Nouveau gouvernement : les Maliens se prononcent

0

Des Bamakois  se prononcent après la formation du gouvernement de transition dirigé par Moctar Ouane.

Lassina Thiéro, clerc d’huissier de justice :

«Je suis optimiste pour le gouvernement de transition»

Je suis optimiste pour ce nouveau gouvernement de transition, malgré des difficultés survenues dans sa formation. L’essentiel, pour ce gouvernement, c’est de poser les bases d’un Mali nouveau. Les membres de ce gouvernement n’ont pas droit à l’erreur, car les regards des Maliens sont tournés vers eux. Surtout les acteurs du M5-RFP, qui ont été marginalisés. Pour ce gouvernement de transition, des actions concrètes sont attendues par le peuple malien, notamment la lutte implacable contre l’impunité et l’insécurité mais aussi des réformes institutionnelles afin de rassurer les Maliens de leur volonté de changer les choses. L’exécution de la feuille de route par ce gouvernement de transition doit se faire dans un élan de droiture, d’intégrité et de diligence, car les défis sont énormes. L’échec n’est pas permis pour ce gouvernement ; car c’est un gouvernement de mission.

Mohamed Diabaté, président de l’association Benkan de Niaréla :

«Je suis très satisfait de la composition du gouvernement de transition»

Je suis très satisfait de la composition du gouvernement de transition. Les Maliens devraient être unis afin de les aider dans leur mission. Car, depuis 1992, nous ne connaissons que les mêmes têtes pour diriger le Mali. J’aime bien le nouveau gouvernement, mais il faut qu’il travaille pour satisfaire les attentes des populations maliennes. Surtout qu’il redresse l’école malienne, la santé… Toute la population compte sur eux. Je pense qu’avec le gouvernement dirigé par Moctar Ouane, tout ira bien pour le Mali. Vive le nouveau gouvernement de la transition.

Aliou Yalcouyé, jeune leader du mouvement M5-RFP :

«Nous allons rester vigilants…»

À propos du nouveau gouvernement, sa mise en place n’a pas respecté un certain nombre de promesses. C’est pourquoi, il y a eu beaucoup de reproches. Les membres du CNSP veulent garder le contrôle de la transition. Ce gouvernement doit être suivi de près. Il y a certaines personnes dans le gouvernement qui ne m’inspirent pas confiance. Il y a certains ministres qui sont choisis par les militaires, est-ce qu’ils vont répondre aux attentes du président et de son peuple pour diriger la transition ? Nous allons rester vigilants, observer et être à l’écoute, en les surveillant à la tâche, afin d’analyser le bilan de la gestion du pays pendant les dix-huit mois.

Fatoumata Touré, juriste de formation : 

«La formation du gouvernement de transition a été une bonne chose et même si la loi 052 n’a pas été respectée»

La formation du gouvernement de transition a été une bonne chose et même si la loi 052 n’a pas été respectée. C’est un gouvernement avec de nouvelles têtes avec qui la majorité des populations sont d’accord et apprécient sa mise en place. Nous comptons sur eux pour mettre le pays sur le droit chemin. Celui qui est à la tête de ce gouvernement est un homme travailleur. Alors pourquoi pas ses collaborateurs ? C’est un bon choix et toutes ces personnes méritent leur poste. Alors, ils n’ont pas droit à l’erreur car toute la population malienne les observe.

Fatim B. Tounkara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here