Musique : Un festival au Wassulu grâce à la DIVA

1

Oumou Sangaré et les jeunes du Wassulu vont lancer, le 29 avril 2016, le Festival international de musique du Wassulu. L’information a été donnée par la Diva du Wassulu, le vendredi dernier, à la Résidence Wassulu, sise à Kalaban Coura, en présence des présidents de l’Association des ressortissants de Gouana, Soumaïla Diakité, et de l’Association des forces vives du Wassulu, Mohamed Sangaré.

 

Organiser un festival dans le Wassulu, est un rêve vieil de plusieurs années de Oumou Sangaré. La Diva va, enfin, réaliser ce rêve grâce à son engagement personnel et celui de la jeunesse du Wassulu.

En effet, Oumou Sangaré s’est engagée avec les jeunes, les artistes, les autorités locales et les notabilités des 12 communes du cercle de Yanfolila, pour organiser le Festival international de musique du Wassulu, les 29 et 30 avril prochains. Le but est de faire découvrir la richesse culturelle et surtout musicale du Wassulu au reste du monde. Il s’agit aussi de montrer les autres activités des populations du Wassulu, dont l’agriculture. « Au Wassulu, on ne fait pas que de la musique, on participe aussi au développement d’autres activités. Après Sikasso, le cercle de Yanfolila est le plus grand producteur de produits frais au Mali… », a affirmé la Diva du Wassulu. Qui précise d’ailleurs avoir sollicité et obtenu le soutien de la CMDT pour l’organisation de ce festival, à cause de la vocation agricole du Wassulu.

Le Festival international de musique du Wassulu va regrouper pendant deux jours les vedettes et les artistes du terroir du Wassulu pour des concerts, des conférences débats et des expositions sur la riche culture musicale et artistique  du Wassulu. Les thèmes sont axés au tour de la paix et du développement. Pour un budget prévisionnel de 60 millions de FCFA, la Diva du Wassulu compte d’abord sur ses propres ressources, mais également sur le soutien des patriotes de ce pays.

Mohamed Sangaré a salué l’engagement de la Diva pour son terroir. « Pour la 1ère fois, nous avons eu le soutien qu’il faut pour organiser le festival du Wassulu. Nous ne pouvons que nous en féliciter et la remercier pour tout ce qu’elle (Oumou Sangaré) fait pour le Wassulu et son pays… », a indiqué le président de l’Association des forces vives du Wassulu.

Quant à Oumou Sangaré, elle dit vouloir mettre son talent, ses relations, son expérience et son savoir-faire au service du Wassulu, en particulier, mais également de l’ensemble du Mali. C’est pourquoi, elle a invité toutes les bonnes volontés à se joindre à elle, pour booster le développement du Wassulu par la culture.

Idrissa Maïga

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je ne comprends pas. si ma mémoire est bonne, Il y a eu à yanfolila du 07 au 10 avril 2016, le festival international dénommé “la nuit de KAMELEN N’GONI” organisé par Yoro Diallo et autres et aujourd’hui du 29 au 30 avril 2016, le festival de la musique de wassoulou organisé par oumou sangare alors qu’on l’accusait dans les colonnes d’un journal “le Débat” du 18 Avr 2016 en ces termes “Boycott des activités culturelles de Wassolo : Oumou Sangaré vomie par les siens”.

    De mon point de vue personnel, il y a un problème que tout le wassoulou doit s’impliquer pour trouver la solution.

    Pourquoi Oumou SANGARE, n’a jamais participé à la nuit du kamelen n’goni? A t-elle été officiellement saisie depuis le début de ce festival?

    Pourquoi crée un autre festival au même mois que le festival de kamelen n’goni pour, je me permets concurrencer la nuit du kamelen n’goni.

    je pense sincèrement que les artistes doivent être des donneurs de leçons et non exposer les rivalités personnelles sur la scène publique et surtout les artistes de la même zone.

Comments are closed.