Interview exclusive de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune : « Je ne regrette pas d’avoir apporté la paix à mon pays mais je n’accepterai jamais l’injustice ! »

81
Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune
Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune

Près d’une semaine après la conférence de presse qu’il a animée avec ses alliés du Ganda Izo et de la Plateforme afin de dénoncer vigoureusement une campagne d’exclusion qui se manifeste dans le processus de paix au Mali, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune nous a reçus chez lui à Bamako.  Concernant ses relations désormais bonnes avec son cousin Ibrahim Mohamed AG Assaleh, la problématique du Comité de Suivi de l’accord, la lenteur et les dysfonctionnements du processus en général, il a répondu à toutes nos questions. Interview.

Maliweb.net : On se souvient que votre décision de venir depuis le 15 mai signer l’accord à Bamako a été à l’origine d’une séparation entre vous et Ibrahim Mohamed Ag Assaleh (les deux chefs de la coalition pour le peuple de l’Azawad). Six mois après, où en êtes-vous ?

Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune : – Vous savez, avec Ibrahim Mohamed Ag Assaleh, nous avons juste eu une divergence de point de vues par rapport à la manière de conduire notre pays vers la paix. Il faut tout d’abord retenir qu’Ibrahim est un cousin à moi, il est aussi mon grand-frère, ensuite nous avons les mêmes réalités socioculturelles et les mêmes affinités. A un moment donné de notre histoire, nous ne nous sommes pas entendus sur la meilleure façon de sauver notre pays et nos populations, mais à l’heure où je vous parle, nous regardons dans une même direction pour notre pays, et à cette occasion je peux affirmer à l’opinion nationale et internationale que nous avons le contrôle à cent pour cent sur la force de la CPA et plus de 60% du Mnla. Ce qui n’est pas à négliger.

Qu’est-ce que cette retrouvaille avec Ibrahim peut apporter à la Compis 15 ?

-Certainement ! Cette entente entre Ibrahim Ag Mohamed Assaleh ne peut que renforcer la Compis 15 qui est un espace de lobby et de plaidoyer pour défendre le caractère inclusif de l’accord. Elle (compus15) n’est pas que de la plateforme ou que de la CMA. Elle regroupe à la fois des dimensions de la CMA et de la plateforme et uniquement pour l’inclusivité. Et je suis mieux placé pour le témoigner, de toutes les rencontres du comité, Ibrahim a défendu le caractère inclusif de l’accord.

-Qu’en est-il de la mise en place effective du comité de suivi (CSA) ?

– Oui, jusqu’ici la représentativité au sein du Comité de suivi n’est pas définie. Ce qui fait qu’il y a eu ces problèmes à la veille de la mise en œuvre de l’accord. Mais, comme je l’ai dit la fois dernière, il y a une assemblée constitutive qui essaie de jouer le rôle du Comité toujours dans l’attente de sa vraie formation. Toutefois, aux dernières nouvelles, il en ressort que les sous-comités au sein de l’assemblée du comité, il y a un travail qui s’effectue sur les aspects commissions-DDR, commission-Défense, etc. Ce qui sous-entend mettre les charrues avant les bœufs, car aujourd’hui, il faut éviter à ce que l’histoire nous rattrape.  Je voudrais dire que, rien de pérenne ne peut être fait si cette question de représentativité n’est pas tranchée. Il faut donc éviter que ne monte l’exaspération

-Qu’en est-il donc du budget de ce comité ?

– A ce que je sache, le budget du comité de suivi n’est pas voté. Mais, il y a un dispositif intérimaire prenant en charge certains responsables en termes d’indemnités sous forme d’avance. Ce qui n’est pas le budget lui-même.

-Que dit alors la communauté internationale face à la lenteur de la mise en œuvre de l’accord ?

En fait, la communauté internationale souffre aujourd’hui d’un chantage de certaines parties qui menacent de vider la salle au cas où certaines mesures se prenaient. Il faut donc y mettre fin parce que ça ne peut pas et ne doit pas perdurer

-Vos combattants sont-ils concernés des patrouilles mixtes entamées depuis peu entre l’Armée régulière et les ex-rebelles ?

Il faut d’abord savoir qu’en signant cet accord, nous avons engagé des populations, et tant que groupe armé, tant que l’intérêt de ces populations restent menacés, on ne peut parler ni de patrouilles ni du cantonnement, encore moins du retour des réfugiés. C’est à nous qui avons engagé ces populations de leur signifier être dans des dispositions nécessitant leur retour au cas où leur développement est assuré. Nous les avons engagées à la paix, et il faut tout d’abord que nous nous retrouvions dans un schéma encouragent et rassurant.

