Message à la Nation 2016 : IBK et le “Je” trouble

98

IBK, le président de la République du Mali a sacrifié au traditionnel vœu de nouvel an au peuple malien. Dans ce discours de mi parcours, le  président de la République  a mis l’accent sur « les avancées » d’un Mali post crise depuis son accession à la magistrature suprême du pays. Cependant, la sur-utilisation du « Je » par le président n’a pas échappé aux analystes du discours politique. Est-ce un refus de porter la parole de la nation ou un culte de la personnalité ?

Une chose est certaine : chez IBK, les hauts faits sont confondus avec sa personne et les fautes retombent sur ces proches collaborateurs.

Le moi est haïssable, dit le philosophe. En disséquant le discours présidentiel,  on s’aperçoit que : « je/j’ai » est répété 24 fois par le président IBK. Même si le mot « Mali » est  le plus cité (39 fois), une place de choix est donnée à la première personne du singulier. Le mot « Paix », est juste cité 7 fois. Les mots (corruption, sécurité, justice, bonne gouvernance…) ont été superbement zappés par le président de la République.

Et pourtant ce sont  ces mots qui traduisent, le plus, les inquiétudes des Maliens. Dire « Je », apprend-on dans les écoles de Sciences politiques, c’est marquer sa singularité, lorsque la politique est la recherche du ralliement, du nombre, de la majorité en démocratie, de l’unanimité dans des régimes totalitaires. « Dire « Je » dans le discours politique, c’est refuser son identité de locuteur politique, de porte- parole des autres par exemple, de représentant d’une classe, d’un parti, d’une nation.

Même les rois renonçaient aux « Je » dans leurs prises de parole publiques pour un « nous » que l’on qualifie de « majesté ». Et le président est un habitué des faits. Chaque discours est une occasion pour lui de s’auto glorifier, d’évoquer sa « haute lignée ». D’ailleurs les griots et laudateurs de Koulouba l’ont bien compris. Pour entrer dans les grâces du « Mandé massa » ou jouir de sa gratitude, il faut faire des flagorneries.

Tout part d’IBK, mais rien n’est de sa faute. Par un jeu de communication, le président de la république arrive toujours à rejeter le plus souvent ses fautes sur ses proches collaborateurs. On l’a vu lors de sa tournée récente dans la région de Ségou. « Tout ce qu’on m’a raconté souvent n’était que du mensonge. On m’a toujours menti en me faisant croire que tout va bien à Bla. Mais j’ai tout découvert et j’ai tout compris… », a laissé éclater sa colère, le président devant des ministres.

Beaucoup voient en cette énième sortie du président, une personnalisation de la présidence dont le combat n’est nullement les aspirations profondes du peuple, mais plutôt l’assouvissement d’une famille, d’un clan.

Madiassa Kaba Diakité

PARTAGER

98 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est pas parce que le président n’a pas cité un mot cent fois dans son discours que cela ne lui importe pas dans son programme.
    S’il vous plait,arrêtez de créer la polémique partout pour désinformer la population malienne.

  2. Chers spécialistes des discours politiques,je pense que vous rendrez un grand service à notre pays en mettant votre savoir faire au service de nos étudiants de la faculté des lettres de l’Université de Bamako.
    Notre pays n’a pas en ce moment besoin de personnes comme vous car au delà des discours,ce sont les actes qui sont dignes de confiance et Dieu sait que le président IBK en pose… 😆 😆 😆

  3. Tout part d’IBK, mais rien n’est de sa faute. Par un jeu de communication, le président de la république arrive toujours à rejeter le plus souvent ses fautes sur ses proches collaborateurs. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Un pays fut-il le plus petit ne peut pas être géré par une seule personne c’est pourquoi le premier dirigeant s’entoure des ministres, conseillers et autres administrateurs; alors si ceux-ci ne font pas correctement leur travail, il faut que cela leur soit signifié et je ne vois pas où il peut y avoir de mal à ça.

