Hassane Fagaga : Un criminel de guerre Ă  Bamako

2

L’ex-colonel Hassane Fagaga est depuis le vendredi dernier à Bamako. Il est arrivé en compagnie d’autres responsables de la rébellion de Kidal, regroupés au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). C’est la première fois (depuis 2006) que cet ancien officier de la garde nationale, aux mains ensanglantées, retourne dans la capitale.

Le tristement célèbre (à Kidal),  Hassane Fagaga, il faut le rappeler, avait déserté les rangs des forces armées maliennes. Ensuite, il a pris part, en 2006, à l’insurrection armée dirigée par Bahanga (mort en 2011).  Cette année-là, la garnison de Kidal a été attaquée par les deux hommes, en complicité avec un groupe de combattants. Ce fut le déclenchement d’une rébellion qui a sévit dans la région de Kidal de 2006 à 2008.

Le duo Bahanga-Fagaga avait, au cours de leur folle entreprise, fait de nombreuses victimes (civiles et militaires), lors des vagues d’attaques, d’embuscades et autres usages d’engins explosifs (mines)…

En 2012, Fagaga signe son retour. Il est encore à la manœuvre avec son mentor Iyad Ag Ghaly, chef d’Ansar Dine, au déclenchement d’une nouvelle rébellion. Celle-ci regroupe plusieurs mouvements séparatistes et djihadistes. Fagaga et ses compagnons d’Ansar Dine et du Mnla vont ouvrir, à partir de 2012, la voie à l’occupation des régions du nord du Mali.

Hassane Fagaga était parmi les responsables (civiles et militaires) de la rébellion, visés par une plainte déposée par le gouvernement malien. Mais les autorités actuelles ont abandonné les poursuites engagées sous la Transition… Cependant, le dossier des crimes commis au nord du Mali pendant cette période reste ouvert au niveau de la CPI.

Aujourd’hui, ce criminel de guerre et ses compagnons sont à Bamako. Ils narguent leurs victimes.

La RĂ©daction

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Hassane Fagaga : Un criminel de guerre Ă  Bamako
    Par L’Aube -15 AoĂ»t 2016

    1 – Une fois de plus: On ne compose pas encore avec ses amis, mais avec ses ennemis, avec ses adversaires! Il faut rencontrer ces messieurs qui a dĂ» participĂ© Ă  des actes de tuĂ©ries, massacres de citoyens et les poser les questions qui sont Ă  les poser!
    Parce que:
    2- Dès qu’il s’agit de la CMA Ă  Bamako, du GATIA, de Kidal, la testotĂ©ronne est bien portĂ©e, on adore les rancoeurs et les tensions, on perd les nerfs par des insultes, on ne pense plus, on intensifie les supputations, cela doit sentir l’homme, Ă  tel point que l’on se demande s’il existe encore une irĂ©nologie, une discipline de la paix! C’est-Ă -dire des gens qui travaillent Ă  la paix, pour fabriquer une communautĂ©, un vivre ensemble, de fabriquer une RĂ©pulique! Comment pouvons-nous vivre ensemble ett non la perspective de rĂ©soudre les problèmes en n’Ă©coutant pas les acteurs de cette guerre. Pourquoi font-ils cette guerre?

    3- Le but, ce n’est pas de dire, si on est d’accord ou pas, mais est ce qu’on peut se mettre autour d’une table pour voir ce qu’on peut faire ensemble. Cela parait évident, et s’appelle la diplomatie !

    4 – Il existe toujours une politique d’Etat dans laquelle les autoritĂ©s doivent y puiser, telle l’action diplomatique discrète, les services secrets, et d’autres actions de l’ombre nĂ©cessaires pour faire face Ă  une crise et s’adapter aux conditions et circonstances liĂ©es Ă  cette crise…
    – La guerre contre Hitler Ă©tait nĂ©cessaire mais on pouvait la prĂ©vĂ©nir autrement. C’est Ă  dire on pouvait tout Ă  fait ne pas ĂŞtre Munichois et empĂŞcher les choses qu’elles se passent…
    S’il n’y avait pas eu pacte Germano-soviĂ©tique, la guerre n’aurait jamais eu lieu, parce que les 2 fronts n’auraient pas Ă©tĂ© possibles pour Hitler, donc il ne l’aurait pas dĂ©clenchĂ©. Donc il y avait la possibilitĂ© pour Stalin de penser la paix plutĂ´t que la guerre, il a pensĂ© d’ abord la guerre en se disant on s’arme…Donc mĂŞme avec des Algabass-Fagaga et des Gamou on peut envisager une solution qui soit irĂ©nique ou irĂ©nologique et pas polĂ©mologique !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here