Par ailleurs, s’il y a une chose que je ne regrette pas aujourd’hui, c’est d’avoir amené la paix dans notre pays, aux Maliens et à moi-même le 15 mai 2015. Par contre nous commençons déjà à nous poser des questions par rapport à certaines autorités de notre pays et cela doit changer.

A quoi faites-vous allusion ?

On a l’impression que le Gouvernement ne fait pas suffisamment d’effort pour jouer le rôle de représentant de tout le pays de Kayes à Kidal. A ce sujet, je regrette l’article 3 de l’accord qui fait prendre le Gouvernement comme étant une des parties alors qu’il lui revient de s’afficher comme représentant de tous les Maliens car l’accord appartient au Mali. Ici vous constaterez combien cet article touche à la souveraineté du Mali. Il faut revoir cet aspect également car le Gouvernement c’est le représentant de tout le Mali. Il n’est pas tenu de faire un consensus pour appliquer des décisions sur un processus dont il est artisan.

Alors donnez vos propositions pour que les choses puissent bouger ?

Il est impérieux que l’ensemble des acteurs ayant été des négociations au parachèvement en passant par la signature soient impliquées pour que cet accord qui est le seul élément pour la paix à notre portée, soit appliqué. A cela le gouvernement en a les moyens et prérogatives requis et doit le faire pour l’intérêt du pays. S’attarder à perdre du temps pour l’accumulation des frustrations n’est pas bon pour notre pays. La priorité aujourd’hui c’est de faire face à un malaise à régler. Il ne sert à rien de faire des conventions tendant à financer un système assis sur de braises.

La semaine dernière vous avez dénoncé une campagne d’exclusion qu’a menée Me Harouna Toureh, alors que lui reprochez-vous concrètement ?

– Je rappelle que personnellement, je n’ai pas de relations conflictuelles avec Me Harouna Toureh. Chacun de nous est dans son mouvement. Aujourd’hui, il se trouve qu’il a des problèmes avec sa communauté, son mouvement qui est la CMFPR. Et il a intérêt à ce que la cohésion y prévale afin de défendre les intérêts des communautés sédentaires. En ce qui me concerne, je coordonne une coordination au sein de laquelle se trouvent des ayant droit de la CMFPR 3 qui ont des problèmes avec Harouna en tant que premier responsable. Moi, je défends ce que le groupe me charge de défendre.

-Votre dernier message à l’endroit de tous ?

Au Gouvernement de comprendre que si on a amené la paix, c’est qu’on a la capacité de la maintenir. A cela, il faut de l’impulsion et ce rôle d’impulsion doit venir du Gouvernement. Il doit s’approprier du processus en travaillant avec ses partenaires, la Minusma, la France, etc. Faire en sorte que le Gouvernement oriente tous dans le sens de l’unité du pays et de l’inclusivité de l’accord. Et nous, en tant que mouvements armés, nous ne sommes pas aujourd’hui contre notre pays, mais nous n’accepterons pas de l’injustice de qui qu’elle vienne.

Propos recueillis par Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

 

PARTAGER

81 COMMENTAIRES

  1. CoCo, le pape Ibrahim Boubacar Keita ne peut pas s’agenouiller pour embrasser le sol pour deux raisons. La premiere est que son ventre ne lui permet pas, la seconde, il risque de vomir du whisky.
    CoCo tu vois Maintenant non?🌏🌍🌎
    ✈️🚝✈️🚝✈️🇲🇱🇲🇱🇲🇱

  2. Bonne fete DE NOUS LES BAMANAW CHRETIENS au pape Ibrahim Boubacar Keita, a’ notre DAME DE SEBENIKORO, LA SAINTE AMINATA KEITA, au CARDINAL Tieble’ Drame’, au Pasteur MAMOUDOU DICKO, a’ l’IMAM COCO, a’ l’Ayatollah BLANCHE NEIGE, a’ l’archeveque MOUSSA AG, au grand MOUFTI DE BAMAKO TESSOUGUE, au chretien PROTESTANT YUGU, AU TEMOIN DE JOHOVA KINGUIRANKE’ ET AU CHRETIEN EXTREMISTE KAGAGME!!!
    ALLEZ LES AMIS, BONNE FETE A’ TOUT LE MONDE!!!! JE PENSE SURTOUT A’ TANTIE LOBO TRAORE’!!!!!LE PETIT TOURE’ QUI SE CROYAIT PRESIDENT ET LES DEUX PETITES TOURE’ QUI PENSAIENT QUE PAPA ETAIT LE PRESIDENT, NE M’INTERESSENT PAS! RIRE!!!!!
    PM MODIBO, GOOD JOB!!!!! I AM PROUD OF YOU!!! MERRY CHRISTMAS TO YOU AND YOUR FAMILY!!!

