Sponsorisée par Sotelma-Malitel, la 6ème édition de la Nuit du Mérite Sportif s’est déroulée samedi au CICB : Me Jean Claude Sidibé désigné meilleur dirigeant sportif de l’année

0
Jean Claude Sidibé, président FMBB recevant des mains de la première dame son trophée

Le Président de la Fédération Malienne de Basket-ball, Me Jean Claude Sidibé a été désigné, samedi dernier, Meilleur dirigeant sportif de l’année pour son leadership et la performance enregistrée par le basket-ball malien en 2015 avec trois trophées. Sacré meilleur joueur de la Coupe du monde U20, Adama Traoré de l’AS Monaco a remporté le trophée du meilleur sportif de l’année  plus une enveloppe d’un million de FCFA. En tout et pour tout, dix distinctions dont cinq dans la catégorie “Devoirs de mémoires” ont été décernées au cours de cette soirée de gala sponsorisée par Sotelma-Malitel avec comme partenaire cette année le PMU-Mali.  

 

C’est dans une ambiance festive et de retrouvailles que la 6ème édition de la Nuit du mérite sportif s’est déroulée, samedi dernier, dans la salle des banquets du CICB, en présence de plusieurs personnalités dont la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, présidente de l’Académie olympique. Etaient également présents, le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé (il était le parrain de l’édition 2014) le ministre des Sports Housseini Amion Guindo, le Directeur Général de la Sotelma-Malitel, Mohamed Morchid ainsi que le représentant du PDG du PMU-Mali, Kalifa Traoré. De nombreux dirigeants sportifs (toutes disciplines confondues) étaient aussi de la fête. Sans oublier la présence remarquable des présidents et des secrétaires généraux des Comités olympiques de la zone II.

Cette année, le Comité National Olympique et Sportif du Mali, organisateur de l’événement, a choisi le président de l’Association des Comités olympiques et sportifs d’Afrique (ACNOA) l’Intendant Général, Lassana Palenfo comme parrain. C’est une personnalité très  respectueuse dans le monde du mouvement olympique et sportif, puisqu’il est membre du Comité international olympique  (CIO) et Président de l’Union Africaine de Judo.

Moment solennel de la reconnaissance de l’excellence et du mérite

C’est devant tout ce beau monde que le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) Habib Sissoko a souhaité la bienvenue aux invités.  Selon lui, la Nuit du mérite sportif est un moment solennel de la reconnaissance de l’excellence et du mérite. Cette reconnaissance, précisera-t-il, “est témoignée à l’endroit des fédérations sportives nationales, des dirigeants, des athlètes et des personnalités qui, à travers le temps, ont fait du service au sport malien un principe absolu”. Il a profité de cette tribune pour rendre un vibrant hommage au parrain Lassana Palenfo. “Notre parrain appartient à la Côte d’Ivoire et au Mali. Président Palenfo, le CNOSM se souviendra que pendant de longues années, vous vous êtes comporté pour vous rendre digne de votre grande mission. Pour cette raison et pour votre engagement sincère, il s’est tenu prêt à soutenir votre glorieux projet. Aujourd’hui, à Bamako et avec vous, il m’appartient un devoir de renouveler le serment d’adhésion et de poursuite des idéaux communs au sport africain et au mouvement olympique” a-t-il déclaré.

Avant de faire un clin d’œil au ministre des Sports, Housseini Amion Guindo pour ses nombreux efforts dans le cadre de la politique de développement du sport malien : “Monsieur le ministre, vous n’avez pas compté votre temps pour écouter, conseiller et assister le mouvement sportif. Votre accompagnement souriant nous conforte dans notre détermination. Nous saluons les efforts de l’avocat que vous êtes dans la défense des dossiers à commencer par l’arrêté interministériel relatif aux primes et frais de mission alloués aux délégations sportives. En retour, soyez assuré de notre adhésion aux travaux d’hercule que vous avez engagés pour le confort du sport malien”.

La Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga n’a pas été oubliée : “La reconnaissance des sportifs est témoignée à la Première Dame. Prestance et humilité sur la scène du forum, en Principauté de Monaco,  Mme Kéîta Aminata Maïga vous consacrez l’excellente image du Mali. Combativité et abnégation sur le front de la défense du genre, vous faites la fierté des femmes conquérantes d’Afrique”.

