Coontribution: Le Mali d’IBK : 17 mois de parenthèse !

15

Le président  Ibrahim Boubacar KeïtaA mon avis il serait plus judicieux de laisser ce travail aux historiens mais comme disait Freund : « l’histoire est l’un des produits le plus dangereux de l’alchimie de l’intellect humain » car très souvent ce sont les vainqueurs qui l’écrivent. C’est pourquoi je me suis permis de jeter un coup d’œil sur les 17 mois du bilan d’IBK avant l’heure en lui donnant une note de : 09/20 avec une mention insuffisante ,et l’observation : pouvait mieux faire.

Avec son slogan « le Mali d’abord, pour l’honneur et le bonheur des maliens », IBK, ce témoin et acteur majeur des transformations politiques, économiques, sociales et morales de notre société a bénéficié de la générosité vitale et spontanée de notre peuple en 2013. Cet homme des symboles avec une prétention pharaonique s’est fait passer avec notre commune indulgence comme le meilleur rempart possible contre toutes les turpitudes. L’imposture n’a jamais de limites ….

De même qu’on remplace le slogan qu’on avait utilisé en 2013 pour dire que le règne d’IBK est une parenthèse pour le Mali car les espoirs et espérances placés en « l’Homme de réserve de la République, au KANKELETIGUI, au sauveur » pour réaliser nos rêves de grand Mali ont été déçus.

A part son slogan, ses scandales, et ses grandes annonces sans lendemain que pourrions-nous retenir des 17 mois de règne d’IBK? Sauf un Président discrédité à vie et un mandat saboté à jamais !

Cet Homme portait en lui et dans ses slogans la notion de la grandeur du Mali. Une notion qui est la marque des grands dirigeants mais il a fini par brouiller le message et tout le dispositif en abusant de sa position dominante avec l’ingratitude pathétique qu’on lui connait.

Ce pays doué et inventif se trouve depuis vilipendé, menacé, tripoté, humilié et violenté de toutes parts. Au Nord AQMI et ses alliés du MNLA le caressent, le griffent ou le mordent en rêvant de l’avaler. De l’autre côté la France le trimballe et le fait faire tout ce qu’elle veut au nom de sa « dette d’honneur » ! Notre pays devient ainsi le champ clos d’une séquelle abominable de scandales, de trafic et de crimes de tout genre. Au Mali on retrouve de la honte et du sang sur le tapis rouge, ôtant ainsi aux maliens l’estime d’eux-mêmes.

Le Mali arrive tard à tout. La complaisance d’IBK à l’égard de la situation a toujours été stupéfiante surtout lorsqu’il prétend incarner la morale, la bonne conscience, la bonne gouvernance, les droits de l’homme, de la femme et de l’enfant.

A croire qu’il suffit de sortir à la télé pour dénoncer chaque fois la situation avec une inflation démesurée de mots pour résoudre les problèmes des maliens, et dire être leurs amis et les laisser après dans la disgrâce, l’infortune et la déchéance avec autant de mépris et de haine viscérale.

Le candidat des pauvres et des démunis crédité d’une sympathie réelle a retourné sa veste en laissant se goinfrer à ses côtés tous les prédateurs de notre économie. Ce qui devrait être une avancée pour le pays est devenue un recul énorme. Découvrant avec étonnement la valeur négative de ses actions depuis des mois, il agite le poignard avec un souci de rigueur et de moralisation de la vie publique, une expédition punitive qui n’a rien à voir avec la lutte contre la corruption que nous observons sous d’autres cieux.

L’Homme providentiel est devenu l’homme de l’amertume et des déceptions car entre mauvaise conscience et realpolitik, il essaye de se ressaisir pour améliorer la gouvernance mais l’ingratitude du temps et les aléas de la mode ne jouent pas à sa faveur. De toute façon le mal est fait car les maux pour lesquels il a sollicité le suffrage du peuple malien existent toujours et se sont mêmes aggravés.

