Journée mondiale de la radio: ‘’Aider la radio à aider tous’’

0
0

La radio rurale internationale a célébré le 20 février dernier, la journée mondiale de la radio. C’était  à l’hôtel Salam sous la présidence de Sidiki  N’Fa Konaté, ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement.

On notait également la présence de Modibo Gouanèkè Coulibaly, directeur régional de la radio rurale internationale,  du docteur Kevin Perkins, directeur général dela Radiorurale internationale (Farm radio international) ainsi que plusieurs partenaires. Le thème de cette année était ‘’Aider la radio à aider tous’’.

L’objectif de cette journée qui a regroupé les acteurs de la radio au Mali, les chercheurs, les universitaires, les institutions internationales, les organismes gouvernementaux était d’inciter les décideurs à s’engager pour la journée mondiale de la radio en créant un dynamisme pour un meilleur accès de toutes les couches de la société à la radio.

Selon le ministre dela Communication, Porte-parole du gouvernement, Sidiki N’Fa Konaté, la proclamation de la journée mondiale de la radio cadre parfaitement avec les politiques de développement du Mali en général et de la communication en particulier. « En effet, la ‘’liberté de la parole’’, la liberté d’expression car c’est de cela qu’il s’agit, est aujourd’hui une réalité et le dernier rapport de Reporters Sans Frontières pour notre pays le prouve à suffisance », a-t-il souligné. Selon lui, la radio a une place prépondérante dans la vie socioéconomique et culturelle. Sidiki N’Fa Konaté  a souligné qu’il existe aujourd’hui plus de 300 stations de radios privées en plus de la station publique ORTM, avec une représentation dans chacune des régions du Mali et dans le District de Bamako. Au Mali, affirme-t-il, dès qu’une  radio est créée, les communautés se l’approprient immédiatement. Le ministre Konaté a évoqué l’existence depuis deux décennies, du Festival Onde de Liberté, festival des radios africaines, avec le soutien de l’UNESCO.

En choisissant comme thème ‘’Aider les radios à aider tous’’, dira Sidiki N’Fa Konaté,la Radiorurale internationale porte à l’évidence l’accompagnement nécessaire qu’attend la radio de l’ensemble des acteurs.

Au cours de cette journée, les participants ont eu droit à des communications édifiantes sur l’importance de la radio, à travers le directeur général de la radio rurale internationale, de Abas Famoukoury Traoré, journaliste à l’ORTM, de Bourema Dembélé de l’Institut d’économie rurale (IER) et de Dr Eva de l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides, plus connu sous l’acronyme anglais (ICRISAT), sur l’agriculture et la radio. Des documents de recommandations ont été remis au ministre Sidiki N’FA Konaté à l’intention du gouvernement. Le prix Georges Atkins a été remis à Fatogoma Sanogo de la radio Fanakan par Kevin Perkins, directeur général de Radio rurale internationale.

Drissa Togola

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.