CRI 2002 soutient la défense et la sécurité : Un projet de plus de 148 millions de FCFA bientôt lancé

0

Pour apporter son soutien indéfectible aux autorités de la Transition dans le domaine de la défense et de la sécurité, le Cercle de réflexion et d’information (CRI 2002) vient d’initier un projet d’une durée  de 24 mois pour plus de 148 millions FCFA. Ledit projet sera bientôt lancé pour le grand bonheur de tous les Maliens.

L’annonce du lancement de ce projet a été faite par le président du Cri 2002, Dr Abdoulaye Sall, au cours d’une conférence de presse tenue hier 28 juin  à la Maison des Aînés.

Du début de la Transition à nos jours, les autorités maliennes ont axé la majeure partie de leurs efforts sur le secteur de la défense et de la sécurité, dont la plus grave crise secoue  le pays depuis 2012. C’est devant  ce défi majeur que CRI 2002, à travers son président, Dr Sall, a bénéficié du financement d’un projet avec une enveloppe de plus de 148 millions,  dans le but  de minimiser l’insécurité que vivent nos populations. Selon le conférencier,  ce projet couvre la période du 1er juin au 31 mai 2024.

Parlant toujours de l’initiative, Dr Sall soutiendra que ce projet, d’une durée de vingt-quatre (24) mois sur financement du Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD–UNDEF), et en partenariat avec Transparency International Défense et Sécurité (TIDS), s’inscrit dans la dynamique de la contribution de la société civile sur le chantier de l’opérationnalisation des recommandations et résolutions issues des Assises Nationales de la Refondation de l’Etat (ANR) organisées par le Gouvernement en Décembre 2021.

A l’en croire, la refondation du pays se fera au niveau de la gouvernance, de la citoyenneté civique et du savoir. Selon lui, ces trois axes ne pourraient se réaliser sans la défense et la sécurité.

S’agissant des résultats attendus du projet, il dira que ceux-ci se situent également à trois niveaux  qui sont, le  renforcement des capacités des organisations de la société civile pour  l’amélioration du secteur sécuritaire et de la défense, de comment faire pour que les sans-voix soient entendus au plus haut sommet de l’Etat et enfin de comment trouver les mécanismes pour la mise en œuvre du projet.

Avant de préciser que l’initiative  va concerner plus de 300 villages identifiés dans les différents pôles du Cri 2002. Ces pôles, indique-t-il, sont le Pôle Ségou-Sikasso-Mopti, de celui de Ménaka-Kidal-Gao, de  celui de Kayes-Koulikoro-Bamako.

Lamine BAGAYOGO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here