Incivisme à outrance au Mali : Les mesures gouvernementales ignorées

Malgré l’appel des autorités publiques à ne pas utiliser les pétards et autres feux d’artifice, la nuit du réveillon a été émaillée de bruits de pétards. Mais où est donc l’Etat ?

 

Contrairement à des pays de la sous-région comme la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso qui ont interdit l’utilisation des pétards, notre pays a vibré au rythme de ceux-ci et des feux d’artifice malgré l’interdiction annoncée par les autorités.

Aujourd’hui de plus en plus de voix s’élèvent pour plaindre l’autorité de l’Etat avec des citoyens qui n’accordent aucun crédit aux décisions prises par les gouvernants. Certains affirment même que le Mali se trouve en tête de peloton des pays indisciplinés avec des comportements imaginables et incivisme notoire.

Et pourtant en prenant la décision d’interdiction des pétards et autres feux d’artifice, le gouvernement prévoyait des mesures préventives relatives à la fragile situation sécuritaire que nous vivons, mais aussi permettait aux citoyens eux-mêmes de fêter dans le calme et la quiétude.

Malheureusement, la nuit du réveillon n’a pas été calme. Malgré l’état d’urgence, des regroupements de masse avec utilisation abusive des pétards ont été visibles comme ce fut le cas à Koutiala en 3e région ou toute une masse avait envahi le rond-point central sans être inquiétée par qui que soit.

Le tout nouveau préfet, Cheick Fantamady Bouaré, et le maire central, Souleymane Sountoura, ont assisté impuissants à ces mouvements de foule. Il est temps que l’Etat s’assume et se procure des moyens de sa politique afin d’imposer la loi à laquelle peu de Maliens accordent aujourd’hui du crédit. On n’est plus loin de la jungle.

Zoumana Coulibaly

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER

85 COMMENTAIRES

  1. Je ne sais pas pourquoi je le pense de plus en plus, mais tel que je regarde mes frères Maliens se comporter au quotidien, je me demande bien si nous sortirons un jour de notre sous-développement et atteindrons donc l’émergence dont on parle tant partout et tant souhaitée par notre Cher Président.
    Nos comportements favorisent-ils notre émergence imminente ? ❓ ❓ ❓ ❓
    Comment espérer un jour qu’un pays aussi incivique dans les habitudes et les comportements atteigne son émergence ? ❓ ❓ ❓
    Par conséquent chers concitoyens, changeons de comportement…

  2. On nous a souvent dit à l’école que la Démocratie est un pouvoir qui appartient au peuple : d’ailleurs, si l’on se réfère à l’histoire, on constate que c’est lui, ce peuple qui est généralement à l’origine de son existence, car un régime démocratique met les citoyens libres au centre de leur développement, mais pour ce faire, il faut l’engagement sans faille de ces citoyens. Le développement est donc une affaire de tous ! Je pense que nous pouvons y arriver si nous respectons les lois et les règles dictées par les autorités. Le faire, c’est poser un acte civique.

  3. A mon humble avis, le ministre a fait sa part belle dans la sensibilisation des populations quant aux bienfaits et au respect de l’état d’urgence décrété par le gouvernement. Maintenant, il nous revient population de jouer notre part de tâche tout simplement par le respect stricte de cette mesure. Il y va de notre propre sécurité.

  4. La lutte contre le terrorisme n’est pas la seule affaire du gouvernement. Je pense que la population doit participer dans cette lutte commune en observant l’état d’urgence. En le faisant, c’est posé un acte civique.

  5. Moi, je pense qu’un bon citoyen, c’est celui qui respecte les règles et lois établies par les autorités. En effet, j’appelle mes concitoyens à respecter l’état d’urgence parce qu’en le faisant c’est participer aussi à sa façon dans la lutte contre le terrorisme qui gangrène notre société. En respectant cette mesure sécuritaire, c’est poser un acte civique.