Dix distinctions décernées

Après cette intervention, ce fut le tour des récompenses.  Dans la catégorie “Devoirs de mémoires”, ils sont cinq acteurs sportifs primés à travers des diplômes de reconnaissance pour services rendus à la nation. Il s’agit du doyen Madou Diarra, ex- chef du desk sport de l’Essor et ancien président de l’AJSM, Mme Maïga Aminata Fofana, ancienne basketteuse, décédée le 3 octobre 2008, feu Amadou Touré (ancien sportif), feu Mamadou Libo Diarra (ancien vice-président de la Fédération Malienne de Boxe) et Idrissa Traoré dit Poker, ancien joueur du Djoliba AC et de l’équipe nationale.  Au regard des performances enregistrées cette année au niveau du basket-ball malien, Me Jean Claude Sidibé a été désigné meilleur dirigeant sportif. Cela, à cause de son leadership et les différents trophées remportés par nos sélections nationales. Sur quatre finales jouées cette année, le Mali a remporté trois : médaille en or de l’équipe nationale senior aux Jeux  Africains de Brazza, le trophée de l’équipe nationale U18 filles et U16 filles. Sans compter la belle organisation de l’Afrobasket u16 garçons en août dernier à Bamako où le Mali s’est classé deuxième. C’est dire que le basket-ball malien se porte très bien sous le règne de Me Jean Claude Sidibé. C’est avec une grande joie qu’il a reçu son trophée des mains de la Première Dame du Mali. Le trophée du meilleur Fair-play est revenu à Abdel Kader Sidibé, ancien membre de la Fédération Malienne de Basket-ball, président de la section de basket-ball de l’AS Réal et membre du CNOSM. Il a été plusieurs fois chef de mission de la délégation malienne aux différents jeux (Africains et Olympiques).

S’agissant de la catégorie des meilleurs sportifs de l’année, c’est le jeune prodige Adama Traoré de l’AS Monaco qui a été désigné meilleur sportif doté d’un prix d’un million de FCFA. On se rappelle qu’il a été sacré meilleur joueur du monde avec les Aiglons du Mali lors du Mondial U20 en Nouvelle Zélande. Les jeunes taekwondo kas Ismaël Coulibaly, âgé de 23 ans et Mariam Diarra, ceinture 2ème dan et âgée de 18 ans ont respectivement remporté la 2ème place avec 750 000 FCFA et la 3ème place avec 500 000 FCFA. Le ministre des Sports Housseini Amion Guindo et le Général Lassana Palenfo ont rendu un hommage au président du CNOSM, Habib Sissoko pour cette belle initiative qui honore le sport malien.

Notons que la soirée a été agrémentée par des prestations d’artistes à l’image de Habib Koité, Master Soumi et Amy Wassidjé. Le président du CNOSM a profité de cette soirée pour offrir des cadeaux au parrain du jour.

 

Des diplômes de reconnaissance offerts à Sotelma – Malitel et à   PMU- Mali

L’un des temps forts de cette soirée de gala aura été la remise des diplômes de reconnaissance au Directeur Général de Sotelma-Mali, Mohamed Morchid et au Président Directeur Général du Pari Mutuel urbain (PMU-Mali) représenté par Kalifa Traoré. Ils ont reçu ces distinctions des mains du président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko pour leur soutien et leur accompagnement sans faille dans le développement du sport malien. “Il nous plait de relever l’exemplarité du partenariat du CNOSM avec son sponsor officiel Sotelma-Mali. Ce partenariat a favorisé l’épanouissement des sportifs en stimulant ces derniers vers la performance. Que le Directeur Général de Sotelma Malitel trouve le témoignage de notre gratitude” dira-t-il.  Avant d’annoncer la bonne nouvelle : “ce partenariat d’intelligence et de sens de la citoyenneté vient d’être renouvelé pour quatre belles années. Il est évident que l’apport de la Sotelma-Malitel a permis d’améliorer la gouvernance des associations”. Il a saisi cette opportunité pour saluer aussi le soutien du PMU-Mali à l’organisation de cette Nuit du mérite sportif. “Nous serons heureux de le recevoir très prochainement dans le panel réservé aux partenaires privilégiés du Comité Olympique. Le sport malien n’en sera que renforcé” a-t-il conclu.

A.B. HAÏDARA

PARTAGER