    • BONNES FETES A TOI ET TA FAMILLE CAPI !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Ah ……
      En ces jours de fête , il me semble utile de t’expliquer , avec une question , et pour te faire réfléchir , pourquoi notre Pape , et tous les Papes qui se sont succèdes , se baissent , et s’agenouillent pour embrasser le sol dés leur atterrissage et leur descente de l’avion qui les a transporté ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

      ……CAPI …..AS TU DEJA PRIS UN VOL ALITALIA ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
      😉 😉 😉 😉 😉 😉

  3. Moi je pense que le gouvernement fait des efforts dans la mise en œuvre de l’accord de paix. Une preuve récente est la décision de libération de 29 prisonniers tous des membres de la rébellion du nord. Par ailleurs le gouvernement était dans la logique d’inclure des membres du Nord dans la sphère des institutions politiques de ce pays; c’est en ce moment qu’a eu lieu les attaques du Radisson.
    Je pense donc que le socle de la mise en œuvre de l’accord qui est la volonté politique est là et le reste est à venir.

  4. L’accord de paix a été obtenu après d’énormes sacrifices. Cependant, certains paramètres restent à être mis en œuvre. Le président IBK a été l’initiateur de cet accord et aujourd’hui des gens veulent se faire passer pour des anges pendant nous tous savons le rôle qu’ils ont joué dans cette crise.
    Qu’ils sachent qu’ils n’ont rien à exiger car le MALI n’est pas leur propriété privée.
    Le président IBK est conscient de toutes ces réalités mais dans l’application de tout programme il y a des dispositions pratiques à prendre donc qu’ils mettent balle à terre.

  5. C’est une bonne initiative d’attirer l’attention des uns et des autres sur les blocages que connaissent l’accord mais toujours des conférences de presse c’est un peu trop car comme stipulé dans le paragraphe e) de l’article 1 de l’accord, les parties doivent recourir à la concertation et au dialogue pour la résolution des différends. Il était donc souhaitable que les différentes parties engagent des concertations avec le gouvernement avant toute action de ce genre car c’est un peu montrer la mauvaise foi des autorités de Bamako ce qui n’est pas vrai.

  6. Le gouvernement avec à sa tête le président ont fait assez de sacrifices pour que cet accord voit le jour et soit mis en application. De ce fait s’il y a des blocages il faut qu’il y ait une compréhension de la part de la CMA et de la plateforme à l’égard du gouvernement pour que cet accord ne soit pas un de trop.

  7. La Plateforme et la CMA peuvent saisir le CSA car lui seul peut user de tous les moyens pour que l’accord soit mise en application mais ils savent très bien la situation économique du pays donc il n’y a pas de pression qui vaille parce que l’accord dans tous les paramètres de son application nécessite beaucoup de moyens financiers.
    Qu’on évite de se lancer dans des polémiques qui mettront à mal l’accord acquis au prix de lourds sacrifices de la part de l’état.

  8. Le comité de suivi doit tout mettre en œuvre pour le respect scrupuleux de l’accord du 20 juin par tous les belligérants. L’accord du 20 juin est accord favorable à tous, alors je pense que les rebelles de la CMA doivent tout mettre œuvre pour respecter leurs engagements.

  9. La volonté affichée des autorités de Bamako doit un être un gage de bonne foi de leur part. Je pense que le processus de paix ce sont des étapes et le gouvernement va permettre les conditions en place pour les franchir dans les conditions idéales. Il ne sert à rien d’entamer des actions que certaines personnes attendent pour mettre leurs plans sataniques en œuvre.
    Les acteurs engagés doivent parler de la même voix pour une réussite des accords.

  10. IBK est un homme de la paix, il incarne la paix et la réconciliation. Il a tout à accepter pour que l’accord puisse être signé, après la signature de l’accord plusieurs il a fait preuve de bonne foi dans le cadre de la mise en n’œuvre de du processus de l’accord de paix et de réconciliation. Les s’autres partie doivent faire preuve de bonne foi et responsabilité, ils doivent respecter leurs engagement pour que le pays enfin retrouver la paix et la sécurité durable.

  11. Ibrahim Boubacar Keïta est en train de tout mettre en n’œuvre pour que cet accord puisse aboutir. Les différents belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilité et respecter leurs engagements. Tous les acteurs sont appelés à donner le meilleur d’eux même pour que cette quête de la paix puisse aboutir.

  12. L’accord de paix connait des obstacles comme tout accord d’ailleurs mais il y a des avancées.
    Je pense donc qu’il est temps qu’on se donne la main, soutenir le président, nos forces armées, le gouvernement, leurs montrer à quel point ils peuvent compter sur la population, c’est sure que le Mali retrouvera le bonheur car avec l’accord de paix Plateforme,Gatia, Cma, Fama: c’est une famille maintenant!
    VIVE LA PAIX AU MALI

  13. Je pense que la paix dans le septentrion malien ne doit pas être un vain mot mais plutôt un comportement. Il est plus que temps que les séparatistes activistes dans le nord Mali n’œuvrent dans le seul but de faire régner la paix et la réconciliation dans le nord.

