La force Française au Mali : Six ans après le début de son intervention…

3
Des soldats français de l’opération « Barkhane » à Bamako, le 22 septembre 2018, pendant les cérémonies marquant le 58e anniversaire de l’indépendance du Mali
Des soldats français de l’opération « Barkhane » à Bamako, le 22 septembre 2018, pendant les cérémonies marquant le 58e anniversaire de l’indépendance du Mali CRÉDITS : Maliweb.net

En effet, au début de l’intervention, le 11 janvier 2013, la force française s’appelait ‘’Serval’’ pour devenir ‘’Barkhane’’ plus tard. Cela fait exactement 6 ans jour pour jour que les Forces  Française sont  positionnée au Nord et au Centre de notre pays, officiellement pour lutter contre le terrorisme. Selon les autorités Françaises de l’époque, il n’eût été la France (son armée), le 11 janvier, le Mali allait sombrer sous le coup des narcoterroristes et leurs complices. Il a fallu le choix de cette option du président de la République par intérim Dioncounda Traoré sollicitant l’intervention militaire de la France pour sauver le Mali. Selon les déclarations des autorités métropolitaines, le 11 Janvier 2013, alors que l’armée Malienne était en déroute, il fallait sauver Konna dernier  verrou avant la ville de Sevaré qui dispose d’un aéroport. L’objectif des terroristes était clair  conquérir cette ville garnison stratégique   pour fondre sur le reste de  l’Afrique de l’Ouest qui allait sombrer.  Pour dit-on aider le Mali à recouvrir son intégrité territoriale, le président Français François HOLLANDE a fait appel aux dispositifs des forces françaises pré-positionnées en Afrique notamment le commandement des opérations spéciales basé   au Burkina Faso, le contingent Licorne en    Côte d’Ivoire, le dispositif Epervier au Tchad, d’unités stationnées au   Sénégal pour entrer en action  au Mali au bout de quelques heures. C’est ainsi que  dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013 les hélicoptères tigres, les redoutables Mirages et autres Rafales vont abattre un déluge de feu sur les terroristes   . La première victime de l’intervention de l’armée Française fut le Lieutenant Damien Boiteux. Pendant que les militaires Français gagnaient la guerre, ils donnaient l’occasion au Mali de gagner la paix a déclaré Jean Yves le Drian. « Quand la case du voisin brûle, si vous ne lui venez pas au secours, ça sera votre tour après », a rappelé Le Drian, ministre Français de la défense.

Après la 1ère libération des régions du Nord du Mali, on se pose la question de savoir que font encore les armées Françaises au Mali, si les attaques meurtrières sont croissantes ?

Depuis les indépendances Africaines, le rôle militaire de la France en Afrique a évolué en fonction des besoins exprimés de part et d’autre. Désormais, la coopération militaire entre la France et les pays africains est issue d’une volonté commune des pays.  A l’heure actuelle, le terrorisme est le défi le plus utile pour les occidentaux pour justifier leur présence militaire en Afrique. Il y a des pays, ou le climat ou la réalité du terrain fait que le terroriste ne prospère pas. Le terrain, le climat du Nord du Mali est favorable au terrorisme. Les bases opérationnelles avancées sont prompts dans leur intervention et les pools opérationnels d’intervention servent à accompagner les états africains.  Le Mali, le Sénégal et l’Ethiopie sont les trois principaux pays bénéficiaires du fonds fiduciaire au développement. L’opération serval a stoppé net l’invasion djihadiste. Et pourtant, le Mali est-il redevenu stable comme avant 2012?  Quelle paix  et quelle stabilité recherchons-nous ? L’intervention d’une force étrangère  quelle qu’elle soit, est-elle le meilleur remède aux problèmes du Mali?

Quoique l’on dise et quoique l’on fasse la réalité du Centre et du Nord du Mali est lamentablement alarmante et malheureusement pessimiste pour les citoyens lambda vivant au septentrion Malien. Malgré la présence d’une panoplie de forces nationales et étrangères le centre et le Nord n’ont jamais cessé d’être des zones de non loi, non droit.  C’est la loi du plus fort, au risque d’entraîner un conflit ethnique, ou la guerre fratricide entre les communautés dans le Centre et le Nord du pays sans réaction efficace des FAMA et des forces étrangères.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le seul homme politique qui s’est opposé au déploiement d’une force étrangère sur notre sol est l’honorable Oumar Mariko. « Il n’appartient pas à une force armée d’un pays indépendant  de venir sécuriser un autre pays indépendant ».  Autrement dit tant que les maliennes et maliens envisagent la solution du moindre effort, cette situation de ni paix ni guerre a de beau jour devant elle. Cette clairvoyance de l’honorable Oumar Mariko  a été soutenue récemment par Maitre Hassane Barry, lorsqu’il a affirmé au cours d’une conférence de presse que « la France n’est pas là pour la sécurité du Mali… ». La France en pleine mutation ayant  des défis majeurs à relever pour sa survie se soucie peu de  la sécurisation et de  la paix au Mali. Ne soyons donc pas dupes. Cette France cherche ses intérêts au Mali. Les maliens doivent se remémorer d’une malheureuse célèbre phrase du Général De Gaulle lorsqu’il dit que « la France n’a pas d’ami, elle n’a que des intérêts ».  Donc la France ne vise que ses intérêts au Mali et non les intérêts du Mali. Les maliens doivent s’unir comme un seul homme et avoir le courage de dénoncer cette présence qui n’a que trop durée et surtout que le sauveur est devenu le bourreau !

  Seydou Diarra  

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Aujourd’hui l’histoire a donne raison a Oumar Mariko et Aminata Dramane Traore qui se sont opposes a la presence de l’armee imperialiste francaise au Mali. Il faut le dire qu’il n’y a pas un homme politique au Mali qui a le Mali dans son coeur plus que Oumar Mariko. Les uns et les autres l’attaquent de gauche a droite pour des raison personnelles et jamais le supporter quand ils pause des actes qui vont dans l’interet du peuple Malien. C’est tristes, l’armee imperialiste francaise est au Mali aujourd’hui soit disant qu’elle a ete invite au Mali. Supposons qu’elle a ete invite au Mali, je pense que l’invite ne peut pas et ne doit pas se subsituer a celui qui l’a invite. Ce qui veut tout simplement dire que la france s’est invitee au Mali. Aussi, quand l’armee imperialiste francaise est arrivee au Mali, la premiere chose qu’elle a impose au Mali a ete de signer sous pression la presence de la base imperialiste francaise au Mali. Il faut le dire, celui qui implante son armee dans un autre pays contole son economie, sa politique, ses ressources etc. Avec un pays comme la france qui est plus cruel et pareuseux ne fera que vider les pays et installer la misere dans ces pays. L’Afrique souffre avec la presence de l’imperialisme francais entres ses murs. Les hommes politiques francais n’ont aucune imagination ou intelligence de propulser leur pays en avant malgre qu’ils recoivent 400 milliards de dollars chaque annee des pays Africains parlant sa langue, un pourcentage de l’argent que les Africains/Africaines qui parlent francais envoient dans leur pays chaque mois etc, et malgre tout cela la france n’arrive pas a se lever la tete. Elle s’enfonce tous les jours dans les problemes economiques etc. Pour resoudre ses propres problemes elle se voit dans l’obligation d’opprimer d’avantage les Africains/Africaines. N’est ce pas une des raison que Christine Lagare etait partie en Afrique Centrale il y’a quelques mois de cela avec dans sa poche le FMI pour devaluer le franc CFA de cette zone ou d’accepter l’ajustement structurel. Tout le monde sait que ni l’un ni l’autre n’aide ces Africains/Africaines. Ils se sont retourner bredouille car ces leaders n’ont pas ceder a la violence des imperialistes pour venir detruire leur economie et prendre a zero franc les ressources de ces pays tout en fermant toute competition avec des pays comme la Chine. Je veux tout simplement dire que les forces francaise au Mali et partout en Afrique sont la bas juste pour mettre le desordre et avoir une main mise sur ces pays. Seul une revolte collective de ses pays va leur sauver sans quoi l’armee imperialiste francaise est dans ces pays pour rester et non pour resoudre un probleme qu’elle memes a cree. Je l’ai toujours dit qu’ils vont maintenir un semblant de paix au Mali pour un bout de temps et apres frapper fort avec ses lots de victimes. L’homme imperialiste ne connait ni a paix, ni la justice ou l’honnetete. Si cela etait le cas, l’armee francaise n’allait jamais mettre pieds au Mali, destabiliser le Mali, inviter des rebelles qu’elle a fabrique a venir prendre position dans le Nord du Mali ou a saboter la conference de paix au Mali. Donc tout les maux du Mali aujourd’hui s’explique par la presence des violents imperialistes francais avec leur armee de criminels. Je respecte les soldats francais car ils sont eux aussi sous l’ordre de ce violent imperialisme car si tu donnes le choix a beaucoup de ses militaires ils vont leur dire que trop c’est trop.
    L’heuere est aujourd’hui a la mobilisation contre les forces du mal au Mali plus precisement la france.
    Vous avez ici l’une des preuve de la presence de l’armee francaise au Mali
    https://www.youtube.com/watch?v=0FdMRA9kib0

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here