Propos haineux sur les réseaux sociaux : La Maison de la presse condamne…

0

La Maison de la presse du Mali constate avec beaucoup de regret des interprétations tendancieuses et prises de position sur les événements dramatiques au centre du Mali par des journalistes sur les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp, Twitter, etc.)

La Maison de la presse a le devoir d’inviter tous les journalistes maliens, du privé comme du public, de considérer la situation ethnique au Mali comme une cause nationale qu’il convient de ne pas exacerber.

En cette circonstance, la Maison de la presse convie tous les journalistes à voir les conflits interethniques au centre du Mali comme une épreuve nationale, dont l’apaisement incombe à tous.

La Maison de la presse sait compter sur l’engagement patriotique de tous, en particulier des journalistes, pour la résolution pacifique des différends sur toute l’étendue du territoire. Elle saisit cette occasion pour présenter ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaiter prompte guérison aux blessés.

Ensemble pour la paix et la sécurité, gages du développement du Mali !

Bamako, le 26 mars 2019

Le président de la Maison de la presse

Dramane Aliou KONE

 

…ApPel-Mali aussi

Depuis l’attaque du village Ogossagou, le samedi le 23 mars dernier par des individus armés qui a coûté la vie à plus de 130 personnes, les discours tribalistes et les messages à caractères xénophobes envahissent les réseaux sociaux au Mali. Ces discours  de haine ont pris une ampleur inquiétante, ces derniers jours, sur Facebook, Wahtssap, Twiter, et autres. L’Association des Professionnels en Ligne (APPEL Mali) a le devoir de rappeler à tous ses membres qu’il est formellement interdit  de diffuser toute information à caractère xénophobe.

A cet effet, l’APPEL Mali invite les Directeurs de Publications des sites d’informations, et d’autres professionnelles en ligne à s’abstenir de relayer ces discours tribalistes  et xénophobes.

Enfin, l’APPEL MALI en appelle au professionnalisme et au respect de l’éthique et la déontologie  afin de sauvegarder l’unité nationale, la paix et le vivre ensemble.

Bamako, le 27 mars 2019

Modibo L Fofana

Président de l’APPEL Mali

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here