Lancement de l’Union des mouvements et associations du Mali : Une véritable démonstration de force

0

 

Le lancement des activités de l’Union des mouvements et associations du Mali (Umam) a été une véritable démonstration de force des partisans de Jeamille Bittar. C’était le 22 octobre dernier au Palais de la Culture.

Plus de doute sur la candidature de Jeamille Bittar à la présidentielle de 2012. Le lancement de l’Umam le 22 octobre dernier, au palais de la culture a offert l’occasion d’en avoir la confirmation. En plus des délégués et élus communaux venus de toutes les régions du Mali, plusieurs délégués étaient arrivés du Togo, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, de Congo Brazzaville, de la République démocratique du Congo et de la Guinée Conakry. La mobilisation était si forte que les 3000 places du Palais de la Culture n’ont pu recevoir tout le monde. Le président de l’Umam, Amadou Goïta, a dû, dans son intervention, présenté des excuses à tous les élus, sympathisants et amis qui n’ont pas pu avoir accès à la salle.

L’Umam, selon son premier responsable, vise comme objectif le soutien, la consolidation et la pérennisation des actions de Jeamille Bittar dans les domaines socio-économique et culturel. L’union envisage aussi de favoriser et de booster la culture de la citoyenneté à travers l’éveil de conscience chez les citoyens en général et les jeunes en particulier, d’assurer le bien-être des populations à travers l’initiation et l’exécution de travaux d’intérêt public, de favoriser la création d’emplois, de promouvoir l’esprit d’entreprise chez les jeunes et les femmes.

 

« Je répondrai à l’appel du peuple ! »

Cette union composée en majorité de membres du Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes), soutiendra, à n’en pas douter, la candidature de son parrain à la présidentielle de 2012. Selon le président Amadou Goïta, l’Umam a décidé de faire chemin avec Bittar qui a toujours volé au secours des hommes et des femmes en difficulté. Il a aussi invité tous les Maliens qui veulent poursuivre dans le sens du progrès et désireux de bâtir le pays avec eux, de les rejoindre dans la famille de l’Union des mouvements et association du Mali.

Dans sa plate-forme lue par Béïdy Diakité, l’Umam entend bâtir, entretenir et étendre à l’ensemble du pays et de la diaspora, une organisation active et constructive autour de son parrain Bittar, afin de vulgariser ses ambitions pour le peuple souverain du Mali dans une Afrique unie et apaisée.

La lettre d’or qui a été remise à son parrain du mouvement politique est une invite à briguer la magistrature suprême de notre pays. Devant ses partisans, le cheval blanc de San est apparu à la fois optimiste et rassurant. ‘’ Je voudrais vous rassurer ici et maintenant que je ne décevrai pas. Au moment opportun, je répondrai à l’appel du peuple’’, a déclaré jeamille Bittar.

 

Par Drissa TOGOLA

 

 

 

Coulisses du meeting de L’UMAM

 

 

 

La jeunesse du PDES décapitée !

L’union des mouvements et association pour le Mali (UMAM) a tenu le samedi son meeting au Palais de la Culture. Le président de la jeunesse du Parti pour le développement et de la solidarité (Pdes) Amadou Koïta, affectueusement appelé par ses camarades « OBAMA », a remis une lettre d’or à Jeamille Bittar l’invitant à se présenter aux élections présidentielles. Ce jeune très influent au sein de cette formation politique a déjà drainé beaucoup de militants derrière lui pour soutenir la candidature de Jeamille Bittar. Quelle sanction serait réservée à Amadou Koïta  et à son mentor Jeamille Bittar ?

 

Les bras financiers du PDES prennent position !

Il n’est un secret pour personne que Jeamille Bittar premier vice-président du Pdes, Madame Simpara Saran Traoré, transitaire, Sy Savané, tous des opérateurs économiques et milliardaires  de surcroît, sont les bras financiers du parti et qu’ils ont beaucoup contribué à l’implantation du parti à l’intérieur du Mali.

Aujourd’hui, ils se retrouvent au sein de l’UMAM pour soutenir la candidature de Jeamille Bittar. Au-delà de ces bailleurs de fonds du parti, certaines têtes de proue du Pdes comme Mamadou Dembélé, Hamane Touré dit serpent, Famakan Dembélé,  se mobilisent tous derrière Bittar pour sa candidature aux élections présidentielles.

 

PDES : La division est consommée !

La division est déjà consommée au sein du Pdes, avec la prise de position de Jeamille Bittar. Au meeting de l’UMAM, on n’a enregistré  la présence d’aucun ministre (ancien ou nouveau), ni député issus du Pdes. Seuls les élus municipaux  étaient présents dans leur majorité.

Par Modibo Fofana


Commentaires via Facebook :

PARTAGER