Il s’agissait de pacifier le pays, de réconcilier les maliens, de lutter contre la pauvreté, la corruption, l’insécurité en restaurant l’autorité de l’État, faire des réformes institutionnelles et administratives, mettre en place une école qui éduque et qui forme, mettre en place une vraie politique de santé, donner de l’emploi aux jeunes.

En 17 mois de son mandat le Mali est à l’intersection du banal, du sublime et de l’effroyable à cause du manque d’autorité et la désinvolture du chef. Malgré son habilité tactique, la méfiance s’est installée entre lui et la majorité des maliens.

En 17 mois de règne, le mandé ZOOKEBA, nous révèle sa vraie nature, un homme au profil organisé, très imbu de lui-même, incapable de se remettre en cause, restant dans la justification de lui-même par lui-même, transformant à cet effet, la République en une agence de publicité pour sa gloriole personnelle, au lieu d’avoir le souci de l’intérêt général et de la pacification du pays.

Face à cette situation il faut l’impératif du dialogue politique et un élan de patriotisme pour sauver notre bien commun comme disait Jean Jaurès : « la patrie est le seul bien de ceux qui n’ont plus rien ».

En définitive, je disais que les historiens prendront de l’Homme ses grandeurs comme ses faiblesses mais qu’avant je me permettrai de donner mon diagnostic réservé sur son bilan de 17 mois à la tête de notre pays.

Pour ma part, « on connait la nuit qui s’annonce bonne, depuis le crépuscule » IBK n’a pas été à la hauteur de nos souhaits, et ne le sera pas ! Car il a eu toutes les cartes en main pour faire le Mali et changer les maliens, mais il n’a jamais su prendre les bonnes décisions pour la majorité silencieuse. Mais aussi par rapport au choix de ses hommes.

Ce qui est sûr l’intéressé même dira que ça c’est parole de petit hassidi mais comme on le dit : « il y a dans presque tout sur terre un côté comique, c’est le cadeau que Dieu nous à fait avant de rentrer chez lui. »

M. Mariko Bakary

BAMAKO.

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Ah les oppositions du Mali toujours les mêmes mots à la bouche IBK a fait ceci , IBK a fait cela , pardon de grâce sur quelle base vous appuyez pour affirmer une telle chose ??????????????
    Ne pouvez vous pas le laisser en paix ; à défaut de contribuer pour son pays ; on ne rajoute pas aussi car nous n’avons pas besoin de ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • La critique est elle aussi une forme de contrbution ma soeur, même si elle n’est pas directe, elle pourrait inciter à une remise en cause et ainsi aboutir à une solution…

  2. Mariko, tu n’as dit que la vérité ,cependant, sur la note analytique 09/20 je ne suis pas d’accord avec toi. Je donnerai plutôt à IBK 01/20. voici qlq raisons:
    -Tout le monde s’attendait à un jugement de ATT avec le fameux communiqué du Gouvernement de BATHILY, Dja Dja , ils ont fait pire que ATT
    – Que personne ne pourra désormais lever le petit pouce pour nous parler de ceci ou cela de ATT
    Que Dja Dja le ventru mangeait dans les râteliers de ATT à chaque fois qu’il était coincé ( 20 millions et souvent 50
    – Saches que la bouche remplie de bière ne débite que mensonges et calomnies
    -Qu’Allah le tout puissant n’accèdera jamais aux souhaits et aux demandes d’une bouche remplie de l’eau de châtaine
    – Saches que ta sécurité est de nos jours entre les mains d’une petite société installée en France dont Michel Tomi tire les ficèles.
    -Que tes faits et gestes son épiés par les cameras installées dans tout BKO
    – Que si la MINUSMA n’est pas là, les djihadistes seront à Bko au crépuscule à 18h30 mn
    -Que l’ancien Colonel BA DAOU n’a pas été reconduit au gouvernement parce qu’ il a refusé de signer certains marchés de » IBK/SBM et Connexions »
    -Qu’il a refusé de signer l’intégration de 3000 rebelles touareg qui ont retourné leur arme contre leurs FRERES d’arme

