Pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail : Les enseignants des écoles MARIF du Mali en grève!

0

Ayant pris connaissance d’un mouvement de grève observé par les enseignants des Ecoles MARIF du Mali,  votre hebdomadaire  « Le Pélican » est allé à l’Ecole MARIF (ancien Collège Horizon) sise ACI 2000 Hamdallaye  pour comprendre de visu  les motifs du débrayage.  On a pu s’entretenir  avec le Secrétaire du Comité  syndical FENAREC des Ecoles MARIF de Turquie, Modibo Sidibé. La synthèse!

D’après le Secrétaire  Général, c’est suite à un préavis de grève déposé le 15 novembre auprès de l’Administration de la Fondation MARIF que  les enseignants ont décidé d’observer   03 jours de grève afin d’obtenir   une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Ainsi,  après l’échec de toutes les démarches entreprises auprès de l’administration de la Fondation MARIF au Mali, gestionnaire des Ecoles MARIF du Mali, on était contraint de débrayer.  « Malgré les frais scolaires variant entre 700000 FCFA et 800000 FCFA par an et par élève ainsi que  les subventions de l’Etat turc estimées à  277 000 000 FCFA par an, nous percevons un salaire deux fois moins que nos collègues du public malien. Ce qui nous met dans une situation de précarité totale », nous a confié Modibo Sidibé très abattu.

A la question : Etes-vous  décidés d’aller jusqu’au bout pour obtenir toutes vos doléances ? Le Secrétaire Général des Ecoles MARIF de Turquie n’a pas hésité à nous dire : OUI ! Il ajouta que l’ensemble des enseignants de toutes les écoles MARIF de Turquie (Bamako et Ségou)  sont  pleinement solidaires du mot d’ordre de grève qui est suivi à 100¨%.

Nous reviendrons  très amplement sur la problématique des Ecoles MARIF de Turquie au Mali !

Falaye Keïta

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here