Florence Parly : ”La France n’a pas d’agenda caché au Sahel”

8

Diamniadio, 6 déc (APS) – La France dont la présence au Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme est décriée dans certains pays ’’n’a pas d’agenda caché’’, a affirmé, lundi, à Diamniadio, sa ministre des Armées, Florence Parly.

’’La France n’a pas d’agenda caché au Sahel et prétendre le contraire, c’est faire le lit du terrorisme’’, a-t-elle dit à l’ouverture de la septième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité.

Pour Florence Parly, ’’tous ceux qui attisent le discours anti-français jouent pour un autre camp dont les intérêts semblent profondément divergents des intérêts des Etats sahéliens et des populations’’.

La ministre française a souligné que ’’les intérêts des Etats africains sont la stabilité, la paix et le développement’’, assurant que l’engagement de son pays au Sahel va se poursuivre avec ’’force et détermination’’ avec les pays européens au sein de la force ’’Takouba’’.

Florence Parly a invité les populations du Sahel à ne pas ’’succomber aux mirages’’, allusion au recours aux mercenaires russes du groupe Wagner.

’’Si la France et ses partenaires s’opposent à Wagner, c’est qu’ils ont vu en Centrafrique leur potentiel destructeur, les exactions contre les populations, la perte de souveraineté de l’Etat, la prédation des ressources, l’échec sur le plan opérationnel (…) cela n’est pas compatible avec notre vision’’, a argumenté la ministre française des Armées.

Par rapport au redéploiement du dispositif militaire français dans le Sahel, elle a indiqué que la France ne quitte pas la zone.

’’Cette transformation, c’est d’aller vers plus de coopération (…) Notre but, ce n’est pas d’agir à la place des Etats sahéliens. Notre but, c’est d’agir avec eux. Plus les armées du Sahel seront fortes, plus nous seront efficaces dans la lutte contre le terrorisme’’, a assuré Florence Parly.

La septième édition du Forum international de Dakar sur la paix et sécurité en Afrique s’est ouverte, lundi, peu après 10 h, au Centre de conférence internationale Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), a constaté l’APS.

Le Forum est axé sur “Les enjeux de la stabilité et d’émergence en Afrique dans un monde post Covid-19”.

Le président du Conseil européen, le Belge Charles Michel, le président de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, assistent à la rencontre.

La France est représentée par Florence Parly, ministre des Armées.

Le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer, et le Directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, Amadou Alpha Sall, sont aussi présents.

Une quarantaine de pays et autant de Think-tanks ou ONG sont attendus à ce Forum qui va alterner séances plénières, ateliers et panels portant sur les défis sanitaire et sécuritaire auxquels est confrontés l’Afrique, selon ses initiateurs.

Le Forum réunit près d’un millier de responsables et décideurs africains, experts, militaires, spécialistes et journalistes, ainsi que de nombreux chefs d’entreprise et opérateurs économiques travaillant avec l’Afrique.

La rencontre est organisée conjointement par Avisa Partners et le Centre des hautes études de défense et de Sécurité de Dakar.

Le Forum, organisé, pour la première fois en 2014, n’a pu se tenir l’année dernière pour des raisons de Covid-19.

BHC/OID/ASB

Source: http://aps.sn/

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. “Ouverture 6 Déc 2021 at 23:08
    Si la France n’a pas d’agenda caché au sahel pourquoi toutes ces gesticulations, laissez nous en paix. Il y a combien de Km entre la France et le Sahel, Parly, vous êtes vraiment minable.
    Cette guerre que la France impose aux Africains du Sahel sera gagnée par les africains”

    Ils sont vraiment gonflé ces français

    Avec les USA, ils preparent leurs COMPLOCCICDENTAUX, ils sont en train de foutre leur bordel partout et après on va les croire qu’ils oeuvrent pour la paix? de l’Europe et leur Amérique du moins, parce que vu le passé que trainent la France, la GB et les USA, ils vont beaucoup ramer pour tenter de nous faire avaler leurs mensonges!

  2. Entrées pour hospitalisation Covid-19 en France : 57% de vaccinés, 43% de non-vaccinés.

    En France, Il y a davantage de personnes vaccinées hospitalisées du Covid-19 que de personnes non-vaccinées hospitalisées du Covid-19 explique Libération dans un article du 3 décembre 2021 intitulé « CheckNews – Covid-19 : est-il vrai que 80% des hospitalisations concernent des non-vaccinés, comme le dit Karine Lacombe ? »

    En effet, « depuis l’extension de la couverture vaccinale [anti-Covid-19] en France (75% de la population, dont 90% des adultes), les rapports se sont – mathématiquement – modifiés. Concernant les hospitalisations [Covid-19], les non-vaccinés représentent désormais 43% des entrées, contre 57% pour les vaccinés », écrit Libération.

    Qu’en est-il de la proportion des personnes vaccinées/non-vaccinées concernant les soins critiques et les décès ?

    « Pour les entrées en soins critiques, les proportions sont équivalentes (50% de non-vaccinés et 50% de vaccinés) ». « Et pour les décès […] les non-vaccinés, là aussi, deviennent minoritaires (46%) », écrit Libération. Si les décès (dus au Covid-19) sont « minoritaires » chez les personnes non-vaccinées (contre le Covid-19), c’est que les décès (dus au Covid-19) des personnes vaccinées (contre le Covid-19) sont majoritaires.