  6. A mon avis, je pense que si l’Etat a décrété un état d’urgence jusqu’au 310 Mars, c’est qu’il y a danger en la demeure. Car il vise la sécurité des biens et des personnes en cas d’une menace imminente. Et nous sommes sans ignorer que le pays est la cible constante de menace terroriste. Donc, le respect de celui-ci est essentiel et il y va de notre sécurité à tous.

  7. Pour ma part, il faut le respect scrupuleux de cet état d’urgence par mesure de sécurité. J’appelle la population au stricte respect de cette mesure gouvernementale afin de prévenir toute menace. Car notre pays est toujours sous la menace terroriste.

  8. Les pétards, comme les feux d’artifice sont des ” artifices non détonants ” selon la définition donnée par un arrêté du 3 mars 1982 et que, à ce titre, ils ne sont pas assujettis à l’ensemble des prescriptions du décret n° 81-972 du 21 octobre 1981 relatif au marquage, à l’acquisition, à la détention, au transport et à l’emploi des produits explosifs ;

  9. Je pense que dans le contexte actuel où nous sommes, l’état d’urgence a lieu d’être car notre pays est toujours exposé à la menace terroriste. Par conséquent, le respect de cette mesure est très important pour la prévention contre le terrorisme et la sécurité de tous.

  10. “Aujourd’hui de plus en plus de voix s’élèvent pour plaindre l’autorité de l’État avec des citoyens qui n’accordent aucun crédit aux décisions prises par les gouvernants”. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    ON NE PEUT PAS TOUJOURS ACCUSER L’ÉTAT POUR LES ÉCARTS DE COMPORTEMENT DES UNS ET DES AUTRES. L’ÉDUCATION DE CES PERSONNES A ÉTÉ RATÉE ET C’EST LA RÉSULTANTE DES MODÈLES DE GESTION SOCIÉTALE QU’A CONNU NOTRE PAYS. MAIS BIEN AVANT L’ACTION DE L’ÉTAT; IL FAUT QUE NOUS, PARENTS METTIONS UN POINT D’HONNEUR SUR L’ÉDUCATION DE NOS ENFANTS. C’EST UN PROBLÈME QUI NE TIRE PAS SES SOURCES D’AUJOURD’HUI ET PAR CONSÉQUENT NOUS DEVONS TOUS

  11. Laissez l’état tranquille on vous interdit de jouer avec les pétards vous jouer .
    Lorsque l’etat interdis quelque chose ,vous ne le respectez pas et quand y a problème vous l’accusez.les citoyens conscients respectent l’état.

  12. Zoumana tu es trop broussard même si les force de sécurité veille sur l’interdiction des pétards
    la partie bornée des maliens les utilisera alors arrête de nous emmerder.

  13. Bien que l’interdiction des pétards ne visaient que notre sécurité et des personnes se sont plut à ne pas respecter cette mesure. Nous sommes en danger et nous ne devons pas donner des raisons à ceux qui veulent toujours crée débat inutile de le faire. Nous devons donc faire violence sur nous pour aider les autorités à nous sécuriser.

  14. “Le bon sens est la chose du monde ma mieux partagée” René Descartes.
    Mais mes concitoyens semblent vraiment en manquer de plus en plus.
    Lorsque l’état prends des décisions c’est pour notre propre sécurité et nous devons le respecter.

  15. Dans le cas où un danger public exceptionnel menace l’existence de la nation et est proclamé par un acte officiel ( comme l’attentat du Radisson). Il est autorisé que l’état d’urgence soit instauré.
    Et c’est dans cette optique que l’état a prise la décision d’instauration de l’état d’urgence et l’interdiction de l’utilisation des pétards mais comme dans toute société il y a des personnes pour qui l’éducation de base est ratée et il ne respecte pas à plus forte raison respecter l’autorité de l’état. Je plains nos forces de sécurités qui n’ont vraiment pas fait leur travail concernant l’application de cette mesure et c’est vraiment regrettable.

  16. L’application de cette mesure n’est pas du tout facile car nos commerçants sont prêts à tout pour faire du profil malgré cette interdiction de commercialisation des pétards.
    Il fallait donc que nos forces de l’ordre trouvent de bonnes astuces pour leur mettre le grappin dessus.

