12ème Revue annuelle du schéma directeur de la statistique : Les acteurs du système statistique en conclave

0

Le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, Soussourou Dembélé, a procédé le 1er juillet 2021, au Centre international des conférences de Bamako à l’ouverture de la session technique de la Revue du schéma directeur de la statistique au titre de l’exercice 2020. 

La présente session, douzième du genre, est l’occasion pour les acteurs du Système Statistique National (SSN) du Mali  de passer à  examen le  bilan d’activité du  système statistique national pour l’année 2020,  et de planification des activités pour 2021, 2022 , ainsi que de faire  le programme indicatif 2023-2024.  Elle se tient au moment où  l’Institut National de la Statistique, s’attèle dans la réalisation du Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) et le Premier Recensement Général des Unités Economiques (RGUE).

La  production et la diffusion de statistiques de qualités constituent un maillot essentiel  dans les politiques de planification  et de programmations pour une bonne  gouvernance.

Et le   Schéma Directeur de la Statistique (SDS), dispositif institutionnel vise  à favoriser la production régulière d’informations statistiques nécessaires au suivi des politiques de développement du Mali. Il vise à doter le Mali à l’horizon 2025 d’un Système Statistique National performant doté de ressources adéquates et produisant des données pertinentes comme outils d’aide à la prise de décision.

Selon le S-G du ministère de l’économie et des finances, Monsieur Soussourou Dembélé, la mise en œuvre des plans d’actions des deux premières générations du SDS, a permis d’obtenir des acquis tangibles.  Et d’ajouter que ceci a mis à disponibilité  un grand nombre d’indicateurs de développement dans tous les domaines de la vie socioéconomique et culturelle de notre pays.  « Ce résultat, fort appréciable, est obtenu grâce aux efforts des acteurs du Système Statistique National et l’accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers. »,  dira-t-il pour encourager l’ensemble des parties prenantes à maintenir le cap malgré le  difficile contexte du moment marqué par  la pandémie du COVID9.

Le représentant de la Banque Africaine de Développement, Co-lead du Groupe EcoStat des partenaires techniques et financiers, Issiaka Coulibaly,  pour sa part a incité sur l’importance  de doter le secteur des ressources nécessaires pour des résultats plus performants.

Le Directeur général de l’INSAT, Dr Arouna Sounkalé, d’avis avec les deux autres intervenants, affirme que cette troisième génération du SDS est un document de coordination visant la continuité des activités statistiques pour un système de statistique plus performant axé sur la qualité adaptée au besoin des populations et utilisateurs.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net    

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here