    Ces chiffres contredisent totalement le discours officiel du Gouvernement et des médias officiels selon lequel l’hôpital « souffre » à cause des non-vaccinés.

    Ces chiffres confirment l’étude du Lancet publiée le 19 novembre 2021 selon laquelle les personnes vaccinées contre le Covid-19 peuvent être contaminantes et contaminées dans des proportions importantes.

    Ce constat remet en cause à la fois le pass-sanitaire et la vaccination obligatoire anti-Covid-19.

    par Candice Vacle.

    NURNBERG 2.0 S’ ANNONCE Á GRANDS PAS, PÈRE-LY ….!!!

  3. Burkina Faso : le gouvernement évoque l’opportunité « d’interroger » les accords avec la France

    par Dramane Traoré.

    Suite aux incidents en rapport avec le passage d’un convoi de l’armée française par le territoire burkinabè.

    Le porte-parole du gouvernement burkinabè Ousseni Tamboura a déclaré dimanche, que le blocus subi par un convoi militaire français sur le territoire burkinabè, mi-novembre, était une opportunité d’interroger les accords de coopération entre la France et le Burkina Faso, a-t-on appris lundi, de sources médiatiques.

    « Le problème rencontré par ce convoi devrait nous donner l’opportunité d’interroger véritablement, la coopération entre la France et le Burkina Faso plutôt que de considérer que c’est une manipulation des réseaux sociaux », a déclaré dimanche le ministre burkinabè de la Communication Ousseni Tamboura sur le plateau de la télévision privée Omega TV.

    Pour le ministre Tamboura, dont les propos ont été retranscrits par l’Agence d’Information du Burkina (AIB, officielle), « les populations sont souvent dans une certaine légitimité pour s’interroger sur l’utilité de cette coopération ».

    « Les deux partenaires auraient intérêt à revisiter ces accords de coopération, à revisiter les stratégies qui permettent d’avoir des résultats immédiats dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il précisé.

    Pour le porte-parole du gouvernement burkinabè, « si le terrorisme continue de donner des coups à nos États et à nos Forces de défense et de sécurité et donner l’impression que nos armées sont sous équipées ou sous capacités, naturellement, le sentiment anti-français va demeurer sinon va grandir ».

    Un convoi de 90 véhicules de l’armée française en provenance de la Côte d’Ivoire, entré mardi 16 novembre dans le territoire burkinabè, était resté bloqué près d’une semaine par des manifestants sur le territoire burkinabè.

    Les manifestants soupçonnent l’armée française de convoyer des armes au profit des groupes terroristes.

    Le ministre burkinabé des Affaires étrangères, Alpha Barry, avait déclaré que le convoi militaire français était « régulier et habituel », appelant les populations au calme. Le convoi avait pu poursuivre la progression vers le Niger, alors qu’au moins trois manifestants avaient été blessés à l’entrée de la ville burkinabè de Kaya.

    Dans sa progression, le convoi avait été à nouveau bloqué sur le territoire nigérien faisant au moins trois morts.

    LA LUTTE LIBÈRE…!!!

  4. Si la France n’a pas d’agenda caché au sahel pourquoi toutes ces gesticulations, laissez nous en paix. Il y a combien de Km entre la France et le Sahel, Parly, vous êtes vraiment minable.
    Cette guerre que la France impose aux Africains du Sahel sera gagnée par les africains

  5. DAME PARLY : LA FRANCE N’A PAS D’AGENDA CACHÉ AU SAHEL!

    C’EST ÉVIDENT QUE LA FRANCE N’A PAS D’AGENDA CACHÉ.

    PEUT ÊTRE, LE CONTRAIRE AURAIT SURPRIS, MADAME LA MINISTRE DES DOM-TOM, REPRESENTANT DE L’EMPEREUR JUPITER
    1 ER. LA DAME PATRONESSE NE PEUT PAS SE DÉPARTIR DE CE COMPORTEMENT CONDESCENDANT QUI CONSISTE À PARLER À LA PLACE DES AFRICAINS QU’ELLE CONSIDÉRÉ COMME
    DES GENS QUI SONT PAS MÂTURE..

    LES CENTRAFRICAINS NE SONT PAS CAPABLES DE JUGER L’ACTION DES RUSSES DANS LEUR PAYS.

    LA FRANCE PLUS DE LA CENTRE AFRIQUE QUE CES DERNIERS. TROP CORSÉ TON CAFÉ MADAME PARLOTTE-PARLY

    • Either she is lying to humorous degree or she is professing France have or is taking over Sahel nation’s plus making puppets of it’s governments. With facts known that bitch is again insulting us. I hope she find man that take her blues away so she stop insulting us or we have no obligation but to respond In Kind. Considering her speech In Kind will not be nice or intended to be nice.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

      PS
      It seem ever time Western democracy send female to deal with us it is omen to they are not going to deal in good faith but in some cases will cleverly make their dealing appear to be in good faith.
      Review your records.

  6. Écoutez !

    https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-afrique/20211206-sahel-pas-de-wagner-au-mali-mart%C3%A8le-florence-parly-sur-rfi-et-france-24

    Que se passe t-il..????

    Cette femme a perdu le sens de la réalité….tout comme le nazisme allemand…..

    Il sembe que personne ne saurait sauver les dirigeants français, ils vont á leur perte, et avec la france…

    La nouvelle génération de jeunes africains vont enterrer la france dans le sahel…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here