Rencontre entre émissaires du Premier ministre et les autorités traditionnelles : accord politique et les réformes institutionnelles au menu des échanges

7

Accord politique, dialogue inclusif en préparation, des réformes institutionnelles et la prorogation du mandat des députés  étaient au cœur de la rencontre entre les émissaires du Premier ministre et les autorités traditionnelles et coutumières de Bamako. La rencontre s’est déroulée dans le grand vestibule des Niaré. C’était sous l’égide leur patriarche, Dramane Niaré.

-Maliweb.net- L’objectif de la rencontre était d’éclairer la lanterne des autorités traditionnelles et coutumières le contenu de l’Accord politique, dialogue inclusif en préparation, des réformes institutionnelles et la prorogation du mandat des députés. Les différentes thématiques ont été expliquées par le Conseiller spécial du Premier ministre,Sidi Mohamed Diawara.

Au cours des échanges, il est apparu que  « l’Accord politique est un instrument de travail qui permet de fédérer les maliens, au-delà des contingences idéologiques ou partisanes, autour du Mali ».  Selon Sidi Mohamed Diawara l’accord politique n’a pas été élaboré pour étouffer l’opposition. Il s’agit tout contraire de créer un espace commun d’expression.

Sur la question du dialogue inclusif, les deux parties ont convenu sur la nécessité qu’il soit ouvert à tous les maliens. Elles ont jugé pertinent, le  choix des personnalités désignées pour le conduire, à savoir Baba Akhib Haïdara, Médiateur de la République, Ousmane Issoufi Maïga, ancien Premier ministre, Aminata Dramane Traoré, altermondialiste et ancienne ministre, de même que le président de la Commission scientifique, l’Ambassadeur Cheick Sidi Diarra.

Autre sujet largement débattu, la prorogation du mandat des députés pour une deuxième fois. Il est apparu que cette option était la moins dommageable. Elle permet entretemps d’engager le dialogue politique inclusif et de nourrir la réflexion avec les conclusions qui en seront issues. Quant aux réformes institutionnelles annoncées, « les deux estiment que le contexte en effet changé depuis 2017 et les mentalités semblent désormais prêtes » rapporte la cellule de la communication et des relations publique de la Primature.

Il convient de rappeler que la délégation de la Primature était conduite par le directeur de cabinet du Premier ministre.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Ce fainéant incompétent ibka n’a jamais su organiser une élection et fait la fuite e’ avant croyant avoir affaire aux maliens comme à des déréglés mentaux

  2. Ibrahim Boubacar Keita et Boubou Cisse, le Mali est une Republique depuis le 22 septembre 1960 le jour de notre independance, souvenez-vous et le Mali ce n’est pas la ville de Bamako souvenez-vous encore. Je vous prie d’arreter vos petits jeux qui ne servent qu’a renforcer notre division comme Republique. Les Chefs Traditionnels n’existent ni dans notre Constitution ni dans nos lois Republicaines, repectez nos lois et notre Constitution Ibrahim et Boubou!

  3. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers et honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *le MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    *SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    *ONT DIT ET DISENT « les caisses sont vides »

    *ET POURTANT Á LEUR AVÈNEMENT AU POUVOIR ILS ONT CLAMÉ CACATÉ COASSÉ HUHULÉ MIAULÉ ABOYÉ BÊLÉ NASILLÉ MUGI

    « Qu’ils sont venu au pouvoir pour l’émergence de leur Mali et des maliens et maliennes autrement dit pour le bien-être des maliens et maliennes »

    *SI LES CAISSES SONT VIDES

    CELA NE PEUT ÊTRE QUE LA CONSÉQUENCE DE LEUR MAUVAISE GESTION DES BIENS PUBLICS DE LEUR BOUFFE DE LEUR BOUFFETANCE DE LEUR BOUSTIFAILLE DE LEUR RIPAILLE DE LEUR MANGEAILLE DE LEUR BECQUETANCE DE LEUR BECTANCE DES DENIERS PUBLICS

    EN EFFET LEUR MALI EST GRAND PRODUCTEUR D’OR DE COTON DE BÉTAILS etc

    VRAIMENT DES PRÉDATEURS DES RAPACES DES PILLEURS DES PILLARDS DES DESTRUCTEURS DES RAVAGEURS DES DÉVASTATEURS DE L’ÉCONOMIE DE LEUR MALI

    *Ils doivent être traduits devant une juridiction spéciale pour

    détournement des deniers publics et déliquescnce de l’économie de leur Mali

    l’accroissement l’aggravation du dénuement de la détresse de l’indigence de la pauvreté de la misère de la désolation de l’infortune du paupérisme du chagrin de la merde

    des pauvres citoyens et citoyennes lambda maliens et maliennes fiers honnêtes

    2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers et honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *le MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    *SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    *ONT DIT ET DISENT « l’insécurité règne dans le centre du pays »

    *ET POURTANT TOUT LE MONDE SE RAPPEL DES PAROLES MIELLEUSES DU MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT

    « Pour l’honneur du Mali, je rétablirai la sécurité sur l’ensemble de notre territoire. Je serai le garant de la sécurité de tous les maliens. Mais aussi des étrangers qui viennent sur notre territoire, et dont l’appui nous est décisif. Pour moi, la sécurité n’a pas de prix.
    Pour la garantir, je veux reconstituer une capacité de défense et de surveillance du territoire. Désormais, aucun groupe terroriste ou criminel ne franchira la frontière du Mali sans trouver devant lui les forces armées nationales en position de combat.Je le dis, je le ferai ! Inch’Allah »

