Collectif des défenseurs des droits de l’homme : Offre de médiation

0

Le Collectif des défenseurs des droits de l’homme (CDDH) offre sa médiation pour le règlement pacifique de la crise socio- politique et institutionnelle. 

 Nous défenseurs des droits de l’homme regroupés au sein du Collectif des défenseurs des droits de l’homme : Considérant la persistance des crimes et violations graves des droits de l’homme au Nord et au Centre du Mali ; Considérant la crise socio-politique et institutionnelle engendrée par la problématique de la gouvernance, la contestation des résultats des élections législatives  proclamés par la Cour constitutionnelle et le retard accusé dans la mise en œuvre des résolutions et recommandations issues du Dialogue national inclusif ; Considérant les arrestations arbitraires, les menaces de mort, les séquestrations et les disparitions de personnes en violation du droit international notamment la convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées ;Considérant l’usage excessif de la force au cours du maintien d’ordre de certaines manifestations ; Saluons le respect de la liberté de réunion et de manifestation dans le cadre des marches et manifestations pacifiques organisées les 5, 19 et 26 juin 2020 ;

Exprimons notre inquiétude face à  la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire au  Nord et au Centre du Mali notamment la montée en puissance des groupes terroristes au moment où les partis et mouvements politiques se disputent la gestion du pays ; S’appuyant sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples  et la Charte africaine de la démocratie  des élections et la bonne gouvernance ; Rappelant le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ;  le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et les autres instruments internationaux pertinents dans les domaines des droits de l’homme, du droit humanitaire et du droit pénal international ; Rappelant les différentes résolutions des Nations Unies sur la paix et la stabilité du Mali ;

Invite le Président de la République, les représentants des institutions, les partis et mouvements politiques à agir dans l’intérêt du peuple malien afin que :

Le Mali reste un et indivisible.

Des groupes armés ne profitent de la crise socio politique et institutionnelle pour s’emparer du reste des régions du Mali.

Les souffrances des populations maliennes ne perdurent.

Les Forces Armées et de Sécurité restent fortes, mobilisées et combattives pour protéger les personnes et leurs biens sur l’ensemble du territoire malien.

Le Collectif des défenseurs des droits de l’homme (CDDH) offre sa médiation pour le règlement pacifique de la crise socio- politique et institutionnelle. 

Le Collectif des défenseurs des droits de l’homme (CDDH) reste mobilisé pour la défense et le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Bamako, le 3 juillet 2020

Pour le Collectif des Défenseurs des Droits de l’Homme (CDDH) :

  1. Maitre Amadou Tieoulé DIARRA
  2. Madame Bouaré Bintou Founé SAMAKE
  3. Me Moctar MARIKO
  4. Saloum TRAORE
  5. Madame Mama KOITE
  6. Madame Traoré Nana SISSAKO
  7. Madame Diawara Bintou COULIBALY
  8. Abraham BENGALY

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here