  17. Toute action qui a tendance à porter atteinte à l sécurité de la population doit être automatiquement arrêtée.
    C’est pour cette raison que je tiens à saluer cette décision du ministre qui donnera la quiétude à tous les maliens en cette période de fête.

  18. Les populations auraient dues être réceptives à ce message du ministre Salif Traoré car les pétards causent des torts en termes de sécurités et même des blessures corporelles pour les enfants qui les utilisent. Nous sommes dans une situation un peu particulière par rapport aux autres années alors il faut être compréhensible et aider le gouvernement à nous sécuriser.

  19. Je pense que nos forces de sécurités n’auraient pas du caresser dans le sens du poil tout contrevenant à cette mesure du ministre de la protection qui ne visait qu’assurer la sécurité des populations en cette période sensible de fin d’année et où l-insécurité prends de l’ampleur.

  20. Je crois que cette mesure du ministre de la sécurité et de la protection civile a été la bienvenue car comme énoncé ces pétards sont sources d’insécurité alors dans la lutte contre l’insécurité il faille prendre toutes les mesures de la plus insignifiantes à la plus importante.
    Cependant, nous ne nous sommes pas conformer à cette mesure pourtant c’était pour le bien de tous! Et il faut que nous changions vraiment de comportement car l’état ne peut pas éduquer individuellement chaque citoyen.

  21. Les pétards sont vraiment une source d’insécurité pour la population en cette période sensible.
    Ils peuvent permettre à des personnes mal intentionnées de profiter de l’inattention pour commettre des actes ignobles.
    Cette décision du ministre de la sécurité est la bienvenue et elle doit être respectée scrupuleusement.

  22. Toutes lois doivent être appliquées avec toute la rigueur.
    Tout contrevenant doit assumer son acte.
    C’est pour cette raison que je demande à tous les maliens de se conformer aux lois car nulle n’est censée ignorer la loi.

  23. Dans ce programme de lutte contre l’utilisation et la vente des pétards; l’accent aurait du être mis sur la vente car c’est la base. Qui dit utilisation, dit vente par conséquent s’il n’y avait pas eu vente il n’y aurait pas eu utilisation et c’était aux forces de sécurités de mettre la mesure en application.

  24. Cette décision du ministre Traoré est louable surtout quand on sait la situation que traverse la pays; certaines personnes peuvent utiliser ces pétards pour faire diversion et commettre des actes malsains en cette période marquée par les célébrations de fins d’années.
    Mais hélas notre population est vraiment récalcitrante et l’état doit vraiment agir.

  25. Ce sont les maliens qui doivent à présent prendre conscience pour enfin respecter notre État.
    Nos forces de police doivent être aussi aptes à sévir en cas de non respect d’une loi car c’est bien leur rôle.

  26. Moi je pense que le plus grand responsable du non respect de cette mesure c’est la police.
    En effet,notre police doit prendre ses responsabilités et veiller à l’application des différentes lois pour le bon fonctionnement de notre pays.

  27. La solution préconisée contre ce fléau qu’est l’incivisme :
    – C’est l’éducation : Former un type nouveau ancré dans nos valeurs cardinales telles que la vertu, le courage, le respect, la solidarité, la tolérance entre autres
    – Revaloriser l’instruction civique dans les écoles afin que l’on puisse avoir de citoyens modèles sur lesquels nous pourrions compter pour construire notre nation.
    – Ainsi en dehors de l’école, l’Etat doit mettre sur pied une campagne permanente d’éducation de sensibilisation à la citoyenneté par des affiches à travers les mass média (radio et télé).
    – En outre l’Etat doit mettre l’accent sur l’amélioration du quotidien afin que le parent démissionnaire puisse de nouveau s’occuper de sa progéniture.
    – L’Etat doit réussir le pari de « l’éducation pour tous »car bon nombre d’actes d’incivisme découle de l’analphabétisme.

