Extradition par la Guinée d’un salafiste mauritanien condamné à mort

1

APA-Nouakchott (Mauritanie) – Le salafiste mauritanien Cheikh Ould Salek, condamné à mort et évadé de la prison civile de Nouakchott il y a une vingtaine de jours, a été extradé mercredi par les autorités de la Guinée qui l’ont arrêté la veille, a-t-on appris de source sécuritaire dans la capitale mauritanienne.

Ould Salek est arrivé mercredi soir à bord d’un avion à Nouakchott en provenance de Conakry

Condamné à mort dans l’affaire des véhicules piégés explosés au sud de Nouakchott en 2011, il fait partie des fervents soutiens de l’Etat Islamique (Daech).

Il avait été arrêté en 2011 et condamné à mort à la suite d’un attentat manqué qui a visé le président Mohamed Ould Abdel Aziz

L’homme faisait partie d’un commando envoyé par AQMI à Nouakchott avec pour objectif entre autres l’élimination du président mauritanien.

Le véhicule bourré d’explosif destiné à cet effet avait été détruit par un tir de roquette RPG par des éléments de la garde présidentielle parti à sa rencontre quelque part au Sud du département de Riyad, à l’entrée de la capitale.

MOO/od/APA 2016-01-21 00:33:00 –

See more at: http://apanews.net

SOURCEapanews.net
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.