Révélation du doyen Baba Akhib Haidara à la presse : ‘’Soumaïla Cissé se prépare à participer de façon active au dialogue politique inclusif’’

3

«…Nous avons rencontré l’honorable Soumaïla Cissé en tant que chef de file de l’opposition, président FSD et de l’URD. Ce que je peux vous dire sans entrer dans les détails, Soumaïla Cissé ne nous a pas dit qu’il était contre le dialogue. Au contraire, il a bien souligné qu’il était parmi les premiers à demander depuis longtemps que ce dialogue ait lieu. Aussi bien au niveau du FSD que de l’URD, il se prépare à participer de façon active…». Membre du triumvirat de facilitateurs du Dialogue politique inclusif, le doyen Haïdara a fait cette révélation à la presse hier mercredi.

Deux semaines après avoir rencontré la presse pour expliquer leur rôle et missions, le triumvirat composé de Baba Akhib Haidara, Aminata Dramane Traoré et Ousmane Issoufi Maiga était face à la presse pour une deuxième fois, hier mercredi dans la salle de réunion du Bureau du Médiateur de la République. Cette fois, pour faire le point des préparatifs du dialogue.

Ainsi, concernant la participation du chef de file de l’opposition, il a souligné que Soumaïla Cissé se prépare activement à prendre part au dialogue. ‘’Une prise de position des différents acteurs ne nous empêche pas d’aller vers ces acteurs-là pour parler du dialogue inclusif…Nous avons rencontré l’honorable Soumaïla Cissé en tant que chef de file de l’opposition, président FSD et de l’URD. Ce que je peux vous dire sans entrer dans les détails, Soumaïla Cissé ne nous a pas dit qu’il était contre le dialogue. Au contraire, il a bien souligné qu’il était parmi les premiers à demander depuis longtemps que ce dialogue ait lieu. Aussi bien au niveau du FSD que de l’URD, ils se  préparent à participer de façon active. Qu’ils viennent avec leurs idées, c’est normal. Il nous a même dit que deux comités travaillent sur leur participation », a soutenu M. Haïdara.

Concernant leurs rencontres avec les anciens présidents de République, premiers ministres et le groupement des partis politiques, Baba Akhib Haidara a expliqué la démarche : ‘’Parmi les tâches que nous avons à exécuter dans le cadre de la préparation de ce dialogue, nous nous sommes intéressés à deux principales. La première c’est d’assurer l’inclusivité du dialogue avec toutes les forces vives de la nation et connaître les attentes des forces vives de la nation. Pour les anciens chefs d’Etat, notre position a été de demander des audiences par respect eu égard à ce qu’ils ont été et nous nous déplaçons à aller vers eux, à l’exception du Pr. Dioncounda Traoré qui s’est déplacé pour venir nous rencontrer. Au-delà de ça, il y a les anciens Premiers ministres, les regroupements des partis politiques, d’autres personnalités que nous avons rencontrés’’.

Le Premier ministre Ousmane Issoufi Maiga a estimé que pour un bon déroulement du dialogue dans la convivialité, ces échanges s’avèrent indispensables. Aminata Dramane Traoré s’est réjouie de la rencontre avec la presse qui constitue l’une des pièces maîtresses de la réussite du processus.

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Franchement ce vieux là nous fatigue . il doit s’avoir qu’il na plus d’affection envers cette population . Participer ou pas tous comptable de cette situation . une fois encore pas de vierge à la maternité

  2. Comment des personnes qui ont été comptables de la situation que nous vivons actuellement au Mali pourraient être la solution? Baba Akhib HAIDARA en tant que médiateur de la République est pétrie d’injustice et d’impunité, nous le confirmons par le cas du coup d’état du 22 mars 2012 où les bureaux de la cité administrative ont été saccagés par les hommes de Amadou Haya SANOGO, les Gardes Républicaines qui avaient la chargent de protéger ce lieu, mais paradoxalement c’est eux qui sont se mis à saccager tous les bureaux, après leur forfait, nous avons préparés notre dossier qui a été transmis au médiateur de la République, ce dernier a étudié notre dossier et nous avons eux comme réponse que notre bureau ne peut pas être “une garde robe”, donc ces bandits saccageurs ont droit de casser notre bureau, quelle ignominie de la part d’un homme qui est censé soulager nos peines? Cet homme est plus qu’un injuste et soutien les impunités au sein de notre société et qui transforme les bourreaux en victimes et vis-versa. Quel comportement éhonté de la part d’un homme qui est censé être le dernier rempart pour le pauvre citoyen? Où est-ce que nous devrons nous confier maintenant? Cette structure est un dernier recours pour le citoyen lambda et voilà comment ce chef réagi face aux saccages de nos bureaux. Pour nous il est un moins que rien et continuant de se comporter comme ça, il exacerbera sans équivoque le terrorisme dans ce pays avec ces injustices et ces impunités qui rongent notre pays depuis toujours? Le comportement de cet vielle homme ne reflète pas son âge, pourtant un âge de sagesse,mais il se comporte comme un moins que rien, il est injuste et très injuste, ce qui reste certain Allah le tout puissant est notre seul espoir dans ce pays aujourd’hui.

  3. M. Baba Hakib Haidara dit ce que IBK veut entendre. Soumaila Cisse participera au dialogue inclusif à la seule condition que tous les problèmes du pays soient débattus par le peuple et non les seuls thèmes qui sont chers à IBK .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here