  14. La paix sur le papier n’est pas forcement la paix sur le terrain. Certes, IBK et son gouvernement sont conscients de cela, mais l’accord la mise en application rencontre des difficultés ardentes mais pas insurmontables. Les différents acteurs doivent se faire confiance, le gouvernement est déterminé pour le en œuvre effective de l’accord de paix et de réconciliation. ➡ ➡

  15. La signature de l’accord est une histoire, mais la mise en pratique de cet accord est une autre histoire. La libération des prisonniers ne prouve pas forcément pas que le gouvernement prend du retard dans la mise en œuvre de l’accord. La route vers la mise en œuvre de l’accord est une route très longue les différents belligérants doivent prendre leur mal en patience et faire confiance au gouvernement.

  16. La libération de quel que prisonnier a été faite par le président de la république en guise de bonne foi, la mise en œuvre des mesures de confiance est quelque dont tout les belligérants doivent le remarquer, je pense que cela le gouvernement n’en fait preuve de plusieurs fois. L’accord de paix ne concerne point les gouvernement seulement mais la CMA et la plateforme.

  17. Le gouvernement est le premier qui a fait le premier pas avec le libération de plusieurs prisonniers. La CMA et la plateforme doivent savoir que le retard n’est point la faute du gouvernement au contraire le gouvernement est en train de tout fait pour que le Mali puisse enfin retrouver la paix.

  18. Le gouvernement malien plusieurs fois a fait preuve de bonne foie dans la mise en œuvre de l’accord. CMA et plateforme doit prendre leur mal patience. Le gouvernement malien a se sentiment réciproque de voir l’accord de paix et de réconciliation être mise en pratique d’une manière effectif.

  19. Depuis l’arrivé d’IBK au pouvoir, son objectif est de maintenir la paix et renforcer la sécurité du pays, il faut que la population et les ex-rebelles comprennent IBK, car ce qu’il fait c’est pour que le pays retrouve la paix et la stabilité.

  20. Le retard est tout à fait normal, la mise en œuvre d’un accord est plus difficile que la signature de ce même accord. Le gouvernement est de bonne foi et espère de la part des autres belligérants. La mise en œuvre de l’accord est arrivée à un stade ou tout les belligérants doivent faire preuve de bonne foi et respecter leurs engagement.

  21. Les autorités maliennes ont toujours montrées leur ferme volonté de mettre en application ces accords qu’elles ont-elles-mêmes voulus.
    Mais les responsables des autres mouvements signataires de l’accord doivent être sans ignorer que la mise en œuvre d’un tel accord nécessite beaucoup de moyens financiers matériels et humains donc contribuons tous à l’application de cet accord.

  22. Je pense que l’accord d’Alger a été très apprécié par les acteurs, faute de quoi il ne serait pas signé par ceux-ci. Donc, j’aimerais leur dire certes l’application connait quelque retard dans sa mise en oeuvre intégrale, mais que cela ne freine pas leur envie d’aller résolument vers la paix.

  23. Ceci est un appel à l’endroit du peuple Malien. J’aimerais qu’il s’approprie cet accord et accompagne les acteurs dans leur mission. Ainsi, nous retrouverons la paix tant attendue.

  24. Le remaniement est une question de jours. C’est un énorme investissement qui doit être au Nord donc la CMA et la plate forme doivent comprendre toutes ces réalités et ce n’est pas une fausse intention pour le gouvernement de ralentir le processus de paix.

  25. Les fonds d’aide promis par la France n’est pas encore disponible. ces fonds prenaient en compte le financement du nord et autre donc il ne faut pas rejeté la faute sur le gouvernement qui fait son effet.

  26. Tout début est difficile mais le meilleur est à venir. Dans toute chose lorsqu’il y’a la volonté le reste viendra.
    Donc nous comptons sur le respect des accords de part et d’autre pour le bien de tous

  27. Il faut savoir des efforts sont déjà consentis pour la paix telles que les patrouilles mixtes, la commission de vérité et réconciliation donc il faut y croire. Et le gouvernement vient de poser un grand acte, la libération des prisonniers

  28. Le président envisage faire un remaniement dans les jours à venir pour intégrer les chefs de la CMA et la plate forme. Ce sont les étapes à suivre et nous y parviendront.

  29. Nous devons savoir que les conditions sont mises en place pour le retour à la paix comme l’ont signifié les acteurs et les observateurs.
    Tout sera respecté selon les dispositions prescrites par les accords.

  30. A l’unisson et à l’effort conjugué de tous c’est-à-dire les partis politiques, les parties signataires de l’accord et la population, nous pourrons parvenir à une application stricte de l’accord d’Alger qui favorisera la paix et la réconciliation tant souhaitée.
    VIVE LE MALI pour que VIVE L’ACCORD DE PAIX ! 😀 😀 😀 😀

  31. Les budgets sont en cours afin de prendre tout cela en place. Les sites de cantonnement seront viabilisés comme convenus.

  32. Nous avons besoin du soutien de nos partenaires qui nous ont toujours soutenu durant ce moment de continuer dans cette lancée.
    Le défauts de moyens ralentissent le processus donc nous comptons sur eux

  33. Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix en soi.
    La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou de troubles.
    C’est quand il y a une possibilité de conflit mais que vous décidez délibérément d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser des méthodes et des moyens pacifiques pour résoudre le problème.
    Cela est la véritable paix.
    Donnons au temps de mettre tout en oeuvre pour une paix durable et définitive pour notre nation

  34. Je pense que le gouvernement et les parties armées doivent porter une confiance accrue à cette paix car la population ne veut plus revivre les mêmes atrocités. Nous avons souffert de cette crise donc donnons la chance à ces accords.

  35. Je pense à mon humble avis que la paix tant souhaité ne saurait arriver que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Cependant, pour y parvenir, toutes les parties signataires de l’accord de paix devraient y mettre du cœur dans sa mise en oeuvre. Lorsque l’on unit étroitement ces deux mots : paix et liberté. La paix nous donnera la liberté ; la liberté nous donnera la paix, et, par surcroît, la paix et la liberté donneront à tout le monde l’ordre, le travail et le bien-être. C’est par le maintien de l’ordre quand même qu’il faut assurer le triomphe de la liberté et le châtiment de l’impuissance.
    VIVE LA PAIX AU MALIBA ! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  36. Pour ma part, je pense que tout accord connait quelque fois des difficultés dans sa mise en oeuvre. Mais, j’ai foi que cet accord est la panacée de sortie de crise que notre pays connait. J’aimerais que chaque partie signataire face preuve de sacrifice et de responsabilité car le Mali est la chose commune et il y va de l’intérêt de tous.

  37. Je pense qu’il est plus difficile de faire la paix que la guerre. En effet, pour une paix durable, il faut le sacrifice et le courage de tout un chacun pour y arriver. Parce qu’il n’y a de paix durable que celle qui ne s’achète au prix d’aucune faiblesse. Par conséquent, je demande à toutes les parties signataires de l’accord d’Alger de s’y investir et d’éviter toutes actions tendant à freiner le processus de paix.
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE!!!

  38. Il faut dire que l’accord de paix, signé une première fois par le gouvernement et les groupes armés loyalistes le 15 mai, a été difficile à décrocher. Longtemps accusé de ne rien faire pour régler la situation dans le Nord, durement critiqué en coulisses par ses partenaires régionaux et internationaux, IBK a fini par passer la vitesse supérieure. Quant à l’application diligente de cet accord, il faudrait que toutes les parties s’y mettent. Cela va de l’intérêt de la nation.

  39. J’encourage et recommande à tous les acteurs à redoubler d’effort quant à la mise en oeuvre de l’accord d’Alger qui a donné un nouveau souffle au peuple Malien. Certes, l’application intégrale d’un accord n’est tout à évident, mais avec la bonne volonté des uns et des autres nous y arriverons. Que chacun fasse ce petit sacrifice pour l’intérêt de notre Nation.

  40. Je pense que pour l’application intégrale de l’accord d’Alger, il faut beaucoup d’indulgence et de patience. Car il ne s’agit pas d’aller vite, mais d’aller progressivement et qu’au bout du compte nous ayons les résultats attendus.
    QUE VIVE LE MALI UNI ET INDIVISIBLE DANS LA PAIX ET LA RECONCILIATION!

  41. Nous savons tous très bien qu’on ne sort pas d’une crise comme si on sortait d’un bal.
    Je pourrais donc dire que dans un processus de paix,il y a d’énormes obstacles qui se dressent sur la voie.Dans le cas d’espèce du Mali,ces obstacles sont visibles de tous.
    Mais le président IBK fait tout son possible pour que ce processus puisse aller à son terme et le plus rapidement possible.
    Et nous espérons que cette libération de prisonniers aidera dans ce sens.
    Merci président et vive la paix.

  42. Tous ensemble,nous devons soutenir le président IBK dans sa lutte pour une paix effective dans notre Mali.
    Les différents groupes signataires de l’accord de paix doivent aussi œuvrer de leur côté pour faciliter les choses afin que le Mali soit à tout jamais réconcilié avec lui même.
    Vie la paix…

  43. Lorsque ce monsieur affirme que les accords ne bougent pas du tout,il doit savoir que le gouvernement pose en ce moment des actes concrets qui ont ont abouti à un échange de prisonniers entre les deux parties.
    Cela est acte de grande portée pour le bon déroulement du processus.

  44. Ce monsieur doit aussi souligner le fait que le président s’engage par tous les moyens pour que cette retrouvée soit pérenne.
    Il doit doit donc reconnaitre les efforts de chacun pour le bien être de notre pays.

  45. Le Mali est en ce moment sur la bonne voie pour aller à la normalisation.Cette normalisation est l’œuvre de tous ceux qui y on t mis du sien pour que notre pays retrouve la paix.
    Nous remercions le Président pour sa clairvoyance et sa sa détermination. 😛 😛 😛

  46. La paix dans notre Maliba est notre bien commun à tous.
    Nous devons donc travailler pour qu’elle soit effective pour le bonheur de tous. 😛 😛

  47. Tous les maliens se sont réjouis de la signature de l’accord de paix.Cette signature qui a vu la participation des différents groupes va tout d’abord consacrer la paix dans le septentrion de notre pays.Ensuite,elle donnera la tranquillité à tout le Mali et enfin incitera les investisseurs à avoir confiance en notre pays.
    Mais il faut que chacun y mette du sien.
    Merci au président IBK d’avoir favorisé cette démarche. 😀 😀 😀 :-

  48. Nous remercions tous les groupes d’avoir accepté de prendre part aux différentes négociations qui ont abouti à la signature de l’accord de paix.
    Nous remercions aussi IBK pour son engagement personnel dans sa lutte pour de paix.
    Vive le Mali… 😛 😛 😛 😛

  49. Lorsque certaines personnes avancent certains propos,en tant que maliens,moi j’ai vraiment honte.
    Mais moi je voudrais leur demander de me dire quelle a été leurs contributions personnelles à elles pour éviter un chaos à notre pays.
    Il ne s’agit pas de diagnostiquer un problème, mais il faut aussi et surtout y apporter des solutions adéquates.
    Que Dieu protège notre pays de ses ennemis…

  50. ” A ce sujet, je regrette l’article 3 de l’accord qui fait prendre le Gouvernement comme étant une des parties alors qu’il lui revient de s’afficher comme représentant de tous les Maliens car l’accord appartient au Mali.”
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Mais moi je suis très étonné de ces propos de ce monsieur car je suppose qu’il a eu le temps de lire tous les articles de cet accords avant sa signature.
    Il aurait donc pu proposer qu’on change cette partie avant de signer.

  51. J’espere que les esprits se reveillent maintenant sinon sans la paix et la reconciliation Rien et Absolument Rien ne verra le jour quelques soient les intentions. Avons Nous assez ou pas Pas???

    Vive le Maliba Un et Indivisible.

  52. Vous avez détruit ce pays avec l’aide de vos amis jihadistes et vous pensez que le Grand Dieu vous pardonnera?
    Non.Non et NON…..
    Il va brûler votre derrière.
    Let’s wait and see.
    INSHALLAH. 😆 👿 ➡ 👿

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Voilà in vrai imam ….!!!!!!

      Très différent u charlatan Dicko … et Shaolin Bouye qui a échoué à enseigner un minimum de bon sens à son disciple Capi…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Bon … on ne peut pas être inintelligent et avoir du bon sens …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa Ag,… Bonne fête à tous …. Chrétiens ….Musulmans … Animistes …. Charlatans ….et mon Bourankeh Capi … !!!!!

      N’oubliez pas de consulter les instructions très utiles de coco …. surtout pour les plus grands tchapallomen de nous ….

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        Moi ……MOUSSA AG ,à la base , je ne pensais qu’à CAPI …..Je n’ai fait une extension que pour lui éviter de se sentir trop seul !
        BONNES FÊTES CAPI !
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  53. Tapez votre commentaire ici :inchalah tous ses malentendu finirons un jour ns allons vivre ensemble,main ds la main pr bâtir ce pays restons optimiste

  54. Ce monsieur est aux abois. Il commence à compredre que l’accord qu il a signé n’est pas applicable. Il l’a signé au moment où lui et ses acolytes étaient en position de faiblesse. La logique voudrait qu il soit parmi ces populations qu’il prétend défendre jusqu’à un début d’exécution des dits accords!
    Non , il préfère les commodités de la capitale! Il sait très bien n’a apporté que la guerre à son pays et qu’il n’a signé cet “accord” que par pure opportunisme. Malheureusement pour lui les dividendes ne sont encore au niveau qu’il souhaite.

