Régulation de la Presse : Un nouveau document élaboré pour le rayonnement du secteur des médias au Mali

0

Le Président de la Maison de la Presse, Bandiougou Danté, a remis, le mercredi 8 décembre 2021, au Président de la Haute autorité de la communication (HAC), Fodié Touré, un document de 62 pages qui traite de l’ensemble des réformes nécessaires pour la refondation des médias au Mali. La remise solennelle de ce précieux document a été faite au siège de la HAC, en présence des doyens de la presse dont Hameye Cissé, le Président de l’ASSEP, Basidiki Touré, ainsi que d’autres acteurs du paysage médiatique malien.

Dans ces premiers mots, le Président de la Maison de la Presse, Bandiougou Danté, a tout d’abord salué l’ensemble de ses collaborateurs ainsi que les membres du collège de la HAC. « Nous avons prôné la refondation de la presse malienne et aujourd’hui c’est une volonté politique affichée par les plus hautes autorités du pays. Ce travail est le résultat d’un long processus. Si les aînés ont eu à travailler sur les textes, dix ans après, l’équipe que j’ai l’honneur de présider a eu l’idée d’organiser à Ségou, en février, un atelier de formulation des termes de référence devant aboutir à ces résultats », a-t-il rappelé.

Selon le président Danté, la ville de Ségou a été le point de départ des textes régissant les médias maliens. A l’en croire, l’ensemble des acteurs et associations de la presse ont pris part aux travaux des textes de l’atelier du 11 au 14 octobre dernier. Le travail laborieux des participants lors de cet atelier a conduit aux résultats de l’élaboration d’un document de 62 pages. Ledit document traite des questions liées aux délits de presse, l’aide à la presse, la carte de presse, la loi sur la presse en ligne etc. Le président Danté a insisté sur la nécessité d’accompagner ce travail par une forte volonté politique, de lobbying et de plaidoirie. « Ce travail n’est pas le résultat de la réflexion d’une personne. C’est un travail de la presse malienne et c’est un travail pour la presse malienne. Qui mieux que la Haute autorité de la communication pour porter ce dossier auprès des plus hautes autorités exécutive et législative pour que le Mali soit enfin doté de texte qui rendra à sa presse toute sa dignité », a souhaité le président de la Maison de la Presse. Ces mots ont été suivis par la remise du document des mains du président Danté au Président de la HAC. A l’endroit du patron de la HAC, Bandiougou Danté a lâché ces mots avec pleins d’espoir : « Monsieur le président, vous êtes face à l’histoire et nous comptons sur vous. Merci », a-t-il conclu.

Après avoir reçu le document, le président de la HAC a salué les sacrifices consentis par les neuf membres du collège de sa structure depuis leur nomination en décembre 2015. Il a félicité l’ensemble des participants qui ont élaboré le document sur la presse avant de s’engager à faire régner une parfaite entente entre la presse et la justice. « Nous avons la chance d’avoir un Premier ministre accessible. La HAC est l’une des structures les mieux équipées de la sous-région », s’est réjoui Fodié Touré. Il a enfin rassuré de transmettre le nouveau document à qui de droit.

Lors de cette cérémonie, l’assistance a observé une minute de silence en guise de recueillement à l’endroit de feu Cheick Oumar Maïga dit Gilbert et à l’ensemble des personnes ayant œuvré pour le rayonnement de la presse au Mali.

Sidiki Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here