Affaire du meurtre de bérets rouges : Amadou Haya Sanogo demande le soutien de Chérif Ousmane Madani Haïdara 

21
Procès Amadou Haya Sanogo : Les avocats de la défense demandent le report du procès pour incompétence de la cour

A la conférence de presse qu’il a organisée dimanche passé, notre confrère Kassim Traoré de Radio Klédu a transmis à  Chérif Ousmane Madani Haïdara les remerciements d’Amadou Haya Sanogo  et sa demande de soutien pour une issue favorable dans l’affaire de l’assassinat présumé de bérets rouges, imputé au chef de l’ex-junte de Kati et à certains de ses compagnons.

 

Nous vous remercions pour tout ce que vous faites à l’endroit de nos femmes. Nous vous demandons par la même occasion votre soutien et des prières pour une issue favorable de l’affaire nous concernant“, a déclaré le général Amadou Haya Sanogo à en croire les propos de Kassim Traoré. Notre confrère a confirmé avoir rendu visite au tombeur d’Amadou Toumani Touré qui garde présentement prison à Sélingué.

 

Chérif Ousmane Madani Haïdara de son côté a reconnu les bienfaits d’Amadou Haya Sanogo qui, à l’époque, avait libéré à la demande des leaders religieux les détenus politiques à Kati à la suite du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012.

Depuis plusieurs années, le général Amadou Haya Sanogo et ses codétenus attendent d’être jugés. Chérif Ousmane Madani Haïdara intercédera-t-il en leur faveur ? Wait and see !

O.D.

Commentaires via Facebook :

21 COMMENTAIRES

  1. Kasin vient d’inventer un nouveau tereme pour le milieu politique IBKAKALA. j’adore ce terme.

  2. C’est grave que les réligieux ont transformé le Mali en une “République Islamique” de facto.Ce qui lui manque est l’application de la”Sharia law” à la place du droit moderne des ex colonies françaises.
    Que c’est minable pour un pays que de laisser un chef réligieux sécouer toutes les institutions de la république pour influencer la justice.

    • AU AUTANT FAIRE HAIDARA LE PRESIDENT DU MALI S IL DEVIENT INCONTOURNABLE DANS TOUTES LES AFFAIRES POLITICO SOCIO JURIDICO ECONOMIQUE

    • Si ce que vous dites est exact, ce ne seront pas les religieux qui auront fait cela, mais les hommes politiques de nos jours. Merci de votre compréhension.

  3. Il est temps que le peuple Malien se réveille et casse la gueule à ces religieux qui, depuis 2008 ne cessent de tirer ce pays vers le bas. Depuis que ATT a cédé sur le code de la famille, chacun de ces opportunistes de religieux se croit assez fort pour changer l’histoire du MALI. Nous sommes nombreux à imputer la faillite de l’État aux seuls politicards alors que le rôle qu’a joué les religieux dans cela est plus significatif. À entendre Mahmoud DICKO le jour du putsch, on comprend aisément que c’est avec son aval que les mutins se sont aventurés dans le coup d’État. Ayant compris que les rivaux Wahabites se sont emparés du pouvoir par le biais du CNDERRIÈRE, le Chérif de NIORO a fait ses bagages pour Kati pour venir promettre aux ivrognes que de son vivant il n’y aura pas de troupes étrangères (bête noire de la voyoucratie de Kati) au MALI. HAÏDARA n’a pas tardé à courtiser les crétins et le bal était ouvert pour les Donsos, les Griots et les associations opportunistes s’étaient créées çà et là. Chaque fois que les religieux Maliens interviennent dans les affaires politiques, que ça soit par consigne de vote ou par conseil, cela n’a fait qu’enfoncer le pays dans l’abîme. Aujourd’hui ils veulent avoir la justice aussi sous leurs sales mains, nous avons vu Mahmoud DICKO chercher la tête d’un Procureur Général et il l’a eu.

  4. La procédure de Mr sanogo et ses camarades c’est une revanche pour certains cadré supérieur maliens et le pouvoir en place leur objectif de l’empêcher la paix en créant la division au profit de élection présidentielle prochaine mais le people maliens ne dormez pas je leur souhaite bonne chance

    • Tu veux dire que Sanogo et sa bande de toxicomanes sont innocents ? Souvent je regrette de pas être né Mandingue, car être stupide apaise l’esprit et ça évite certains maux de tête et calculs !! 😀😀😀😀😀😀😀

      • – Il ne s’agit pas d’innoncence , mais d’appliquer ce que dit la loi: Qu’on les juge ou qu’on les libère…POINT! C’est aussi simple que cela, après vous aviez tout le temps de réfléchir sur les petits inconvénients qui ont du vous arrivé dans la vie , sur votre filiation entre autres…!!!

        • « Qu’on les juge ou qu’on les libère …. Point ! »

          Ce que vous dîtes est courte et absurde comme explication mais n’est pas simple comme vous le croyez. Si la loi dit de les juger ou les libérer, le profane que je suis pense que ce qui a été ouvert et suspendu pour expertise à SIKASSO n’est ni plus, ni moins qu’un procès. Sauf si la loi recommande aussi de libérer les prévenus avant la tombée des résultats de l’expertise, et ce, quel que soit la nature du crime. Il va falloir nous éclairer…..

          Il va falloir nous éclairer et nous avons l’esprit grandement ouvert car on est au MALI. Vous vous souvenez …. , la loi nous a déjà démontré qu’aujourd’hui aucune partie de notre cher MALI n’est sous aucune occupation que ce soit.

          • 1- Justement à propos d´expertise! 4 ans le tps d´une expertise 2013-2014…

            2- L´expertise demande à ce que l´on explique pourquoi elle prend tt ce tps…!!!

            3- Et ds ce pays elle n´a jamais compris pourquoi on l´a attribué des cadavres qui ne l´appartenait pas…raison pour laquelle elle tarde!!!! Puisque la loi, elle se veut loi, elle exige elle-même LIBERATION…

        • “Il ne s’agit pas d’innocence , mais d’appliquer ce que dit la loi: Qu’on les juge ou qu’on les libère OU LES CONDAMNE. S’ILS SONT INNOCENTS ON LES LIBÈRE AU CAS CONTRAIRE ON LES CONDAMNE point

  5. Comme disent les Maliens, la prison n’est pas bien déh! Sanogo a t-il oublié le bon Dieu, pour confier son destin à un commun des mortels comme lui? Si du temps de sa gloire, Haïdara était devenu incontournable dans le dénouement de certaines affaires, tel n’est plus le cas, car désormais, il est entre les mains de mère justice, une mère protectrice, qui protège la vérité contre le mal. Il n’a plus qu’à continuer à croire en son marabout, s’il pense toujours, que Haïdara a une influence certaine sur les juges aussi cons et soumis que lui. Lorsqu’il faisait assassiner froidement ses semblables, il n’a pas demandé la bénédiction de son marabout. Il a été lâché par tous ses soutiens, y compris l’incompétent et insouciant IBK, qui lui a promis de le tirer d’affaire quoi qu’il advienne, mais qui, confronté à la réalité, a dû faire marche arrière, de peur d’être accusé de parti pris en faveur de criminels sanguinaires ayant sur la conscience, la mort gratuite de dizaine de personnes, qui auraient pu être mis à la disposition de la justice pour répondre de ce qui leur était reproché. Si HaÏdara franchi ce pas, les Maliens ne l’accepteraient pas. L’immixtion des autorités dans les affaires pendantes devant la justice, qu’elle soit politiques ou religieuses doit être proscrite de nos mœurs, sinon, tous les criminels risqueraient de ne pas être condamnés pour les crimes qu’ils commettraient. Et, ce serait le far-west, car chacun pourra, à l’aide d’un pistolet, descendre tous ceux qu’ils ne veulent pas voir en peinture. Haïdara est qui, pour se permettre d’intercéder pour des monstres comme ceux-ci auprès des juges ou du Président? Même le vaurien de Président, qui a des engagements avec Sanogo, ne pourra plus rien pour lui, dès lors que l’affaire est pendante devant la justice. Les juges doivent interpeller et mettre sous les verrous Haïdara ou toute autre personne, qui franchira le pas, dans le but exclusif avoué d’influencer leur décision de faire respecter la loi. Ni Haïdara ni un autre Guide religieux ne sont au dessus de la loi. Il doit s’interdire de s’immiscer dans cette affaire criminelle, s’il teint encore à sa crédibilité. C’est à lui que Sanogo a rendu des services, pas au Mali. S’il veut maintenant lui retourner son dû ou bien lui manifester sa reconnaissance et sa gratitude, il n’a qu’à prier pour lui afin que sa peine soit allégée, mais pas le faire libérer. Quel bande de cons, plus naïfs qu’autre chose, qui se laissent manipuler par des escrocs qui ne peuvent rien pour eux, lorsqu’ils se retrouvent en difficultés. Les douwah du guide favoriseraient certainement son élargissement, puisqu’il occupe désormais la place de Dieu dans le cœur de Sanogo.

  6. Comment le journaliste Kassim peut-il accepter d’être le facteur de cet alcoolique drogué pillard qui a amené le Mali dans le trou ?

  7. Il a raison le général, car avec Haidara ils sont de la même graine, celle des opportunistes. Mais s’il croît que c’est parce que Haidara a obtenu de Bouffon 1er 150 ha pour Maouloud, il obtiendra sa grâce pour le Ramadan, il se trompe.

  8. Sanogo est trop con. Il sait fait piégé par les trafiquants d’illusion et les escrocs politiques. Il devrait venir suivre une formation à Aguelhoc avant de faire son coup d’Etat. Il aurait régné en maître absolu du Mali encore aujourd’hui.
    Vive Azawad et la justice du sabre des vainqueurs !

    • Vive L’AZAWAD !!

      Vive les vaillants guerriers du désert !!

      Mort à SANOGO et sa bande de trouillards du CNDERRIÈRE !!

      Vive aussi le MUJAO qui a sodomisé les guerriers pédérastes de L’AZAWAD. 😛

  9. Avant les 21 bérets rouges, il y eut d’abord 100 soldats égorgés. Les auteurs de ce crime crapuleux sont rémunérés mensuellement par IBK avec l’argent que nous payons tous comme taxes et impôts.
    C’est pas la justice que cherchent ces manipulateurs éhontés de Maliweb.
    Ayez au moins un minimum de respect à l’égard des lecteurs de Maliweb. Nous ne sommes pas tous des singes et des néandertaliens. Nous sommes des humains munis de cerveau humain !

    • Je ne sais pas si comme moi vous pensez qu’aucun criminel ne soit épargné ou si comme d’autres, vous croyez que l’assassinat des Bérets Rouges soit impuni parce qu’il y a eu Aguel Hok. Si jamais vous étiez du deuxième groupe, je vous demande quel serait votre avis si demain moi je me rendais dans votre famille ou au Grand Marché pour mitrailler quelques individus. Devrais-je être libéré parce que d’autres criminels sont impunis ? La manipulation n’est pas une bonne chose mais le parallélisme entre les crimes peut être pire que les crimes eux mêmes.

      Nous dénonçons tous l’impunité accordée à cette horde de criminels qui continue de tuer mais cela ne veut pas dire que l’impunité devra être la règle….. 💡💡

  10. La complicité entre Madani Chétif Haidara, IBK et l’assassin putschiste Sanogo est claire.
    Cet article fait ressortir un soutien silencieux de Madani Chétif Haidara aux familles des putschistes.
    L’assassin Sanogo le remercie et demande son soutien afin d’être blanchi par la justice puisque IBK les a trahi et n’a pu rien faire pour les retirer à la justice !

    La démission du putschiste Moussa Sinko, manipulateur des élections vient encore conforter la culpabilité d’IBK, son implication dans le putsch et sa complicité active avec les tueurs-pilleurs du CNRDE.
    Malgré tout ça, les maliens n’ouvrent pas les yeux.

  11. Sacré Sano De Gaulle,

    Pourquoi Haïdara?

    Et Pourquoi pas le Cherif de Nioro qui te faisait croire que t’etais Roi?

    Un didasse fuyard des combats au nord et pilleur des impôts et des douanes à Bamako et qui a vidé tous les stocks d’or du Mali en mars 2012 est un sacré lache.

    Et les bérets rouges que tu as lâchement exécutés sans défense avaient ils eu le temps de demander le soutien de Haidara?

    Les biens privés que tu as pillés en mars 2012 avec ta soldatesque ivrogne de Kati, les propriétaires avaient-ils eu le temps de demander le soutien de Haidara?

    Petit vaurien plainsantin qui se prenait pour De Gaulle cherche maintenant le soutien du grand Charlatan des 150 ha volés par l´ibkakala aux maliens.

    Tous les 3, vous allez finir en enfer!

    Sano De Gaulle, l’ibkakala et Le grand Charlatan Haidara des 150 hactares volés aux maliens en plein jour.

    Salute.

Comments are closed.