    *MAIS ILS SE SONT DÉBARRASSÉ ILS ONT ABANDONNÉ ENLEVÉ Á JAMAIS ET POUR TOUJOURS LEURS TENUES LEURS UNIFORMES DE CHEFS SUPRÊMES DES ARMÉES DE LEUR MALI

    CAR REFUSANT AVEC FORCE ET FERMETÉ D’ALLER AUX FRONTS DE COMBATS CONTRE LES ENNEMIS DE LEUR MALI

    TOUT EN ÉTANT DES AMBASSADEURS DES CHEFS SUPRÊMES AFRICAINS DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART ET DU PATRIMOINE

    ET TOUT EN ÉTANT AUX ANGES AU 7ème CIEL EN PLEIN BONHEUR EN PLEINE BÉATITUDE EN PLEINE FÉLICITÉ EN PLEIN NIRVANA

    EN LAISSANT RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LEUR MALI PAR LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS

    *Ainsi l’insécurité l’instabilité qui règnent dans le centre et le nord de leur Mali ne peuvent que les être imputables

    Et ils doivent être traduit devant une juridiction spéciale pour déliquescence de leur Mali pour haute trahison et association avec les ennemis de leur Mali

  4. 3)Nous leur disons et rappelons

    *COMMENT EST CE QUE ET Á QUEL TITRE ET DE QUEL DROIT

    le MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS PROCUREURS JUGES CONSTITUTIONNALISTES

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS DÉPUTÉS

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS CHEFS DE PARTIS

    LES MALINS CHEFS RELIGIEUX TOUTES CROYANCES CONFONDUES MUTÉS

    LES MALINS CHEFS TRADITIONNELS MUTÉS etc

    *bafouent déchirent piétinent LEUR CONSTITUTION LOI SUPRÊME DE LEUR MALI

    en décidant acceptant allant de PROROGATION EN PROROGATION DES MANDATS DES DÉPUTÉS

    en faisant fi en dédaignant en méprisant de procéder AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES AVEC LA FIN DU MANDAT DES DÉPUTÉS TELLES STIPULÉES DANS LEUR LOI SUPRÉME Á SAVOIR LEUR CONSTITUTION

    *Et pourtan la Constitution de leur Mali dit à l’Aticle 61 que les députés sont élu pour un mandat de 5 ans

    *Par ailleurs l’Article 118 alinéa 3 de la Constittution de leur Mali est clair précis

    Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

    4)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes

    IL Y A BIEN ET BEL ATTEINTE Á L’INTÉGRITÉ DE LEUR MALI

    *ET POURTANT ET POURTANT ET POURTANT

    le MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS PROCUREURS JUGES CONSTITUTIONNALISTES

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS DÉPUTÉS

    LES MALINS ET MALINES LETTRÉS MUTANTS CHEFS DE PARTIS

    LES MALINS CHEFS RELIGIEUX TOUTES CROYANCES CONFONDUES MUTÉS

    LES MALINS CHEFS TRADITIONNELS MUTÉS etc

    *VEULENT BAFOUER TRANSGRESSER FROISSER DÉCHIRER MÂCHER CRACHER PIÉTINER LA CONSTITUTION LOI SUPRÊME DE LEUR MALI

    SOUS LES DICTAS ET ORDRES DE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS

    *Et Pourtant leur Mali les a vu naitre grandir et a nourri ces Enfants Ingrats Egoïstes Cupides Cyniques Hypocrites Monstrueux Traites Irresponsables Méchants Impénitents Notoires de lettrés mutants et mutantes

    et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins

    qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient un amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent

    qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes dont ils ont bénéficié

    qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de leur Mali dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les esclaves les sans dents les soumis les peureux les sybarites les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les laxistes les insouciants les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *MAIS QUE NON Ils y subirent à jamais et pour toujours Une Mutation Négative pour leur Mali

    ET ILS SONT DEVENUS LES PIRES ENNEMIS IMPÉNITENTS NOTOIRES DE LEUR MALI

    VRAIMENT QUELLE INGRATITUDE VRAIMENT QUEL CYNISME VRAIMENT QUELLE MÉCHANCETÉ VRAIMENT QUELLE CUPIDITÉ VRAIMENT QUELLE TRAITRISE

    VRAIMENT QUEL ESCLAVAGISME VRAIMENT QUEL SANS-DENTISME VRAIMENT QUELLE SOUMISSION AUX DICTAS ET ORDRES DE LEURS SEIGNEURS ET MAITRES D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS

  5. Ce qui est demandé au Premier Ministre, c’est le respect de la Constitution qui est allègrement violee . Il est bon de rendre visite aux chefs traditionnels , mais pas seulement ceux de Bamako. L’avenir de Mali se joue partout au Mali et même au delà de nos frontières . Si les chefs traditionnels restaient dans leur rôle serait mieux et non se substituer aux gouvernants pour violer la Constitution.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here