  28. L’intolérance est de plus en plus grande du fait de l’incivisme la violence est devenue monnaie courante, de même que la délinquance juvénile, le grand banditisme avec l’apparition des gangs de bandes armées de nervis perturbant la quiétude des populations

  29. les parents ont démissionné de leurs rôles d’éducateurs à la base (famille), de même l’Etat confronté à de nombreuses difficultés peine à mobiliser les facteurs pouvant assurer une bonne éducation à sa jeunesse (une éducation inappropriée et défaillante)

  30. Le ministre doit prendre des mesures draconiennes contre ceux qui ne respecteront cette loi. Il faut éviter de traumatiser la population avec les pétards.

  31. Les forces de sécurité doivent veiller à l’application de cette mesure afin que nous puissions fêter dans la quiétude. Mais cela a été le contraire à cause de l’incivisme des jeunes. Il est temps de mettre fin à ces désobéissance des décisions gouvernementale

  32. il faut que les forces de sécurité doivent amener la population au respect des décisions en patrouillant dans les quartiers pour contrôler les jeunes.
    Il faut une vraie éducation des jeunes maliens dans ce sens. 😀 😀 😀

  33. En prenant ces décisions sur les pétards c’était pour le bien de la population mais nous devons comprendre qu’on ne joue avec les lois d’un pays. Tous ceux qui seront pris doivent être jugés pour incivisme.

  34. Il faut que les maliens apprennent à respecter les décisions ou les instances étatiques. Cela y va pour notre bien. Nul ne doit manquer de respect aux symbole de son pays

  35. C’est un veritable problème pour notre pays. Mais je pense que l’état doit faire enseigner cette discipline dans nos écoles afin que les enfants connaissent l’importance de l’état

  36. Le gouvernement doit vraiment faire appliquer les mesures qu’elle prend car la population ne respecte pas les lois. C’est déplorable pour notre société.

  37. Le Mali traverse un moment difficile et dangereux, nous devons faire attention pour ne pas tomber dans les pièges de ces djihadistes. Raison pour laquelle, le gouvernement malien a interdit l’utilisation des pétards.

  38. Les maliens ne devraient en aucun cas violer cet engagement de nos autorités, car ils sont là pour notre bien-être. C’est en guise de nous procurer un Mali meilleur qu’ils agissent ainsi.

  39. En tout cas, cette décision entrepris par le gouvernement malien est l’une des meilleures stratégies d’éviter les attaques terroristes. C’est décevant de voir que la population a utilisé malgré l’état de notre pays des pétards la nuit du réveillon.

  40. Le gouvernement malien n’est pas l’ennemi de ce pays, il agit en fonction des principes pouvant assurer la protection de notre Maliba. Nous devons suivre ses verdicts pour pouvoir sortir dans cette crise multidimensionnelle.

  41. C’était au peuple malien de comprendre qu’à travers cette décision gouvernementale les systèmes de sécurité est notre meilleur atout pour le moment. Il faut qu’on soit tous solidaire et accompagne les verdicts de nos gouvernants pour notre bien-être.

  42. J’approuve l’Etat d’urgence, car je sais pourquoi le gouvernement l’a tenu et surtout le prolonger. Cette décision du gouvernement malien prouve à quel point il s’inquiète pour son peuple. Les terroristes sont présents partout dans notre pays actuellement, donc l’utilisation des pétards étaient leurs véritables moyens de poser des actes indésirable.

  43. L’utilisation des pétards pouvait engendrer une situation dramatique au sein de notre pays. N’oublions pas que les terroristes sont devant nos portes, ils pouvaient très bien profiter de cette situation pour commettre des abus contre le pays.

  44. L’Etat d’urgence doit être appliqué à la lettre, cette décision gouvernementale est prometteuse pour la sécurité du peuple malien. Les pétards comme il l’a si bien été interdit devrait être banni pendant la fête du fin d’année.

  45. Franchement dit, il faut que les maliens apprennent à respecter leurs dirigeants. L’Etat d’urgence vise à protéger les maliens et non les ennuyer dans leurs vies de tous les jours. Mais comme nous le savons tous, le pays est dans une insécurité totale.