  4. Et le président est un habitué des faits. Chaque discours est une occasion pour lui de s’auto glorifier, d’évoquer sa « haute lignée ». D’ailleurs les griots et laudateurs de Koulouba l’ont bien compris. Pour entrer dans les grâces du « Mandé massa » ou jouir de sa gratitude, il faut faire des flagorneries. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Ce sont là les signes d’une carence intellectuelle très aiguë car on ne voit pas où le président de la république s’auto-glorifie. Ne pensez pas que les citoyens de ce pays sont la bande ne se resument qu’a la bande d’idiots qui passent son temps à vouloir à tout prix jeter le discrédit sur la gouvernance d’IBK. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Le Mali c’est plus de 15.000.000 de personnes et tous ne peuvent pas être contre le président de la république parce que vous vous l’êtes. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  5. Moi je n’arrive pas à comprendre quelques chose car on ne peut pas demander une chose et son contraire au même moment. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Si on demande à quelqu’un d’assumer ou encore de prendre ses responsabilités; on ne doit pas se plaindre s’il utilise des mots qui vont dans ce sens car là ça devient ce qu’on appelle la mauvaise foi ou même la sorcellerie. 😳 😳 😳 😳 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  6. Le moi est haïssable, dit le philosophe. En disséquant le discours présidentiel, on s’aperçoit que : « je/j’ai » est répété 24 fois par le président IBK. Même si le mot « Mali » est le plus cité (39 fois), une place de choix est donnée à la première personne du singulier. Le mot « Paix », est juste cité 7 fois. Les mots (corruption, sécurité, justice, bonne gouvernance…) ont été superbement zappés par le président de la République. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡
    C’est le type de constat que doit faire un aborigène ou un pygmée qui n’est jamais sorti de sa forêt car pour quelqu”un qui prétend être journaliste on ne peut résumer tout un discours par ses quelques mots. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  7. Je pensais qu’un jour le Mali allait se réjouir d’avoir des critiques dignes de ce nom, mais si ce sont ce genre de bouffons qui prétendront analyser des choses pour nous je crois qu’on est mal barré. Pour être critique pour ne pas dire journaliste car je m’étonnerais fort que celui qui a écrit cet torchon sache ce que c’est qu’un critique, il faut être objectif et avoir le sens du discernement mais Madiassa doit se revoir parce qu’il n’est pas encore prêt pour ce métier si noble.

  8. Madiassa Kaba Diakité 💡 💡 💡 💡 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Tu as beaucoup à apprendre encore car ton constat est erroné de la première à la dernière lettre. Ibk n’est pas la première personne a utiliser “je” dans son discours; de ce fait si tu n’as rien à dire crée toi une troupe de théâtre; tu pourras peut-être y être écouté :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  9. Le moi est haïssable, dit le philosophe 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Depuis quand ces affirmations fallacieuses ont aidées à construire une nation? Philosophe dit :mrgreen: :mrgreen: 🙄 🙄 On veut du concret plutôt que des affirmations mais vous n’êtes pas prêts de le comprendre car vous êtes des horloges et tel que vous êtes réglées il n’est pas possible de vous faire bouger 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  10. A mon avis, je pense que ces analystes ont fait fausse route ou soit ils ne savent pas faire une analyse objective d’un discours. En effet, j’estime que cette analyse devrait se pencher sur le fond du message que le président a véhiculé et non sur les emplois de mots.

  11. Il faut remarquer de plus en plus il y a moins de personnes qui s’enfoncent dans l’ignorance On ne peut pas comprendre que sur tout un discours on interprète pas les idées qui ont été émises mais qu’on se contentent de quelques mots pour distraire le peuple. C’est atteindre de plus en plus la bassesse intellectuelle.

  12. “la sur-utilisation du « Je » par le président n’a pas échappé aux analystes du discours politique. Est-ce un refus de porter la parole de la nation ou un culte de la personnalité ?” 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Est ce que ce journaleux sait bien ce qu’on appelle “culte de la personnalité” 💡 💡 8) 8) 8) 8).
    Avant d’employer un mot; il faut en chercher le sens. Il n’y a jamais eu de cultes de la personnalité car si c’en était le cas tu n’aurais plus de mains pour écrire ces bêtises. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Tantôt il ne s’assume pas; tantôt il ramène tout à sa personne; que voulez- vous donc bande d’hypocrites! 😳 😳 😳 😳 😳 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  13. Une fois de plus, nos journalistes viennent de nous démontrer leurs manque de professionnalisme. Toujours à la quête de moyens pour dénigrer le président. Aujourd’hui, l’accent est mis sur les mots employés par le président lors de son discours de fin d’année et non la portée du message véhiculé par ce dernier.

