Caravane de la paix à Tola

0

Après le site des déplacés de Niamana (Bamako) le 23 juin, la Caravane de la paix, avec à sa tête son initiatrice, la médaillée olympique, Marlene Harnois, a effectué une sortie récréative dans le village de Tola, le 24 juin dernier. Une journée riche en couleurs et en sport pour les habitants de Tola et ses villages environnants.

 

Une journée riche en couleurs

 

Le dimanche 24 juin dernier, aux environs de 12 heures, une forte délégation composée des membres de la commission d’organisation du Forum International du Sport (FIS) et Peace and Sport, conduite par Marlène Harnois, championne olympique, présidente de la Caravane de Paix, est arrivée à Tola, un village du cercle de Yanfolila dans la région de Bougouni. Il est situé à 135 km au sud de Bamako. A l’arrivée de la délégation, les autorités administratives et coutumières locales, notamment le préfet de Yanfolila, Tahirou Koté et les maires de Djiguiya de Koloni et Doussoudiana et les habitants des 16 villages environnants, avaient déjà pris d’assaut le terrain de football de Tola, lieu de la cérémonie. Plus de 1000 personnes se sont réunies ce jour-là à Talo pour la réussite de cette activité de la Caravane de la Paix. Malgré donc l’hivernage, une période propice pour les travaux champêtres, les populations ont massivement pris part aux festivités et aux olympiades de la Caravane. Les hôtes ont été accueillis dans une ambiance festive agrémentée par des chants et danses du terroir.

Pour la cause, la présidente de Caravane de la Paix, Marlene Harnois, était accompagnée, entre autres, de son vice-président, Balla Dièye, également champion olympique et actuel président de la Fédération sénégalaise de Taekwondo, Jean-Jérôme Perrin-Mortière, président de programme de Peace and sport, Sy Aminata Makou Traoré, coordinatrice du FIS et Moctar Sy, président de la commission d’organisation du FIS. Après l’installation de la délégation, le chef du village de Tola, Mala Sangaré, lui a brièvement souhaité la bienvenue et lui a exprimé, au nom de l’ensemble des populations de la localité, toute sa gratitude et ses vives salutations. Il a déclaré être très honoré de recevoir les caravaniers dans son village.

Même son de cloche chez les maires et le préfet du cercle de Yanfolila, Tahirou Koté, qui s’est dit très touché et honoré par ce geste de partage et de solidarité de la Caravane de la paix : « Cette activité de partage a une importance capitale pour nous car ce n’est pas tous les jours qu’on a la visite des sommités internationales sportives. Nous remercions très sincèrement ces personnes de bon cœur qui ont voulu partager avec nous un moment de leur temps et leurs ressources ».

Plusieurs activités ont été organisées au cours de cette journée, notamment des jeux éducatifs et sportifs, une course de cyclisme, un match de football, des démonstrations en Taekwondo avec Marlene Harnois et Balla Dièye, accompagnés de l’équipe de Taekwondo de Wah Sanogo, venue de Kalani. Au-delà des jeux, la délégation de la Caravane de la paix a également effectué de dons d’équipements et matériels sportifs, notamment des ballons, des cages démontables pour le terrain de football de Tola. A noter que les trois premiers de la course de cyclisme, ont respectivement reçu Cinquante mille (50 000 Fcfa), trente mille francs (30 000 Fcfa) et Vingt mille francs (20 000 Fcfa).

A l’issue des festivités, Marlène Harnois a affirmé être très contente de l’accueil chaleureux qui a été accordé à sa délégation par les populations de la localité. A l’en croire, dans un esprit d’amitié, de solidarité et de partage, la Caravane de la Paix est un événement fédérateur qui contribue à un changement positif en réunissant des sportifs, des Ong et des institutions lors d’actions de terrains au service de la jeunesse, du sport, de l’éducation, de la santé, la paix et le développement durable. Pour Madame Sy Makou Traoré, ce partenariat entre le FIS et la Caravane de la paix vise à unir l’ensemble des acteurs du mouvement sportif afin de favoriser la création de synergies et de mener collectivement des actions de terrain.

Dans son intervention, le préfet de Yanfolila n’a pas manqué de saisir l’occasion pour formuler une doléance à l’endroit de l’organisation Right To Play : « Rigth to Play intervient dans notre cercle. Elle fait des choses merveilleuses dans les 10 communes et malheureusement les 2 autres communes dont Tola ne sont pas dans le champ d’intervention de Rigth To Play. Nous profitons de cette occasion pour inviter l’organisation à penser à intégrer ces deux communes de notre cercle dans son champ d’intervention », a-t-il sollicité. Un message que les représentants de Rigth To Play ont promis de transmettre à qui de droit.  

C’est avec le sourire aux lèvres et le cœur joyeux que les populations de Tola et environnants ainsi que les membres de la délégation de la Caravane se sont séparés après les festivités qui ont pris fin vers 16 heures. En guise de gratitude et de reconnaissance, les populations ont offert un bélier aux caravaniers espérant les revoir prochainement pour d’autres activités dans d’autres zones de leur localité.

Youssouf KONE, envoyé spécial à Tola

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here