  46. Et pourtant le gouvernement n’agit que pour le bien de la population, nous devons être des maliens civiliser.
    Et c’est dans le respect que le pays peux connaitre des grand avancer.

  47. Quand même, il est important que nous suivons les conditions de notre gouvernent, nous sommes dans une phase très compliqué qui nous impose la discrétion.

  48. Le gouvernement a pris ces mesures de sécurité pour le bien des maliens, il fallait que ses même maliens comprennent l’importance de ses mesures pour ne pas contrer les décisions de notre gouvernement.

  49. De toutes les façons nous avons entendu et vue combien le gouvernement s’est soucier de la sécurité des maliens et personne ne pourra dire le contraire.

  50. Il faut que les maliens soient des maliens disciplinées, des hommes et des femmes qui peuvent respecter et faire respecter leurs enfant les conditions décréter par le gouvernement cela vaut de nos propre sécurité.

  51. Le Mali est un pays des nobles, nous ne pouvons pas nous permettre de vivre comme des animaux c’est pour ça que les maliens doivent se mettre en tête la vie en harmonie.
    Quand le gouvernement dit quelque chose, la moindre est que les maliens respectent ses dits.

  52. Ses personnes qui se sont permis de bafouer l’Etat d’urgence ne sont pas des dignes maliens, certes le gouvernement doit prendre des dispositions, mais il faut aussi que la population respecte l’Etat.

  53. Pour qu’il est une nation organisé il faut que les populations de cette nation se sentent dans une procession de mentalité réuni pour une même cause. Au MALI, je constate que chacun se dit qu’il est intelligent et que d’autres se disent qu’ils connaissent leurs droits.
    Nous devons respecter les décisions prisent par le gouvernement…

  54. Il faut de tous pour faire un peuple, je ne suis pas du tout contant de ses personnes qui ont contredit les décisions du gouvernement, ceux-ci doivent avoir honte de eux même.

  55. Je ne pense pas que cet information soit vrai, la population à agit comme la souhaité le gouvernement.
    Aucun pétard n’à été déclenché pour le réveillon.

  56. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  57. Nous n’avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d’écouter vos conneries tous les jours !!!

  58. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  59. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le président de la république et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  60. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  61. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  62. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  63. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  64. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher !!!

  65. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit tout et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  66. le respect de l’autorité de l’Etat est quelque chose de primordiale et dérive du sens de patriotisme. Tous citoyen qui respectera pas les décisions gouvernementales se verra sanctionne par la loi et nul n’est au déçu de la loi. Tout le monde devrait s’y soumettre.

  67. Je pense qu’on ne doit pas associer les choses qui ne riment pas ensemble. Plaçons chaque chose dans son contexte ainsi nous pourrons mieux en déduire. La situation politico-sécuritaire est très différents de celui de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, même dans ces pays malgré l’interdiction des pétard il y a des particulier qui utiliser des pétards, alors monsieur journaliste votre exemple est nul.

  68. Avec l’avènement du terrorisme et vue le mode d’opération des terroriste, il est tout à fait normal que le gouvernement prenne cette décision. Ces malfrats peuvent profiter de la situation pour faire des actes infâme. La population doit se ranger derrière ses autorités.

  69. La population doit malienne doit se soumettre à ces exigences du gouvernement car elle vont dans l’intérêt de tous. La population maliennes doit faire preuve de patriotisme et de bonne foi. Toutes les décisions gouvernementale prise dans cette fête de fin d’année était de protéger la population face aux menace terroristes qui planent.

  70. Je pense que le journaliste est en train de raconter que des balivernes, le gouvernement a respecté cette décision gouvernement au pied de la lettre. Certes, il y a des personnes qui n’ont respecté la décision ce qui ne veut pas dire que le gouvernement n’a pas été à la hauteur ou que la population reste rebelle vis-à-vis des décisions gouvernementale.

