Collection Djarabi des Editions Princes du Sahel : Le cinquième roman, ‘’Amour haram’’ vient de paraître

0

Connaissez-vous la première collection malienne de romans sentimentaux ? La ‘’Collection Djarabi’’ vient de publier son cinquième roman : c’est ‘’Amour haram’’, paru aux Editions Princes du Sahel, mars 2015 à Bamako.

Depuis le lancement, les cinq titres de roman parus dans la Collection Djarabi sont en outre ‘’Amour haram’’ de Amarata Diawara, mars 2014 à Bamako ; ‘’Romance à Siby’’ de Zeïnab Maïga, Septembre 2014 à Bamako; ‘’Coup de foudre à Bamako’’ de  Ouleï Ba, Octobre 2014 à Bamako ; ‘’La revanche du cœur’’, de Atika Doucouré, mai 2013 à Bamako ; et ‘’Le prix du bonheur’’ de Lala Traoré, Septembre 2013 à Bamako.

Selon la Directrice déléguée Aurélie DUPIN, le planning de parution pour 2015 des Edition Princes du Sahel prévoit trois nouveaux titres dont le prochain sera disponible d’ici le mois de mai. Votre quotidien Le Républicain promet à ses lecteurs, les jours à l’avenir, une délectation aux sources de Collection Djarabi.

Pourquoi une Collection Djarabi ?

A l’image de ‘’Harlequin’’, qui est l’édition référence du genre (avec 10 millions de vente par an), le roman sentimental n’a jamais démenti son succès. Des expériences éditoriales du même type furent lancées, il y a une dizaine d’années, notamment en Côte d’Ivoire. Certes plus confidentiel, le secret de cette collection n’est plus à démontrer. Au Mali, comme ailleurs, le roman sentimental a ses adeptes. Mais le lectorat potentiel n’a que des romans venus d’ailleurs, à sa disposition. Alors, les Editions Princes du Sahel lancent en 2013, la Collection Djarabi, première collection malienne de romans sentimentaux ! L’objectif est de poursuivre une démarche de création, mais surtout de promotion de la lecture.

Ce genre littéraire est un grand classique fort apprécié des femmes dans le monde entier. Si les Maliennes ne font pas exception, elles n’avaient pas, jusqu’à présent, de romans d’abord écrits pour elles à leur disposition.

C’est d’abord à ce manque que remédie la collection Djarabi en proposant aux lectrices maliennes des romans originaux et inédits avec : des histoires dont le contexte et les personnages sont maliens, des histoires court au style littéraire accessible donc faciles à lire, un prix de vente abordable, un format poche facile à emporter partout avec soi, un graphisme féminin et attrayant.

Selon une note de l’Edition, reçue par Le Républicain, « le titre de la collection ‘’Djarabi’’ évoque instantanément l’univers sentimental, puisqu’il signifie « amour » en bambara ». C’est précisément d’amour dont il s’agit dans ces romans. Avec des intrigues très diverses, les sentiments passionnés et les suspens chaque fois au rendez-vous. Le dénouement est, bien sûr, toujours heureux. « S’il s’agit de sentiments, la décence et les codes moraux maliens sont toujours respectés », selon cette note de la Collection.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER