Campagne de communication stronger together : c’est partie pour la 3ème édition

0

L’hôtel Radisson Collection (Ex- Sheraton) de Bamako a abrité, le 5 septembre 2022, la cérémonie officielle de lancement de la 3ème édition de la Campagne nationale de communication «stronger together » ou «plus fort ensemble» du Projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), sous le thème « Éducation et leadership féminin ». C’était sous la présidence de  Bréhima Kamena, ministre en charge de la Population, et en présence de son collège de l’Entreprenariat national et de l’Emploi, Bakary Doumbia ainsi du Coordinateur national du projet SWEDD, Moussa Sidibé. La campagne nationale de cette troisième édition vise à sensibiliser les populations sur les questions liées à l’éducation, l’accès à la planification familiale ainsi que sur la capacité des femmes à contribuer significativement à la croissance économique.

En présentant le bilan de SWEDD, son coordinateur national, Moussa Sidibé, l’a crédité de nombreuses réalisations dont la formation et le recrutement de 323 sages-femmes. Quant à la représentante du Fond des Nations Unies pour la population (UNFPA), elle a inscrit la campagne en cours dans le cadre de l’autonomisation des femmes et des filles, tandis que pour sa part le représentant de la Banque Mondiale, M. Koffi, a mis l’accent sur les proportions dans lesquelles le projet SWEDD est financé par son institution, soit 680 millions de dollars (340 milliards de FCFA). Ousmane Mamoudou Kane, ministre mauritanien des Affaires Economiques et de la promotion des Secteurs Productifs, Président du Comité Régional de Pilotage du SWEDD, a quant à lui pris part à l’événement en ligne en exhortant au changement social ainsi qu’à un comportement plus positif dans l’autonomisation des femmes.

Le ministre en charge de la Population, Bréhima Kamena, a rappelé pour sa part que le projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel a été lancé en novembre 2015 avec le soutien financier de la Banque mondiale, l’appui technique du Fond des Nations Unies pour la population et de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé. Et de souligner sur la vocation de SWEDD à accélérer la transition démographique en vue d’exploiter le dividende démographique et de réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel, tout en renforçant le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes ainsi que le développement du capital humain de qualité.

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here