  55. Les groupes signataires de l’accord d’Alger ont suspendu leur participation aux travaux du comité de suivi pour motif de représentativité. Cela n’est pas un blocage. Une bonne application vaut mieux qu’une application mauvaise. S’il y a problème de représentativité, mieux vaut attendre que d’agir dans la précipitation. Ce que nous les demandons c’est de ne pas reprendre les armes. C’est ce qui nous inquiète beaucoup. 😳 😳 😳 🙄 🙄 🙄

  56. Au nom de la paix, je vous prie de ne pas faire savoir aux gens qu’il y a un autre blocage au niveau du comité d suivi. Les groupes armés ont fait la paix à Bamako. Cette suspension est fondée et permise par l’accord en question. Les rebelles et les militants de la Plate-forme ne veulent plus tarder le processus de paix. Mais la représentativité est inhérente à la bonne mise en œuvre de l’accord. Donc donnons un peu de temps à ces gens. 💡 💡 💡 💡

  57. On s’en fout que ces gens s’ajoutent à la Coordination des mouvements armés de l’Azawad. La seule chose qui nous intéresse est la paix. Le Mali a tout simplement besoin de l’entente entre les groupes armés en ce moment.

  58. Les militants de Compis-15 vont tous s’ajouter à d’autres groupes signataires de l’accord. Le gouvernement malien ne peut pas s’engager à ce que cette coordination soit inclue dans l’application du comité de suivi. Il était prévu qu’elle s’ajoutera soit à la Cma soit à la Plate-forme. 😳 😳 😳 😳 😆 😆 😆

  59. La Compis-15 est un groupe non reconnu par les maliens. Ce ne sont pas des luttes qui leurs feront parti du comité de suivi. Le gouvernement n’est pas censé accompagné un groupe. Les membres du comité de suivi sont déjà connus par les parties signataires. Le groupe Compis n’en fait pas partie. 💡 💡 💡 💡 🙄 🙄 🙄 🙄

  60. Mes chers compatriotes, Compis15 n’est reconnue officiellement parmi les groupes signataires de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale. Ce groupe a vu le jour après la signature du 15 mai 2015 à Bamako. Il ne peut pas être associé aux travaux du comité de suivi.

  61. 😉 BONNES FETES A TOUS ! 😉
    😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    AU CAS OU “RORO MUGABE” AURAIT DES SOUCIS , LA NUIT DU 24 /12
    LES REFLEXES QU’IL LUI FAUT AVOIR :

    SYMPTOME : Pieds froids et humides.
    CAUSE : Verre tenu dans une position incorrecte.
    ACTION : Tournes le verre jusqu’à ce que le côté ouvert soit orienté vers le plafond.

    SYMPTOME : Bière bizarrement incolore et sans saveur.
    CAUSE : Verre vide.
    ACTION : Trouves quelqu’un pour t’ en payer un autre.

    SYMPTOME : Mur opposé recouvert de tubes de néon.
    CAUSE : Tu es tombé sur le dos.
    ACTION : Raccroches-toi au bar.

    SYMPTOME : Bouche pleine de mégots.
    CAUSE : Tu es tombé sur le dos.
    ACTION : Voir ci-dessus.

    SYMPTOME : Bière sans goût, le devant de ta chemise est mouillé.
    CAUSE : Bouche non ouverte, ou verre pas porté du bon côté du visage.
    ACTION : Vas aux toilettes, fais des exercices devant le miroir.

    SYMPTOME : Pieds chauds et mouillés.
    CAUSE : Perte de contrôle de ton système d’évacuation.
    ACTION :Vas jusqu’au chien le plus proche, plains toi de son dressage.

    SYMPTOME : Le sol est flou.
    CAUSE : Tu regardes à travers le fond de ton verre vide.
    ACTION : Trouves quelqu’un pour te payer une autre bière.

    SYMPTOME : Le sol tremble.
    CAUSE : Tu es porté par d’autres.
    ACTION : Découvres si on ne t’ emmène pas dans un autre bar.

    SYMPTOME : La pièce semble anormalement sombre.
    CAUSE : Le bar est fermé.
    ACTION : Demandes ton adresse au barman.

  62. Il faut que tous les partis signataires de l’accord de paix respectent leurs engagement pour que la bonne application de cet accord, le gouvernement Malien a besoin la contribution de tout un chacun pour que la paix revienne au Mali de façon définitive.
    VIVE LE PRÉSIDENT IBK
    VIVE LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION. 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen:

  63. Le gouvernement ne soutien aucun groupe armé. Si ces dirigeants de Compis-15 se sont ralliés à la CMA c’est parce qu’ils savent que leur lutte n’aboutira. Aucun groupe n’est exclu du comité de suivi.

  64. L’accord d’Alger dispose que les militants des groupes armés signataires de l’accord d’Alger seront cantonnés et vont intégrer l’armée malienne juste après la signature avec bien sur la mise en place d’un comité de suivi chargé de coordonner et de veiller de près et de loin à la bonne mise en œuvre de l’accord d’Alger.

  65. Les étapes de cantonnement, d’intégration et de désarmement, démolition et réinsertion sont les suivantes :
    Primo, il faut le cantonnement.
    Secundo, l’intégration.
    Tertio, le DDR.
    Que ce compis-15 nous laisse en paix. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙁 🙁 🙁

  66. Je ne doute pas la réconciliation et la stabilité de notre pays. Déjà des signes montrent l’espoir et les parties difficiles ont été faites comme la signature de l’accord, la fin des hostilités, la mise en place du CSA et la mise en œuvre de l’accord. Bravo IBK, vous êtes un ambassadeur de la paix !!!

  67. Sans la paix il n’y a pas de développement et la paix est un signe de sagesse. Une seconde de paix vaut mieux qu’une guerre éternelle. Sauvons nos frères et sœurs qui sont privés de leurs pays et de leurs droits fondamentaux, si réellement nous prenons des armes pour notre bien vivre. Vive la paix !!!

  68. Personne ne peut mettre fin à cette crise que nous les maliens même. Pensons à nos familles, à l’éducation de nos enfants. Il est temps que nous tournons cette page noire de notre histoire. Vive le Mali et paisible !!!

  69. Que cela plaise ou pas aux détracteurs d’IBK, le vieux réussira ce pari. Nul ne peut contre la volonté du Dieu. IBK est un homme sage raison pour laquelle il a choisi le dialogue pour la résolution de cette crise qui a donné une perte pas possible aux maliens et à la communauté internationale. Tout va en bon train avec le CSA, menteur que vous êtes.

  70. Si TIEBILE avait bien négocié avec les groupes armés nous ne serions pas là aujourd’hui. TIEBILE ne faisait que se balader dans les avions entre BKO – BURKINA. Même pour qu’il ait l’élection présidentielle, il a fallu l’intervention de la communauté internationale. Pourquoi les gens connaissent la vérité mais il ne le dit? Ces propos viennent du journaliste sinon nous sommes au courant de tout et les choses vont bien en train.

  71. L’espoir est permis avec la signature de l’accord, avec le commencement de la mise en œuvre de l’accord, avec la libération de 29 rebelles contre 7 otages. Oui l’espoir vraiment permis avec la réouverture des écoles. Vive la paix au Mali !!!

  72. Soyons optimistes seulement parce qu’un homme sans espoir est un cadavre sur pied. Déjà que l’accord a été signé je sais que cela peut un peu trainer mais le Mali sera stabilisé comme avant. Vive le Mali uni et paisible !!!

  73. A part les petites interruptions de la CMA sinon le gouvernement a toujours été de bonne foi pour ramener vite la paix dans ce pays. Déjà que les choses avancent même avant hier 29 rebelles ont été libérés pour 7otages maliens. Vive la paix au Mali !!!

  74. Il faut que les groupes armés aussi doublent l’effort pour que les choses aillent vite. Sinon sans le nier par égoïsme le gouvernement se donne à fond et en bonne volonté pour le retour de la paix dans le pays malgré tout ce qui s’est passé et malgré les crimes commis par les groupes armés. Bravo à IBK !!!

  75. Mais je ne comprends rien chaque jour on dénonce la mise en œuvre de l’accord dans les journaux et sur les ondes mais avec tout cela on constate l’amélioration dans les choses. Le cantonnement a commencé et voilà encore la libération des prisonniers aussi a débuté. Vraiment vous êtes forts les détracteurs.

  76. “On a l’intention que le Gouvernement ne fait pas suffisamment d’effort pour jouer le rôle de représentant de tout le pays de Kayes à Kidal” 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Pour une interview non négligeable, voici qu’on s’invite dans l’amalgame. 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Ils ont L’IMPRESSION et non L’INTENTION 😯 😯 😯 ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    IMPRESSION, c’est le mot qui sied, sauf si une perdrix vient me glousser autre chose. Le gouvernement malien ne peut avoir dépenser beaucoup d’énergie pour arriver à la signature de l’accord de paix et négliger le reste. J’ai dis hier et je le redis aujourd’hui, cela est un non sens. 👿 👿 👿 👿 👿 😈

    Maintenant, il serait important que les maliens se tienne la main. Cette interview va un peu dans tout les sens 😀 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

  77. Mais qu’est-ce que le Gouvernement attend enfin pour nous montrer la paix dont on nous parle?

    Le temps file là!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Le gouvernement attend de maîtriser quelque chose pour vous le montrer. Pour le moment le gouvernement ne peut faire ni la paix, ni la guerre. Tout dépend des autres !!. 💡 💡 💡 💡

Comments are closed.