  14. Contrairement à ce que les journalistes disent, je pense que le discours du président était plein d’espoir pour le renouveau du Mali. J’appelle tout le peuple Malienne à soutenir le président dans sa quête pour le bien être de son peuple que de s’appesantir sur des critiques stériles qui ne nous font pas avancer. Vivement une école de journalisme dans ce pays.

  15. A mon avis, je pense qu’un discours devrait être analysé de façon objective. En effet, analyser un discours sur les mots employés, franchement il faut être au Mali pour constater de telle dérive de nos soit disant journalistes. C’est dommage pour la plume Malienne.

  16. Chers spécialistes des discours politiques,je pense que vous rendrez un grand service à notre pays en mettant votre savoir faire au service de nos étudiants de la faculté des lettres de l’Université de Bamako.
    Notre pays n’a pas en ce moment besoin de personnes comme vous car au delà des discours,ce sont les actes qui sont dignes de confiance et Dieu sait que le président IBK en pose…

  17. Ce n’est pas parce que le président n’a pas cité un mot cent fois dans son discours que cela ne lui importe pas dans son programme.
    S’il vous plait,arrêtez de créer la polémique partout pour désinformer la population malienne.

  18. Que les uns et les autres comprennent que ce ne sont pas des remarques idiotes qui nous permettront de sortir ce pays dans cette crise. Assurément, j’invite les journalistes à plus de responsabilité et de maturité afin d’aider le gouvernement dans sa mission régalienne. En le faisant, c’est la nation qui gagnerait.

  19. Chers journalistes et analystes des discours politiques,sachez que le plus important se trouve ailleurs.
    Au lieu de vous asseoir pour vous adonner à des jeux aussi honteux,vous feriez mieux de mettre vos talents de “grands savants” à la disposition de notre Maliba pour son émergence.

  20. Cher journaliste,je vous apprends que ceux vous appelez analystes de discours politique ont vraiment fait fausse route sur ce discours du président IBK.
    S’il y a vraiment eu analyse,sachez qu’elle est fausse car elle n’a aucune base scientifique.
    J’espère qu les “SPÉCIALISTES DES DISCOURS POLITIQUES” savent bien de quoi je parle.

  21. Moi, je pense que l’heure n’est plus aux critiques stériles. Je suis choqué que des journalistes appesantissement sur les mots employés par le président lors de son adresse à la nation à la veille du nouvel an et non sur la portée de son discours. Le Mali n’a pas besoin de ça. Notre pays a besoin de retrouver son lustre d’antan Aidons le président a réussi ce pari en le faisant c’est le Mali qui gagnerait.

  22. Chers journalistes véreux,arrêtez de coller au président IBK des étiquettes qui ne sont pas le siennes.
    Cet homme n’a jamais vous du culte de la personnalité et tous les maliens de bons sens le savent bien.
    Ne cherchez donc pas à inventer des mensonges pour justes nuire à l’images des gens.

  23. ” Dans ce discours de mi parcours, le président de la République a mis l’accent sur « les avancées » d’un Mali post crise depuis son accession à la magistrature suprême du pays.”
    Effectivement, l’attention des uns et des autres devraient se tourner vers les avancées et les autres défis qui nous attendent et non sur des futilités. Que le “je” ait été sur-utilisé par le président, cela nous est point égale car ce qui importe c’est le fond du discours et non la forme.

  24. Il faut apprécier les choses à leur juste valeur car le président a énormément travailler pour nous soyons à ce stade. Le mieux reste à venir comme il l’a signifié

  25. Ibrahim Boubacar Keïta a tout mis en œuvre pour que cet accord puisse aboutir. Les différents belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilité et respecter leurs engagements. Tous les acteurs sont appelés à donner le meilleur d’eux mêmes pour que cette quête de la paix aboutisse

  26. Un gouvernement d’union de tous les partis signataires sera mis en place conformément aux accords de paix pour la satisfaction de tous.
    L’essentiel c’est d’établir la vérité et trancher avec cette commission donc cela concerne tous les maliens. IBK tient à la paix et il a mis tout à la disposition de ce comité pour mener à bien leur mission.

