La signature du 19e amendement à l’accord d’objection de développement

0

Le 19e amendement à l’accord d’objection de développement a été signé par l’ambassadeur des États unis d’Amérique au Mali, Dennis Hankins et le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé. Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé était également présent. La signature a eu lieu ce mardi 09 juin 2020, pour une somme de plus de 1 300 000 de FCFA. Le montant exact de cet amendement est de 1 378 230 650 FCFA. Le bureau de l’information et de la presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) nous a fait savoir que cette somme « complète ainsi la série des mises à disposition, objet des amendements à 17 et 18 portant sur un montant total de 54 954 317 920 FCFA ». De ce fait le secteur de la santé bénéficiera de plus de 16 milliards de FCFA pour mener le combat contre la pandémie du coronavirus. Selon nos sources « les autres domaines bénéficiaires sont l’éducation, l’agriculture, les droits humains, la bonne gouvernance, la lutte contre le terrorisme, etc. »

La dernière visite du général de Brigade Joâo Boga Ribeiro avant de rejoindre son pays

Le lundi 08 juin 2020, legénéral de Brigade JoâoBoga Ribeiro commandant sortant de l’EUTM a rendu visite au général de Brigade Souleymane Doucouré dans sa structure. Le but de cette visite était de faire ses adieux. Il en a profité pour rencontrer toute la hiérarchie militaire avant de rejoindre son pays. Par la même occasion il était en compagnie de son remplaçant, le général de Brigade FrantisekRidzak commandant entrant de l’EUTM pour une prise de contact et pour des échanges avec leur partenaire. Le général Doucouré compte sur le général Ridzak pour faire ses preuves comme son prédécesseur avec un travail remarquable. Il a manifesté sa confiance vis-à-vis de l’EUTM. Une remise symbolique de cadeaux a marqué la fin de cette rencontre.

Des milliers de masques pour les familles des militaires

Afin de stopper l’expansion de la Covid-19 dans la région de Tombouctou, des milliers de masques ont été offerts aux familles des militaires. La distribution a été faite le samedi 06 juin 2020 par l’infirmerie du camp fort Cheick Sidi Bekaye de Tombouctou. Pour que les mesures barrières soient respectées, l’infirmerie a mobilisé ses agents pour aller faire le constat dans l’enceinte du camp en ce qui concerne le lavage des mains. Avant ce jour le commandement s’était déjà entretenu avec les militaires et les familles des militaires pour une sensibilisation sur la COVID-19 et les mesures barrières.

Le chef d’état-major de l’armée de terre en audience avec les commandants de l’EUTM 

Le général de brigade portugais Joao Boga RIBEIRO, commandant sortant de l’EUTM, en compagnie du général de brigade tchèque FrantisekRidzak, commandant entrant de l’EUTM ont été reçu en audience par le chef d’état-major de l’armée de terre, le général de brigade Oumar Diarra. L’objectif de cette rencontre était de présenter le nouveau commandant de l’EUTM au CEM-AT. C’était une occasion pour le général portugais de faire un compte rendu au général de brigade Oumar Diarra sur la reprise des activités de l’EUTM. Le commandant EUTM entrant aussi a fait un rapport au CEM-AT sur les projets de l’Union européenne et ils ont également échangé sur des questions d’actualité. La rencontre s’est passée dans la salle de conférences du PC/EMAT, ce lundi 08 juin 2020. Des échanges de cadeaux entre le CEM-AT et les deux visiteurs ont mis fin à cette audience.

Formation sur le renforcement des capacités de la police nationale

Dans le cadre du renforcement des capacités des forces de police sur les techniques de remplissage et d’acheminement des Bulletins d’Analyse des accidents constatés (BAAC) en matière de Circulation routière, une formation qui a été initiée par l’ANASER ce lundi 08 juin 2020. Cette formation se passera durant deux (2) jours. Elle se fera à l’intérêt des instructeurs de l’école nationale de police et des agents de police des différents commissariats du District Bamako. La capacité de dix (10) instructeurs concernés sera renforcée pour une meilleure transmission de ces techniques aux jeunes recrues de la police. Cette formation était dirigée parle directeur général adjoint de la police nationale, l’Inspecteur général Moussa Boubacar Mariko, en présence de la directrice générale de l’ANASER, Madame Doumbia DjadjiSacko. La cérémonie d’ouverture à eu lieu à l’école nationale de police. Cette formation a été organisée à l’honneur des forces de sécurité chargées de l’application de la réglementation en matière de sécurité routière, appelées à renseigner les fiches BAAC en cas d’accident de la route.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here