ses partenaires. La bonne collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le soutien inconditionnel de notre sponsor officiel Orange-Mali et l’accompagnement des partenaires : Diago, Sunu Assurances, BMS, Canal Horizon.

Je ne terminerai pas ce tableau sans remercier solennellement notre partenaire stratégique. Il s’agit du Comité national olympique et sportif du Mali pour toutes les assistances”. Parole de Harouna Boubacar Maïga.

S’agissant de la Nuit du Basket-ball, il estime que c’est une soirée pour magnifier et récompenser les performances individuelles que collectives.

“La Fédération malienne de basket-ball rend un vibrant hommage à tous les acteurs de notre discipline pour leur engagement. Je rends un vibrant hommage à ces formateurs à la base, aux hommes en noir avec leurs instructeurs qui, dans des conditions difficiles, donnent à notre basket-ball toute sa noblesse.

Nous n’oublierons jamais deux entités pour leur apport combien important dans nos résultats. Il s’agit de nos amis de la presse et les supporters. Que vous en soyez remerciés.

Nous sommes conscients des difficultés qui entravent l’atteinte de certaines performances. C’est pour cela, nous avons engagé avec nos partenaires, notamment le Ministère des Sports et Orange Mali, des démarches en vue d’améliorer les conditions de pratique du basket-ball dans notre pays”.

En tout cas, comme précisera Harouna B. Maïga, les chalenges 2020 sont énormes et la Fédération malienne de basket-ball a l’obligation de résultats. Il s’agit de trois Coupes du monde, quatre Afrobasket et deux compétitions de clubs Champions.

En marge de cette soirée, la Fédération malienne de basket-ball a tenu son Assemblée générale extraordinaire pour adopter les nouveaux textes qui régissent le basket malien.

Avec les nouveaux textes, les candidats à la présidence de la Fédération malienne de basket-ball sont obligés de passer par un Appel à candidature lancé par le Secrétariat deux mois avant le Conseil national électif. Pour ce faire, une Commission électorale sera mise en place par la dernière Assemblée générale avant l’élection.

Et pour être candidat à la présidence, il faut obligatoirement avoir occupé au moins un poste dans un des organes de la Fédération ou d’un bureau d’une Association ou d’un Centre affilié pendant au moins un mandat.

Notons que plusieurs amendements ont été apportés au niveau des règlements généraux, du règlement intérieur, des Statuts de création des centres, du commissaire, des Instructeurs, entraîneurs, arbitres et statisticiens…

S’agissant de la Super Coupe, les trophées ont été remportés par le Djoliba AC en Dames face au Centre Bintou Dembélé tandis que l’AS Police a étrillé Attar Club. La cérémonie a été marquée par la remise de distinctions.

El Hadj A.B. HAÏDARA, Envoyé spécial à Ségou

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. MASSAGE EROTIK ET SENSUEL AVEC BELLL FILLE SENEGALAISE JE FAIT TOUTE SORTE DE MASSAGE K TU VEU ICI ES CALM ET DISCRET 67 29 29 53

Comments are closed.