MEDIAS : Le RE.P.E.RE MALI est né à SEGOU

0

Exceptées les régions de Kidal et de Koulikoro qui ne disposent pas d’organe, tous les journalistes de la presse écrite de l’intérieur du pays se sont donnés rendez vous à Ségou le 25 Février dernier pour mettre sur les fonts baptismaux le Réseau de la Presse Ecrite Régionale (REPERE Mali).

Les raisons qui sous-tendent une telle organisation sont contenues dans le préambule de ses Statuts et Règlement Intérieur qui furent adoptés: « Communiquer devient aujourd’hui un besoin quotidien incontournable. L’espace médiatique malien, eu égard à la Loi Fondamentale, offre aux médias l’opportunité de se constituer en associations. La presse écrite, instrument d’information est incontestablement le détonateur de la prise de conscience dans notre pays pour les acquis d’un Mali pluriel, jaloux de sa liberté d’expression. Mais face aux moyens limités des journaux (faiblesse du marché, peu d’engouement des maliens à la lecture, coûts de fabrication des journaux très au dessus de la bourse des éditeurs de presse régionaux et inexistence de structures de fabrication de ces journaux à l’intérieur du pays) la nécessité pour cette presse de se constituer en réseau s’impose. Cette perspective favorisera l’interaction et les échanges pour une meilleure complémentarité des journaux de l’intérieur du Mali ».

Le Chargé de Mission du Ministre de la Communication, Alfousseini Sidibé qui présidait les travaux s’est réjouit d’une telle initiative et ne s’est pas étonné que Ségou puisse la piloter, auréolée de trois canards pour son espace d’expression. Quant à l’ASSEP (Association des Editeurs de Presse), son représentant Cheick Cherif Haidara veut que la « fixation Bamako » disparaisse dès lors qu’on parle de journaux puisque « en réalité nos régions possèdent des talents et des professionnels mais pas connus comme ceux de la capitale ». Au terme de l’Assemblée Constitutive qui a pu se tenir grâce à des partenaires comme la BNDA, ORANGE MALI et NIESIGISO, c’est le Fondateur de notre journal, Moustaph Maiga qui a été élu Coordinateur pour deux ans, renouvelable une seule fois.rn

Gaoussou Diabaté

rn

 

rn

 

rn

BUREAU

rn

rn

1- Coordinateur 

rn

      Moustaph Maiga ; Le Ségovien (Ségou)

rn

2- Coordinateur Adjoint 

rn

    Ahmed El Kory ; Annoura (Tombouctou)

rn

3- Secrétaire Général

rn

     Saïd Diarrassouba ; Tatou le révélateur (Sikasso)

rn

4- Secrétaire aux Relations Extérieures

rn

    Aliou Djim ; Mopti Info (Mopti)

rn

5- 1erSecrétaire à l’Organisation

rn

    Bakara Diallo ; Royal Sport (Sikasso)

rn

6-  2eme Secrétaire à l’Organisation

rn

      Modibo Tandina ; Le Témoin du Nord (Gao)

rn

7- Trésorier Général

rn

     Moustapha Nalia ; Ségou Info (Ségou)

rn

8- Trésorier Général Adjoint

rn

      Modibo Oumar Coulibaly ; Delta Tribune (Ségou)

rn

9- Secrétaire à l’Information 

rn

      Ibrahim Dembélé ; Le Miankala (Koutiala)

rn

10- 1er Commissaire aux Compte

rn

    Mahamane Maiga ; Koima Info (Gao)

rn

11- 2eme Commissaire aux Compte

rn

      Ibrahim Dembélé ; Royal Info (Sikasso)

rn

12- 1er Secrétaire aux Conflits

rn

    Amaguerey Ogobara Dolo ; AMAP (Ségou)

rn

13- 2eme Secrétaire aux Conflits

rn

    Sekou Kaba Diakité; Felou Express (Kayes)

rn

Commentaires via Facebook :

PARTAGER