Fête de tabaski : Le rôle de la femme

0

Considérée comme un acte simplement religieux, la fête de Tabaski est devenue un phénomène de société. Les femmes sont au rendez-vous car c’est plus une affaire de femmes que d’hommes.

La cherté de la vie fait que la plupart des chefs de familles démissionnent et la femme se retrouve avec pas mal de charges. Les pères s’occupent en général de l’achat du mouton, le reste comme les condiments, les parures et  les habits des enfants font partie de l’inquiétude  des femmes. La participation dans cette partie des charges n’est plus l’affaire des seuls hommes, sauf quelques-uns qui contribuent, mais pas suffisamment.

Ce jour ressemble plutôt à l’étalage de la richesse, qu’à un rituel religieux Chacun veut porter un beau boubou du Bazin, de première qualité à la deuxième, les bijoux, des nouveaux meubles pour embellir la maison et les billets de banque à distribuer. Les préparatifs vont bon train pour les jeunes filles qui viennent aussi pleurnicher chez maman, pour la coiffure, la robe de sortie, qui n’a rien a voir avec la tenue Bazin de la journée. Ce sont deux à trois voire quatre tenues pour la fête. Ce n’est pas dans les préoccupations de monsieur, c’est la femme qui est plus sensible à ses détails et qui fait un grand trou dans son sac ou son compte en banque pour que tout le monde soit satisfait. Imaginons, une femme qui se retrouve avec au moins trois filles, ce que ça fait comme angoisse. Elle prend parfois des crédits pour satisfaire tout leur petit monde.

L’autre aspect, c’est que toutes les femmes, jeunes ou vieilles veulent être les plus belles de cette journée, elles redoublent de manège pour s’attirer les faveurs de leurs hommes, la coiffure, les boubous, chaussures et sacs en plus des bijoux si les moyens le permettent. Cela se paye et très cher.

La femme a un rôle primordial dans la fête de Tabaski, comme dans toutes les activités de notre société. Que deviendrait une société sans femmes? Inimaginable!

 La femme une fois de plus s’implique plus que l’homme, elle est le maillon fort de ce monde. C’est à elle de refaire le monde autrement. Elle a la capacité de donner l’amour surtout des jours comme la fête de Tabaski, où elle le fait à tout cœur enfin que sa famille s’épanouisse. Elles ont aussi en elles, le pouvoir de gestion de toutes les tâches variées aussi nobles soient elles!

Bonne Tabaski à toutes les femmes qui fêtent.

Et que le Bon Dieu nous bénisse.

 

N.N.C

 

PARTAGER