Mali: Goodluck Jonathan à Bamako pour une possible levée des sanctions de la Cédéao

2

L’ancien président du Nigeria Goodluck Jonathan est arrivé mercredi 23 septembre à Bamako pour une visite de 48 heures. Une semaine après le sommet d’Accra avec la junte malienne, le médiateur de la Cédéao vient voir si les conditions sont réunies pour lever les sanctions imposées par la communauté ouest-africaine au lendemain du coup d’État du 18 août.

La visite de Goodluck Jonathan était très attendue au Mali. L’ex-président nigérian est finalement arrivé à Bamako ce mercredi 23 septembre dans l’après-midi. Son séjour ici représente un enjeu de taille pour le pays : les sanctions imposées par la Cédéao après le coup d’État du 18 août commencent à peser sur les populations et les finances publiques.

Mardi, le colonel Assimi Goïta a, pendant la fête de l’indépendance, appelé à leur levée pour « le bonheur des Maliens ». Mais la Cédéao a conditionné cette levée de sanctions à la nomination de deux civils au poste de président de la République et de Premier ministre de la transition.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. They should not hesitate to lift sanctions. They got everything of import they wanted. I tell us non cocaine addicts got to do something about cocaine addicts in life or death decision making positions. Not only in America but throughout world you find them making dangerously perverted decisions in most untimely way.
    However if to lift sanctions is ECOWAS decision we thank you ECOWAS for ending threatening drama you caused Malians.
    Work smart Mali.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here