Loi n°02-006 du 31-0162002 portant code de l’eau : une référence selon la présidente de la CAEPHA

0

La CAEPHA dans le cadre de ses activités, en partenariat avec WaterAid Mali, a organisé plusieurs activités, notamment des ateliers d’échanges, des débats et des sessions de renforcement des capacités des acteurs, pour l’appropriation du code de l’eau. La présente conférence, s’inscrivant en droite ligne de cette dynamique, avait pour objectifs spécifiques de renforcer les connaissances des représentants des médias sur le contenu du code de l’eau ; sensibiliser les médias sur leur rôle dans la vulgarisation du code de l’eau ; promouvoir les bonnes pratiques en matière d’AEPHA auprès des communautés et susciter le changement de comportements, d’attitudes et de pratiques en matière d’AEPHA dans nos communautés. La conférence a été marquée par deux communications. Une sur le code de l’eau, présentée par Balla Diallo, et une autre sur les attitudes, comportements néfastes, notions essentielles et bonnes pratiques en AEPHA, présentée par Mme Fatoumata Daou. Les deux présentations ont été suivies de deux séries de questions/réponses entre les journalistes et les conférenciers.

Mme Coulibaly Salimata Diarra, présidente de la CAEPHA, a laissé entendre dans son intervention que le gouvernement, dans sa mission d’approvisionnement en eau potable des populations et la promotion de l’hygiène et de l’assainissement, a élaboré un certain nombre de textes et d’outils. Notamment le code de l’eau adopté le 31 janvier 2002. A l’en croire, cette loi est une référence en matière de gestion efficace des ressources en eau puisqu’elle précise les modalités, les droits et les obligations de l’Etat, des collectivités territoriales et des usagers.

Seydou Karamoko KONÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER