A propos de SBM : Une nouvelle version de la garde à vue de Boubèye

1
Mali: Soumeylou Boubeye Maïga sort de son silence
Soumeylou Boubeye Maïga

Une nouvelle version circule au sujet de la mise en garde à vue, la semaine dernière à Paris, de Soumeylou Boubèye Maïga, précédemment ministre de la Défense et des Anciens combattants du Mali, par la justice française.

Contrairement à ce qui a été avancé évoquant l’affaire Michel Tomi, SBM a été en entretien avec les représentants de l’entreprise française spécialisée dans l’équipement militaire, Max Force pour la nommer et qui aurait une filiale à Bamako sur la route de l’Aéroport de Senou et spécialisée dans le transport de fonds, la sécurité domestique et de personnalités ainsi que la fourniture d’équipements miliraires. Ils étaient en transaction.

Toujours est-il que tout n’a pas été dit sur cette garde à vue qui mérite d’être tirée au clair une bonne fois pour toutes.

 

 ==============================================

GOUANA-MISSALA

Un pont pour booster le désenclavement

 

Plus qu’un ouvrage, le pont qui vient d’être mis à la disposition des villages de Gouana et Missala aidera à changer le visage des villages de la localité. D’où la joie manifestée par les populations à la cérémonie d’inauguration jeudi.

 

Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mahamadou Diarra a inauguré hier la voie d’accès aux sites des coopératives d’habitat à Gouana et Missala dans la Commune rurale de Kalabancoro. La réalisation de l’ouvrage qui permettra de désenclaver la zone.

Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mahamadou Diarra, a apprécié à sa juste valeur la réalisation du pont dont la traversée était difficile, voire périlleuse à cause de l’existence d’un marigot. A en croire le ministre, les travaux réalisés favoriseront plus de 5500 familles. Selon Mahamadou Diarra, les installations ont mobilisé 367 424 072 F CFA.

Il a précisé que le pont est en béton armé d’une longueur de 20 m avec une largeur de chaussée de 7 m et 2 m trottoirs de 1 m chacun. Sans oublier, les voies d’accès d’une largeur de 10 m (chaussée 7 m et accotement 2×1,5 m) et un linéaire global de 1,09 km.

Le représentant du chef de village de Missala, Abdoulaye Samaké, dira que le pont ainsi réalisé est un grand ouf de soulagement pour les habitants des villages environnants. Le représentant du maire de Kalabancoro fera remarquer que l’ouvrage permettra d’accélérer le développement du village à travers l’écoulement des produits maraîchers de femmes.

De son côté, le président de la Confédération nationale des sociétés coopératives d’habitat du Mali (Conascoh), Moussa Koné, a rappelé que la construction et la réalisation de ce pont de passage, sur la voie d’accès du site des coopératives d’habitat ont été rendues possibles grâce à la clairvoyance du président du conseil d’administration de l’Office de l’habitat qui est aujourd’hui, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat. Avant de préciser que l’ouvrage desservira facilement les villages riverains de Niafala, Missalabougou, Zougoumé, Kouralé et Kabala.

L’inauguration de cet ouvrage fera remarquer le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat est un événement qui se situe dans le cadre de la Journée mondiale de l’habitat, célébrée le 6 octobre. Mieux, le geste participe de la mise en œuvre de la politique nationale de la solidarité prônée par le chef de l’Etat IBK.

Alpha Mahamane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. encore bravo Mr le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, depuis votre arrivée dans ce département, le schéma d’Urbanisme malien sort de l’ornière. courage et plein succès pour la suite

Comments are closed.