  27. Le président IBK encourage les accords de paix. Il souhaite dans les prochains jours faire un remaniement pour permettre l’entrée des différents partis au gouvernement.
    Le terrorisme est un phénomène qui ne prévient pas donc c’est trop dire de trouver une solution à la malienne.

  28. Le président a même initié une journée de l’excellence dans le milieu éducatif et demande une amélioration dudit système pour un rendement positif car les étudiants sont les dirigeants de demain.

  29. Dans un discours on va à l’essentiel pour ne pas embêter les compatriotes. Ce n’est pas une soutenance de thèse à ma connaissance cher journaliste. Si vous voulez voir le programme gouvernemental rendez vous à Koulouba.

  30. La nomination des magistrats et la création d’un organe spécial de lutte contre la corruption sont les preuves palpables que le président est conscient des maux qui minent notre société. Et il a toujours montré son intétêt manifeste d’éradiquer notre société de cela depuis son accession au pouvoir

  31. Sauf dénigrement sinon le président travaille pour faire avancer le pays mais certains pensent que tout peut être résolu en 2 ans de mandat.
    Nous sommes satisfaits de son bilan 2015

  32. Je pense pas qu’il y est un mal à la personnalisation du discours. Il veut développer ce pays. Il en a la volonté et la capacité

  33. Je pense que les maliens doivent grandir dans la tête, un discours ne peut pas retracer le programme du président. Nous ne devons oublier que des actions ont été posées dans le sens de la corruption, de la santé, de d’éducation.
    Changez pour cette année 2016 les journaleux

  34. SALUONS LE RETOUR DES PINTADES! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    APRES LEURS VACANCES DE FIN D’ANNEE DURANT LESQUELLES LE FORUM A ENFIN PU UN PEU RESPIRER, VOICI LE RETOUR EN FORCE DES VOLAILLES VERSION 2016! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Malheureusement, nos galliformes n’ont pas eu la chance de reprendre le travail “en douceur”, sachant qqu’Ibk vient de faire un discours; 8) 8) 8)

    Or, CHAQUE FOIS (et je diss bien CHAQUE FOIS!) que Zonkeba fait un discours, il dit tellement de conneries que les pintades en ont au moins pour 2 ou 3 jours pour tenter “d’éponger”! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    BON RETOUR AUX CONS PIAILLANTS ET CAQUETANTS, ET BONNE REPRISE DES “ACTIVITES”! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  35. L’utilisation du “je“ ne porte pas défaut sur la personne du premier représentant de ce pays. Il est le seul qui peux dire “je“ et que ce “je“ soit au nom du pays.

  36. Nous savons tous que le président IBK est un travailleur, celui qui veut le bien de ce pays. Nous savons aussi qu’il est malheureusement mal entouré, alors il est d’analysée que les plaisir et demandes du président IBK ne sont pas comblé très souvent par ses collaborateurs.

  37. Quoi que d’autres peuvent dire sur la personne du président et de ses propos moi je dirais que je suis fier de cet homme et de tous ce qu’il fait au nom de ce pays.
    IBK est à soutenir…

  38. Mais un peu du sérieux envers la personne du président IBK, nous savons tous que le président IBK as des projets de rêve pour le développement de ce pays, pourquoi au tend des critiques ?

  39. L’utilisation du “Je” ne doit pas troubler :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .

    Ne racontez pas les histoires. Quand une tierce personne détourne l’argent, c’est sur IBK que vous déversez vos injures. Qu’il utilise le pronom JE ne doit déranger personne. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Il arrive qu’il soit obliger de recadrer ses troupes pour se donner un nouveau souffle.

    IBK ne dérange personne. C’est 2016, pardon, changez un peu vos mentalités, malgré le temps qui passe, vous devenez de plus en plus bête 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  40. Quoi que d’autres peuvent dire sur la personne du président et de ses propos moi je dirais que je suis fier de cet homme et de tous ce qu’il fait au nom de ce pays.
    IBK est à soutenir…

  41. Bravo au journal le Republicain d’avoir toucher le “grand peché mignon”du Boss , comme on le dit “On est ce que on est” Un Boss sans Grand Ego n’est plus un Boss

  42. Cet article est vraiment nul, oui nul à la base, quand le président parle de l’amélioration des conditions de vie à quoi selon toi il se réfère ?
    Macaque…

  43. Ecoutez… ce journaliste n’apporte rien de cohérent, le discours du président de la république est riche en des mots qui seront pour les maliens des mots qui sont pour le développent de ce pays et nous sommes fiers de lui.