  3. Mariko, tu n’as dit que la vérité ,cependant, sur la note analytique 09/20 je ne suis pas d’accord avec toi. Je donnerai plutôt à IBK 01/20.
    -Tout le monde s’attendait à un jugement de ATT avec le fameux communiqué du Gouvernement de BATHILY, Dja Dja , ils ont fait pire que ATT
    – Que personne ne pourra désormais lever le petit pouce pour nous parler de ceci ou cela de ATT
    Que Dja Dja le ventru mangeait dans les râteliers de ATT à chaque fois qu’il était coincé ( 20 millions et souvent 50
    – Saches que la bouche remplie de bière ne débite que mensonges et calomnies
    -Qu’Allah le tout puissant n’accèdera jamais aux souhaits et aux demandes d’une bouche remplie de l’eau de châtaine
    – Saches que ta sécurité est de nos jours avec les mains d’une petite société installée en France dont Michel Tomi tire les ficèles.
    -Que tes faits et gestes son épiés par les cameras installées dans tout BKO
    – Que si la MINUSMA n’est pas là, les djihadistes seront à Bko au crépuscule à 18h30 mn
    -Que l’ancien Colonel n’a pas été reconduit au gouvernement parce qu’ il a refusé de signer certains marchés de” IBK/SBM et Connexions”
    -Qu’il a refusé de signer l’intégration de 3000 rebelles touareg qui ont retourné leur arme contre leurs frères d’armes .

  4. C’est dommage de voir que mentir ne fait aucun mal à un politicien

  5. Mr Mariko je pense que le profil du Boss a ete largement commenté et le constat est negative . Que faire ? ce n’est pas l’amertume qui ns fera avancer donc donnons lui 1seconde chance , celui de laisser le PM travailler sereinement avec son equipe . De grace le Boss prennez des vacances

  6. IBK est incompétent,corrompu,arrangeur…mais quelle signification? Quelle preuve?
    Il n’est pire aveugle que celui qui est possédé d’un sentiment de colère et de haine.

    Le mali a besoin de redressement et de confiance.
    Le redressement demande un sacrifice,et le résultat peut ne pas être immédiat mais pérenne.
    La confiance,sans la confiance nous resterons aveugle vis à vis des projets et des actions des autorités de l’État.
    Vive le mali,vive le civisme!

  7. Je suis désolé pour vous Monsieur. Mais vous auriez dû savoir avant de l’élire qu’on ne bâtît pas un pays avec des slogans sinon Hitler n’allait pas échouer, vous auriez dû savoir que tout flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute et qu’il vous flattait avec ses slogans importés. Que tout ce qu’il disait et montrait (posters, vidéo) provenait de sa cellule de communication nullement imprégné des réalités socio-économique du Mali. Que Monsieur n’est et n’a pas la solution à aucun problème du Mali. Que ce qu’il refuse la veille pour le bonheur des maliens, le lendemain il le signe pour le malheur des mêmes maliens et pour le bonheur de la France. Pour moi il a été et restera ‘Mansa ka tiama tigi” Si je dois le noter, au vu de ses performances et par respect pour l’institution qu’il incarne et ma patrie qu’il représente je dirai plutôt “dois décupler d’effort” sinon un 03/20 lui va à merveille. :mrgreen:

  8. taasikoro
    “des chiffres des faists Monsieur, n´oubliez pas que vous êtes journaliste!”

    Ah bon?… 😯 😯 😯 😯 😯 Toi, pour te “démontrer” la faillite du régime Ibk, tu as encore besoin qu’on te cite “des faits???”

    A mon avis, tu dois vivre sur la planète Mars (ou proche de la planète Koulouba! 8!) Dans la mesure où les 16 mois de gouvernance Ibk ont été 16 MOIS NON-STOP de scandales les uns après les autres, pour “réclamer des faits” j’en déduis que tu n’as ni radio, ni télé, ni journaux, ni accès à internet, ni grin près de chez toi… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Pour mémoire, si je te dis au hasard et dans le désordre les mots suivants:
    Michel Tomi,
    Boeing,
    Palais présidentiel,
    Palais personnel,
    surfacturation,
    famille,
    cortège de motards,
    gestion Ebola,
    visite à Kidal,
    gestion de la crise du nord,
    affaire Kagnassy,
    levée des mandats d’arrêt, ex-Ancardine à l’AN,
    marché Kagnassy,
    vol et détournements,
    sanctions internationales, etc etc…

