Lutte contre la Covid-19 : La CAFO mène un combat de proximité

0

La Coordination des associations féminines (CAFO) du Mali a décidé d’accompagner le Gouvernement dans la cette lutte contre la Covid-19, par  une distribution gratuite des masques à nez

S’il y a des endroits à privilégier dans cette campagne de distribution des masques à nez, c’est bien les gares routières et les marchés. Parce que, dans ces lieux, pas mal d’usagers n’en font pas leur problème. Ils sont nombreux les vendeurs ambulants qui fréquentent les gares routières, sans au préalable de doter de mesures barrières édictées par les autorités sanitaires du pays.

C’est ce qu’a compris l’antenne de la CAFO de la commune IV, en privilégiant sa gare routière, encore appelée « Guinée place ».  Cette distribution volontaire et désintéressée de ces femmes a permis de doter mille personnes fréquentant cet endroit en masques à nez.

Ainsi pour une meilleure distribution de ces masques à nez, la coordination communale de la CAFO s’est appuyée sur son homologue des syndicats et associations des chauffeurs et conducteurs du Mali. La distribution qui s’est faite de main en main par des femmes mobilisées pour la cause, s’est déroulée à la faveur d’une cérémonie sobre. Celle-ci avait enregistré la présence : du Coordinateur des chefs de quartiers, Boubacar Tabouret, du représentant des syndicats des chauffeurs, Seydou Yossi, de Mme Touré Dédeou Rouya Touré, en qualité d’officier d’Etat civil de Lafiabougou, du président du CNJ-CIV, Idrissa Doumbia et de la coordinatrice communale de la CAFO, Mme Traoré Sylvie Zomono.

Pour cette dernière, le choix porté sur cette gare routière n’est pas fortuit. Parce que, c’est un endroit qui reçoit des centaines, voire des milliers de personnes par jour. Elle sert aussi à emprunter une automobile pour destination de trois pays : la Guinée Conakry, la Gambie et la Sierra-Leone. C’est une gare à travers laquelle, plusieurs personnes vaguent à leurs occupations sans porter un masque à nez.

Et Mme Sylvie Zomono d’ajouter qu’avant de procéder à la remise, les usagers de la gare ont été informés et sensibilisés sur la gravité de cette pandémie. Dans leurs explications, ils leur ont leur faire comprendre que l’un des moyens le plus efficaces pour se protéger contre la COVID-19, c’est de porter un masque à nez. Non seulement, ça permet au porteur d’être à l’abri d’une éventuelle contraction et de protéger les personnes de contact.

La coordinatrice communale de la CAFO déplore cependant la non-assistance du Gouvernement dans cette campagne de distribution. Bien que, les cache-nez distribués ont été donnés par le ministère de la santé, le gouvernement devrait, selon elle, appuyer financièrement, les braves dames qui se sont volontairement engagées à accompagner cette opération.  De ce fait, la CAFO par la voix de Mme Traoré Sylvie Zomono demande un plus financier à l’État pour les prochaines distributions.

Le président communal du Conseil national de la jeunesse a beaucoup apprécié cette démarche de la CAFO, qu’il trouve très salutaire. Ainsi compte tenu de l’ampleur de cette pandémie qui est aujourd’hui une réalité, la jeunesse n’a aucune raison de rester en marge de ce combat. C’est pourquoi, elle s’implique auprès de leurs mamans pour vaincre cette pandémie de la COVID-19.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here