  44. Laissez le président IBK en paix, cet homme a dit ce qu’il fallait dire, il est l’espoir des maliens.
    Mr. Le journaliste il faut juste dire que tu manques d’inspiration.

  45. Nous n’avons rien contre le président de la république, ce discours pour la nation est un discours qui doit être admiré de tous,
    « Je nous tu ou eux », il s’agit du Mali et des maliens… Peu importe le reste.

  46. Nous n’avons rien contre le président de la république, ce discours pour la nation est un discours qui doit être admiré de tous,
    « Je nous tu ou eux », il s’agit du Mali et des maliens… Peu importe le reste.

  47. IBK sais ce qu’il fait encore moins ce qu’il dit, alors n’apportez pas des doutes sur mon président…
    Vive le président IBK…

  48. ” Tout ce qu’on m’a raconté souvent n’était que du mensonge. On m’a toujours menti en me faisant croire que tout va bien à Bla . Mais j’ai tout découvert et j’ai tout compris …

    ”La folie,c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent . ” Einstein !
    IBK DOIT APPRENDRE DE SES ERREURS .
    Il doit comprendre qu’il ne suffit pas de passer par un aréopage de conseillers pour se faire une opinion.Il doit personnellement connaître les souffrances et les aspirations des principales composantes de la population

    Mr Kaba Diakaté !
    Beau sujet de débat que l’ego ! 😉

    • “La folie,c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent . ” Einstein

      Et hop, c’est reparti! 😉 😉 😉 Toute 1ère ZOULIE CITATION de Black-Sister pour l’année 2016!!! 😆 😆 😆 😆
      Nous démarrons donc avec Einstein, QUI sera le suivant? 😆 😆 😆 😆 😆

      Un conseil perso: Surtout, continue ad vitam aeternam tes précieuses citations toujours bien à propos!
      Mais… mais… n’essaie jamais de les faire en Mongol! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      On ne peut même plus se fier à Google pour le traductions! 😥 😥 🙄
      Exemple: En tentant de poster une brillante citation de Einstein en Mongol, avec leurs sites de traductions uya-uya 😛 , tu risques en réalité de poster sans le voir une énorme connerie de l’Imam Dicko en Mongol! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      Donc, continue toujours tes citations…. MAIS EN FRANCAIS! 😆 😆 😆 😆

  49. Le Républicain toujours dans ses manœuvres. Tant que Tièbilé Dramé est propriétaire de ce journal, rien de bon ne figurera dans ce journal. C’est-à-dire, il va tout faire pour abimer l’image du président de la République.

    • LE RÉPUBLICAIN C’EST LE JOURNAL DES PATRIOTES ET DES VRAIS AMIS DE LA RÉPUBLIQUE.
      TANT QUE VOTRE CHEF EN COMMUNICATION SERA A SON POSTE ET A TANT QUE DES DÉRIVES
      NE CESSERONS LE JOURNAL VA CONTINUER A INFORMER LE PEUPLE MALIEN SUR LES MAUVAISES PRATIQUES DE CE RÉGIME
      A BON ENTENDEUR SALUT

      • Fily,quand on n’a rien à se reprocher,on n’a rien à craindre . Ou bien ?

  50. Cela est complètement faux, nous savons tous que l’entourage d’IBK est mal fondé. Je n’ai pas dit que ce monsieur en personne n’a pas commis des erreurs mais son entourage est pour la plupart la cause de certains faits.

  51. Personne n’est parfait, il revient à dire que le président IBK tout comme son entourage peut aussi être responsables de certains faits. Prenons souvent le temps de bien observer et chercher les informations avant de dire qu’IBK retombes les fautes sur les autres.

  52. N’aggravons pas la situation, le pays traverse un moment difficile. L’heure est à la réconciliation et non à la division. En tant qu’un homme de média, vous devez poser des actes constructifs pour le pays.

  53. Mais nous ne pouvons nier les efforts fournis par nos dirigeants en âme et en conscience, nous savons qu’ils n’ont jamais baissés les bras. , le président IBK et son gouvernement sont à pied d’œuvre. Soyons reconnaissant envers nos gouvernants, car ils ont su être à la hauteur.

  54. C’est en reconnaissant nos fautes et nos erreurs qu’on peut avancer, je ne peux pas dire que le régime actuel n’est pas connu des failles. Mais, il ne faut pas tout mettre sous le dos de dernier car il a trouvé notre pays dans cette crise.

  55. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita et son gouvernement ont toujours cherchés les voies et moyens pour la sauvegarde de notre pays.

  56. En tout cas, ce qui est sûr est que le Mali va changer tôt tard. Avec toutes ces promesses tenues par le président de la République IBK, notre pays pourra bien s’en sortir une fois que ces promesses verront le jour.

  57. Il n’est jamais trop tard, tout est possible dans la vie, gardons la foi en Dieu et accompagnons le président IBK jusqu’à la fin de son mandat. Je n’ai pas dit qu’il n’a commis des erreurs mais il peut bien changer du jour au lendemain.

  58. Le Mali est dans une phase trop perplexe, il faut faire beaucoup attention à ne pas susciter une autre histoire dans notre pays. L’utilisation de ‘’je’’ ne veut rien dire dans le discours du président IBK.

  59. Que voulez-vous dire exactement dire dans cet article ? De toute évidence, le président IBK se soucis aussi du sort du Mali. Ce n’est pas par ce que ces mots sont omis dans son discours, qu’on doit remettre son patriotisme en doute.

  60. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  61. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  62. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  63. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  64. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le président de la république et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  65. Excellent article.

    Pour une “reprise du boulot”, les pintades vont devoir commencer très fort ce lundi l’année 2016, avec ça! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    On va avoir droit à une déferlante de leurs kia-kia-kia stridents et désordonnés autour de cet article pendant au moins 2 jours! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆

    Mais soyons sérieux:
    Qu’on soit pro-Ibk ou opposant, on ne va quand même pas faire semblant de “découvrir” aujourd’hui 🙄 qu’Ibk est démesurément imbu de sa propre personne, ALORS QUE NOUS SAVONS TOUS QU’IL L’A TOUJOURS ETE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Au même titre, il n’a échappé à personne que bien souvent dans ses discours, ce m’as-tu-vu prétentieux parle souvent de lui à la 3ème personne (la honte! 😳 :oops:) , ce qui est d’une part ridicule, et d’autre part un signe clinique TYPIQUE de tendances mégalomaniaques! 🙄 🙄 🙄 🙄

    Plus grave pour l’image du pays, l’utilisation du “JE” étant universellement proscrite en politique “de haut niveau” dans TOUS les pays du monde, Ibk avec ses “moi je” répétés fait figure d’amateur et de débutant auprès de tous les chefs d’état SERIEUX de la planète, et nous ridiculise! 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    PS: Les “je” ou les “moi je” d’Ibk rappellent ceux de Diarra, l’Astro-nullard plastronneur qui “n’en finissait plus de s’auto admirer, et que la communauté internationale avait très vite catalogué BOUFFON!
    Ibk devrait s’en souvenir et en tirer la leçon… 8) 8) 8) 8)

  66. Lepervié 4 Jan 2016 at à 11:30
    294 commentaires
    Ibrahim Boubacar Keïta est mal entouré.” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Bien sur! 🙄 🙄 🙄 Ce n’est pas qui est nul CE SONT “LES AUTRES”! :mrgreen: :mrgreen:

    Ne te fatigues pas, pintade!
    Où que ce soit, quand un président de la république est réellement “mal entouré”, ça signifie juste qu’il est lui-même INCAPABLE de choisir ses propres collaborateurs! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Et que tu le veuilles ou pas, un prétendu “leader” ou un prétendu “haut responsable” s’entourant LUI-MEME de nullards, ne pourrait être qu’un nullard lui-même! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    C’est d’une simplicité enfantine, et c’est juste…..LOGIQUE! :mrgreen: :mrgreen:

    Merci donc de nous CONFIRMER TOI-MEME ce que nous savions tous déjà hélas, à savoir: Ibk est un nullard qui n’a ni l’envergure ni les compétences d’un chef d’état! 8) 8) 8) 8) 8)

  67. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  68. Nous n’avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d’écouter vos conneries tous les jours !!!

