Rébellions et assassinats ciblés : Dix-sept représentants de l’Etat ont été tués au Mali de 1990 à nos jours

0

Au cours de la conférence organisée conjointement par le Synac et le Sylmat, Ousmane Christiane Diarra a déclaré que, depuis l’éclatement de la crise multiforme en 2012 dans notre pays, les représentants de l’Etat (Gouverneurs de Région, membres des Cabinets des gouverneurs, préfets, préfets-adjoints et sous-préfets) ont payé un lourd tribut : des morts, des pertes et destructions de biens de toute une vie, des séquelles physiques indélébiles !

Ils sont le deuxième contingent en termes de pertes en vies humaines après les forces armées et de défense. «De 1990 à nos jours, au total, 17 représentants de l’Etat, sans les épouses et les enfants, ont été tués du fait des différentes rébellions et des assassinats ciblés», a-t-il ajouté. Ils sont sept à perdre la vie depuis l’éclatement de la crise de 2012 dont six lors de l’opération Moussa Mara.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here