L’œil de le Matin : Quand les futilités nous font oublier l’essentiel

0

J’aime, pour certaines occasions, m’habiller «sexy» ! J’espère que ça ne pose problème qu’à ceux dont l’imagination est  directement connectée au zizi… Dans mon pays, depuis les temps ancestraux, on  dit d’eux que «même si on attache un pagne à un arbre, leur zizi se met au garde à vous…» ! Soulignant ainsi que le problème n’est pas l’accoutrement de la femme, mais bien le mental de l’homme.

Ce qui est de plus en plus dérangeant pour notre vivre ensemble, c’est la propension à s’accrocher à des futilités, à juger l’autre en fonction de supposées valeurs, connaissances  ou éducation…que souvent on n’a pas soi-même. Sinon on se tairait et s’occuperait de ses propres problèmes, y compris le relationnel avec Dieu. A force, une grande hypocrisie s’est installée, doublée d’une méchanceté terrible, car elle n’est pas consciente.

Je mets ça sur la peur de la femme que certains hommes ne s’avouent pas et ça devient en eux un sentiment confus entre mépris et haine. Et pourtant ils vont faire comment sans la Femme ? J’explique personnellement, cette peur par le «combat entre deux paradigmes» qui a lieu dans la conscience ou l’inconscient de certains frères.  Paradigmes plaçant chacun la Femme à une position diamétralement opposée.

Et nos pauvres hommes sont souvent tiraillés entre le souvenir de la mamie ou maman, forte et douce, et la satisfaction et «domptage» de celle qui leur plait. Personnellement, quand je m’habille sexy, je dégage en même temps une belle énergie, qui pousse aux compliments…

KKS

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here