  69. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  70. Une analyse pertinente,Bourama a toujours cet “égo”demésuré.
    Depuis son accéssion au pouvoir il a utilisé le “je”partout où il est passé de Dakar à Rabat en passant par Paris.
    “Ladji est le seul malien qui fait du bien”.
    Bonne et heureuse année les “FRILEUX” quant à nous les “AGRIS” on se met à côté du bonheur malien qui tarde à se pointer à l’horizon du Koulouba et au niveau de HCI à l’ACI 2000 de Bamako.

  71. Des journalistes mal intentionnés qui se permettent de mentir sur le régime en place pour des miettes. L’information n’est plus devenue leur soucie primordiale. La presse malienne de nos jours est devenue plus diabolique et plus apatride que l’opposition.

  72. Les détracteurs dupe la conscience des honnêtes citoyens en leurs faisant croire que le gouvernement leurs à tourner le dos. Ils poussent les citoyens à mettre en cause la crédibilité du régime en place.

  73. Le discours est à la hauteur et très rassurant. Nous sommes très heureux et fier de notre président de la République. Nous avions besoin d’un homme fort comme lui pour bâtir notre pays.

  74. Monsieur Madiassa Kaba Diakité, je pense que votre déduction est vraiment nul, vous transformez les dits à votre guise. Le discours du président de la république est vraiment salutaire. Le président IBK n’a pu touché à tous les point mais cela ne veux point dire qu’il reste indifférent des maux existentielle dans notre pays.

  75. Les critiques toujours des critiques, rien que des critiques et encore des critiques à l’encontre de l’État. La presse malienne, depuis fort longtemps a stoppé son rôle primordiale qui reste celui de l’information, elle a maintenant pour rôle de perturber la conscience publique et stabilité politique.

  76. Le je ou j’ai n’a rien de sorcier, attention a ne pas transformer les dits du président de la république. Cet article ne raconte rien d’objectif le journaliste est en train de transformer les dits du président de la république.

  77. Mais pourquoi toutes les actions gouvernementales sont vue en mal par certains personnes ? Le plus bizarre est qu’il ne dispose même pas d’arguments raisonnables et convaincants.

  78. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu’ils ne veulent pas voir le pays avancer. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas.

  79. IBK a toujours tenir sa promesse cela ne sera pas la première fois. Il a besoin simplement d’être soutenir par sa population dans tous ses actes. Les maliens doivent former une barre de fer d’acier derrière IBK et son régime, car l’avenir du Mali repose dans les creux de ses mains qui ouvre les portes d’un grand destin.

  80. Qu'il le dise ou non, le président de la république, nous le savons tous, n'a pas une seule seconde cachée sa volonté de lutter contre la corruption, le terrorisme et d'instaurer une vraie juste, la sécurité et de faire de la bonne gouvernance le fondement de sa gestion des affaires.

  81. En visite dans le cercle de Bla, dans la troisième région, le président de la république, n’a pas caché ses sentiments face aux conditions de vie de cette population. Il ne pouvait pas imaginer qu’il puisse encore trouver Bla dans de telles situations, après tout ce qui lui ait été affirmé sur ce cercle. Il a toujours été rassuré par son entourage que ça va dans ce cercle.

  82. Après tout ce temps, le président de la république ne s’était pas senti aussi trahi qu’il l’a été devant la population de Bla dans la région de Ségou. La condition dans laquelle il trouve cette population ne lui donne pas le choix de ce qu’il doit faire pour mettre fin à cela. Il est allé jusqu’à dire qu’on n’est pas au pouvoir pour ne porter que des grands boubous.

  83. Le chef de l’Etat en visite dans le cercle de Bla s’est rendu compte de la réalité du terrain. Il a su que ce que son entourage, ses compagnons lui racontaient sur cette ville est différent de la réalité sur le terrain. On lui disait que ce cercle est l’un des cercles les plus confortables qu’il pouvait l’imaginer alors que c’est tout à fait le contraire.

  84. Certaines personnes au pouvoir sont prêtes à tout, absolument tout, pour que le président de la république les accorde sa confiance. Et après ce sont ces mêmes personnes qui nous trahissent. L’entourage d’IBK a abusé de sa confiance. Jamais il ne pouvait imaginer une telle chose venant de son propre camp.

