Contre la volonté des communautés de Hamdallaye : Le sous-préfet de Faléa intronise Noumory Cissé chef de village

1

Sentant la détermination des héritiers Barry et de la municipalité, le sous-préfet de Faléa dans le cercle de Kéniéba intronise en catimini Noumory Cissé chef de village de Hamdalaye. Du coup, il crée une révolte générale dans la contrée.  

 

En installant Noumory Cissé comme chef de village de Hamdallaye, l’administration locale viole la règle en matière coutumière. En plus, la sous-préfecture de Faléa a créé une atmosphère de vive tension et de protestation permanente, car, depuis quelques jours, la colère des habitants et les héritiers du fondateur du village ne cesse de monter.

La  tension monte de plus en plus dans les villages de Hamdallaye, Afia et environs à cause de l’entêtement du sous-préfet de Faléa d’introniser Noumory Cissé. Et les héritiers Barry s’opposent à une violation flagrante de cette installation.

Dans ce combat pour la reconnaissance de la chefferie du village de Hamdallaye, sorti des entrailles d’Afia, la municipalité refuse de cautionner le jeu partisan et trouble de la sous-préfecture.

Ainsi, après une première tentative d’intronisation de Noumory Cissé comme chef de village de Hamdallaye, lundi dernier, le sous-préfet a voulu avec force imposer la cérémonie. Et au regard de la détermination des héritiers Barry, il s’est aussitôt arrangé à faire une cérémonie en catimini, à laquelle le maire de Faléa a refusé de prendre part.

Selon nos sources, le sous-préfet continue toujours de menacer les héritiers Barry et autres villageois qui s’opposent à l’installation d’un chef de village jugé illégitime. Et au regard de la détermination des héritiers Barry, le lundi dernier, le sous-préfet avait sollicité la gendarme qui a opposé un niet catégorique. Dans la même logique, les héritiers Barry entendent marcher encore lundi prochain, alors qu’ils avaient suspendu toute action en raison de l’état d’urgence.

A. M. C.

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je veux bien comprendre ce problème,
    L’information me semble préconçue ou manque de logique; si on pouvait apprendre l’histoire de la chefferie de cette localité depuis le premier chef;
    Par ailleurs, je souhaite de tout cœur que la paix et la cohésion sociale reviennent dans ce village en particulier, le Mali en général et le monde entier.

Comments are closed.