    QU’EST CE QUE CA EVOQUE DANS TA MEMOIRE DEFAILLANTE?… 😆 😆 😆 😆

    Mmmm? 😆 😆 😆 😆

    Ca ne te rappelle vraiment RIEN? 😆 😆 Ou PERSONNE? 😆 😆 😆 Toi qui avais besoin de “faits”, voila: Je viens de t’en citer quelques uns… :mrgreen: :mrgreen:

    • Si ce sont des conseillers du genre taasikoro que IBK a a Koulouba, ce n’est plus une surprise que l’on rencontre les problemes que nous avons actuellement 😆 😆 😆 .

  9. Bien écrit, bien résumé et, hélas, CRIANT DE VERITE! 😥 😥 😥

    Seul point contestable selon moi: La note de 9/20!
    9 sur 20, ça frôle la moyenne; Or, même en cherchant bien, je ne vois ABSOLUMENT PAS ce qui pourrait justifier ça dans la gouvernance Ibk… 😯 😯 😯 😯 😯 Même en cherchant bien!…

    Autre point notable dans ce papier: Mariko écrit
    “IBK n’a pas été à la hauteur de nos souhaits, et ne le sera pas ! Car il a eu toutes les cartes en main pour faire le Mali et changer les maliens, mais il n’a jamais su prendre les bonnes décisions”

    Enfin quelqu’un qui suffisamment LUCIDE pour nous épargner les “Ibk doit se RESSAISIR” ou “IBK doit CHANGER”, etc. et qui est bien conscient qu’Ibk n’a aucune chance de “s’améliorer” en quoi que ce soit!
    Il est totalement incompétent, corrompu, arrangeur, et il n’est pas autrement! C’est comme ça…

    Le problème, c’est que chaque jour qui passe avec Ibk au pouvoir est un jour où le Mali s’enfonce un peu plus… 😥 😥 😥 😥

    • Le mali était enfoncé et très profondément bien l’arrivée d’IBK a pouvoir.
      C’est pas sous le régime IBK que nos soldats ont été sauvagement égorgés au nord à Haguelock, et c’est pas sous IBK qu’on a accueillit les terroristes sur nos propre sols,

    • IBK est incompétent,corrompu,arrangeur….mais quelle signification? Quelle preuve?
      Il n’est pire aveugle que celui qui est possédé d’un sentiment de colère et de haine.

      Le mali a besoin de redressement et de confiance.
      Le redressement demande un sacrifice,et le résultat peut ne pas être immédiat mais pérenne.
      La confiance,sans la confiance nous resterons aveugle vis à vis des projets et des actions des autorités de l’État.
      Vive le mali,vive le civisme!

  10. des chiffres des faists Monsieur, n´oubliez pas que vous êtes journaliste!
    Arrêtez de tomber toujours dans la joute narratoire qui est la plus grave maladie de notre beau Mali.
    JE NE DIS PAS QUE VOUS MENTEZ MAIS LE LECTEURS QUI NE CONNAIT RIEN DE TOUT CELA A BESOIN DE LIRE LES FAITS DATES APPUYANT VOTRE JUGEMENT DAILLEURS BIEN REDIGÉ
    MONTREZ QUE VOUS AVEZ ASSEZ DOCUMENTÉ POUR ENSUITE JUGER
    LES CHIFFES LES FAITS MONSIUR OU ALORS VOUS AVEZ PEUR ?
    DANS CE CAS N´ECRIVEZ PAS

    • Moi j’ai une solution plus simple: au lieu de demander a ce journaliste de vous amener des preuves de ce qu’il dit ou ecrit, faites plus responsable en nous donnant des contre-arguments pour demontrer la faussete de ce qu’il dit. C’est quand meme etonnant que quelqu’un qui suit meme un tout petit peu la vie du Mali de ces derniers temps, puisse mettre en doute les charges contenues dans cet article contre MANDE ZONKEBA.

Comments are closed.