  85. Ibrahim Boubacar Keïta est mal entouré. Son entourage semble avoir oublié sa mission. Vu les propos rassurants qu’on lui raconte à la longueur de journée et la situation misérable que vive les habitants de Bla, il ne saurait rester tranquille tant que rien ne soit fait pour mettre fin à cette situation.

  86. Les hommes politiques maliens on fait en sorte que, à travers leur comportement, nul ne doit leur faire confiance. IBK doit faire en sorte que ces hommes soient tous capable de lui dire le minimum de vérités qu’il attend d’eux. Ce n’est pas du tout bon de mentir à un président, surtout lorsqu’on est dans son camp. Madiassa, j’ai été déçu par votre analyse. Je vous croyais sensé. Mais je me suis rendu compte que je m’étais trompé.

  87. Un gouvernement qui ne satisfait pas les besoins des gouvernés rempli difficilement sa mission. Jamais je n’avais pas vu Ibrahim Boubacar Keïta aussi furieux que je le croyais. Il a été surpris que la population du cercle de Bla soit encore dans de telles situations, après tout ce qui lui ait été révélé.
    Le “JE”, on s’en fou carrément. Ce sont les actes qui nous intéressent.

  88. Cet article n’instruit pas du tout le peuple que nous sommes. Le journaliste se contente de nous faire savoir que le président de la république, à travers la première personne du singulier”JE”, veut se montrer le seul à qui le mérite de tout revient dans le pays. Ce qui n’est pas le cas. 😆 😆 💡 💡 💡

  89. CE QUI SE PASSE CHEZ NOUS EST PLUS GRAVE QUE CHEZ LE RWANDA
    AU RWANDA LA BONNE GOUVERNANCE EST VISIBLE PARTOUT ET LA SOBRIÉTÉ DE SON PRÉSIDENT EST REMARQUABLE ET SANS COMMENTAIRE
    CHEZ NOUS C’EST LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ

    QUE DIEU SAUVE LE MALI

  90. Mon cher Diakité Madiassa Kaba, sachez tout simplement que le “je” tant répété par le chef suprême des armées lors de son message à la nation à l’occasion de la nouvelle année n’a absolument rien de ce que vous voulez marteler dans cet article. Il ne faut pas interpréter ce pronom de la sorte.

  91. Excellent article.

    Pour une “reprise du boulot”, les pintades vont devoir commencer très fort ce lundi l’année 2016, avec ça! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    On va avoir droit à une déferlante de leurs kia-kia-kia stridents et désordonnés autour de cet article pendant au moins 2 jours! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆

    Mais soyons sérieux:
    Qu’on soit pro-Ibk ou opposant, on ne va quand même pas faire semblant de “découvrir” aujourd’hui 🙄 qu’Ibk est démesurément imbu de sa propre personne, ALORS QUE NOUS SAVONS TOUS QU’IL L’A TOUJOURS ETE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Au même titre, il n’a échappé à personne que bien souvent dans ses discours, ce m’as-tu-vu prétentieux parle souvent de lui à la 3ème personne (la honte! 😳 :oops:) , ce qui est d’une part ridicule, et d’autre part un signe clinique TYPIQUE de tendances mégalomaniaques! 🙄 🙄 🙄 🙄

    Plus grave pour l’image du pays, l’utilisation du “JE” étant universellement proscrite en politique “de haut niveau” dans TOUS les pays du monde, Ibk avec ses “moi je” répétés fait figure d’amateur et de débutant auprès de tous les chefs d’état SERIEUX de la planète, et nous ridiculise! 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    PS: Les “je” ou les “moi je” d’Ibk rappellent ceux de Diarra, l’Astro-nullard plastronneur qui “n’en finissait plus de s’auto admirer, et que la communauté internationale avait très vite catalogué BOUFFON!
    Ibk devrait s’en souvenir et en tirer la leçon… 8) 8) 8) 8)

  92. Tous les africains qui vont de succès à succès se croient dieu et indispensable et c’est là que les dérives arrivent, c’est d’ailleurs de cas de Paul KAGAME du Rwanda. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali.

  93. IBK le mande Zonekba est un megalomaniac qui pense que le monde du Mali tourne autour de lui. La folie de grandeur est une qualite pour IBK alors il s’en sert a coeur ouvert alors qu’il passee son temps a mendier. Un mendiant orgeuilleux et selfish?

Comments are closed.