  71. Depuis un certain temps la population malienne a tendance a prendre à la légère tous les décisions gouvernementale, mais cette voici je ne dirai pas que d'autre personne n'ont pas violée cette décision mais d'une manière générale la décision a été respecter.

  72. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  73. Je pense que les décisions gouvernementales sont pour tous et contre tous. Le gouvernement a fait de son mieux mais dans ce genre de cas il y’ a jamais de risque zéro. Les pétards étaient plus que silencieux. 😳 😳

  74. Je pense que pour le respect scrupuleux de cette décision gouvernementale, les forces de l’ordre doit être plus sévère. En plus de cela les forces de l’ordre doivent tout d’abord avoir pour cible les vendeurs et les revendeurs.

  75. Des sanctions doivent être prises contre les violateurs de la décision d’interdiction d’utilisation des pétards et autres feux de routes pendant la fête de fin d’année passée. Il faut qu’ils récoltent ce qu’ils ont semé.

  76. Les jeunes sont priés de ne pas s’habituer à enfreindre les interdictions des autorités. C’est pour notre propre sécurité que les autorités ont pris cette mesure. Et tout ce qu’elles font va dans notre bien. Les maliens ayant utilisé les pétards ont violé la décision en la matière.

  77. La situation sécuritaire de notre pays n’était pas favorable à l’utilisation des feux d’artifice. Le gouvernement doit prendre des sanctions contre ceux qui ont vendu ces feux d’artifice et ceux qui les ont utilisé.

  78. On pouvait fêter la fin d’année sans pour autant utiliser les pétards. Donc je ne vois pas ce qui a pu amener certains citoyens à enfreindre cette nouvelle mesure des autorités. C’est vraiment dommage.

  79. Le ministre de la sécurité avait bien fait d’interdire l’utilisation des feux d’artifice en cette fin d’année. Si malgré cette décision d’interdiction le réveillon a été bondé par des feux d’artifices dans la ville de Bamako, c’est parce que l’incivisme est à outrance dans notre pays.

  80. Nous devons comprendre que cette mesure était dans notre intérêt. L’utilisation des pétards pouvait créer de la psychose au sein de la population. Je demande aux citoyens de ce pays de se comporter en des bons citoyens et non en des apatrides malintentionnés.

  81. La situation sécuritaire de notre pays a fait que les autorités étaient obligées d’interdire les feux d’artifice en cette période de fin d’année. Les maliens devraient faire ne sorte de ne pas utiliser ces feux d’artifice pour ne pas décevoir les autorités et les pousser à prendre des sanctions contre les auteurs. Finalement c’est ce qui se fera contre ceux qui ont utilisé les pétards.

  82. C’est la situation de notre pays qui fait que les gouvernants voulaient veiller à ce que personne n’utilise les feux d’artifice en cette fin d’année. Nous, pour le bien de tous, devrions fêter la fin d’année sans enfreindre à cette novelle mesure. Mais à notre plus grande surprise, la fin d’année a été fêtée comme s’il n’y avait aucune décision interdisant les feux d’artifice.

  83. Dans ces derniers jours les terroristes ont fait subir à notre pays des pertes en vie humaine, maternelles, physique, morale et autres. Donc l’utilisation des pétards et autres feux d’artifices pouvait traumatiser et créer de la psychose. Raison pour laquelle les autorités avaient pris une décision d’en interdire l’utilisation.

  84. Le terrorisme est dans notre pays. La situation actuelle fait que le président de la république et son équipe étaient dans une situation inquiétante. C’était une nécessite d’interdire l’utilisation des feux d’artifice pendant cette fête de fin d’année. Malheureusement que la décision n’a pas été respectée.

  85. Ce sont les maliens mêmes qui sont à la base de leurs maux. Si le gouvernement à pris une décision d'interdire l'utilisation des pétards et autres feux d'artifice, c'est dans l'intérêt de tous qu'elle en va. Je ne vois aucune raison devant ou ayant pousser certains citoyens enfreindre à cette décision gouvernementale.

Comments are closed.