Direction générale des impôts (Dgi) : 895 milliards Fcfa de recettes mobilisées pour le Trésor Public en 2020 ! Le directeur général Mathias Konaté recevra ce vendredi son trophée des 5 personnalités qui ont marqué 2020

1

Comme il fallait s’y attendre, la Direction générale des impôts (DGI) a réalisé encore une belle performance au cours de l’exercice 2020. Sur une prévision de 891 milliards 325 millions de Fcfa, elle a mobilisé 895 milliards de Fcfa. Ce qui fait un taux de réalisation de plus de 100 %.  Cela a été rendu possible grâce au leadership et au coaching gagnant du directeur général, Mathias Konaté. Voilà pourquoi, il a été désigné par le Baromètre (instrument de veille citoyenne) parmi les 50 personnalités qui ont marqué 2020. La cérémonie de remise des trophées aura lieu ce vendredi à l’hôtel Laïco Amitié.

Votre visite, Monsieur le ministre de l’Economie et des Finances, intervient également dans un contexte extrêmement difficile marqué par la pandémie de la Covid-19 et l’insécurité. Dans ce contexte, il est attendu de la direction générale des impôts, cette année, une mobilisation générale des objectifs de recettes révisés à hauteur de 891 milliards 325 millions de Fcfa. C’est donc l’occasion pour moi de prendre l’engagement, au nom du collectif de la direction générale des impôts, d’être à la fin de l’année au rendez-vous de la performance et de renouer ainsi avec la tradition”, déclarait le directeur général des impôts, Mathias Konaté, lors de la visite de prise de contact du nouveau ministre en charge de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou.

Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que chose promise, chose due. Puisque la direction générale des impôts vient de réaliser une belle performance pour l’exercice 2020. Les objectifs de recettes ont été dépassés. De 891 milliards 325 millions de Fcfa, ce sont 895 milliards de nos francs qui ont été finalement mobilisés, soit plus de 100 %. Et 86 % de ces résultats ont été réalisés par la Direction des grandes entreprises (DGE) sous le contrôle d’Ali Ousmane Daou, qui a fait un travail extraordinaire au cours de l’exercice 2020. Malheureusement, ce gros travailleur a jugé nécessaire de rendre le tablier, on ne sait pas pourquoi. Mais ce départ est une énorme perte pour l’administration des impôts.

Sur les 895 milliards de Fcfa de recettes, la Direction des moyennes entreprises (DME) a fait de son mieux en réalisant 5 % du montant. Et le reste relève de la performance des différents centres des impôts du district de Bamako (six communes) et des différentes directions régionales.

photo de famille des responsables des impôts avec le ministre des Finances

Notons que l’objectif fixé au départ pour la Direction générale des impôts pour l’exercice 2020 était de 1000 milliards Fcfa, finalement revue à la baisse à cause de la crise sanitaire (pandémie de Covid-19) pour être fixé à 891 milliards Fcfa.

En 2019, la Direction générale des impôts (DGI) a réalisé une belle performance en termes de résultats. De 910 milliards de Fcfa de provision, ce sont finalement 919 milliards de Fcfa qui ont été mobilisés, soit 101 %. Ces résultats ont été rendus possibles grâce au leadership gagnant du directeur général Mathias Konaté, qui a pu mettre en place une équipe performante, composée d’agents compétents et dévoués pour la cause. Grâce à cette performance, la Direction générale des impôts se trouve dans une position très confortable dans le Tableau des partenaires financiers comme le Fonds monétaire international (FMI) ou la Banque mondiale. Il s’agit du Tableau A dans le jargon de l’administration fiscale.

C’est à l’issue du conseil des ministres du vendredi 5 octobre 2018 que Mathias Konaté fut nommé directeur général des impôts en remplacement de Sidima Dienta. Ce cadre très compétent a pu mettre en place une bonne stratégie afin d’atteinte les objectifs de mobilisation des recettes pour le Trésor public.

Il est nécessaire de rappeler que Mathias Konaté est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’Ecole nationale d’administration (ENA-Bamako) et d’une maîtrise en administration publique “option  management public” de l’Ecole nationale d’administration publique (Enap) du Canada.

Il est également titulaire de deux diplômes d’études supérieurs spécialisés, respectivement en administration publique, “option gestion” de l’Université de Sherbrooke Canada et en administration fiscale de l’Université de Paris IX Dauphine (France).

Il a suivi plusieurs cours de perfectionnement professionnel pertinents et a participé à différents groupes de travail aux niveaux national, sous-régional et mondial dans le domaine de la fiscalité. Il est le point focal du Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales (Crédaf) depuis 2004.

Mathias Konaté a une expérience professionnelle solide. Il a successivement occupé les postes d’inspecteur des domaines de l’enregistrement et du timbre de Bamako, de chef de la section “enregistrement et timbre”, de chargé de mission puis de conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances en charge  de la fiscalité intérieure, de sous-directeur de la législation fiscale et du contentieux.

L’actuel directeur général des impôts fut aussi membre du conseil d’administration des sociétés minières de Syama (Somisy-sa), de Sadiola (Semos-sa), de Loulo (Somilo-sa) et de l’Office malien de l’habitat (Omh). Il fut également chargé d’enseigner la fiscalité au Cours Jeanne d’Arc de Bamako.

Il est réputé être un gros travailleur, sérieux, disponible. Sa sociabilité et sa capacité d’écoute sont ses principaux atouts.

Et voilà pourquoi, le directeur général des impôts fait partie cette année des 50 personnalités qui ont marqué 2020 du Baromètre, qui est un instrument de veille citoyenne. Cela à travers leur performance. Il va recevoir son trophée ce vendredi lors d’une remise d’une cérémonie à l’hôtel Laïco Amitié.

Notons que le directeur général des impôts avait reçu, en juin 2020, le Ciwara du Manager de la semaine décerné par le Baromètre. Cela, pour avoir réalisé un bon résultat en termes de recettes en mai 2020. Il s’agit de la mobilisation de 88 milliards 467 millions de Fcfa sur une prévision de 79 milliards 689 millions Fcfa, malgré les difficultés liées à la pandémie de la Covid-19. Et en dépit de la mise en œuvre des mesures économiques et sociales prises.

“Le Baromètre, fidèle à sa mission de magnificence des bonnes actions de développement et pour avoir suivi les actions de la direction générale des impôts et apprécié leur pertinence, tient à saluer le directeur général Mathias Konaté et l’ensemble de son équipe pour les prouesses réalisées en termes de mobilisation de ressources. Ce faisant, le Baromètre adresse tout d’abord ses vives félicitations au ministère de l’Economie et des Finances pour ces résultats remarquables et particulièrement au directeur général des impôts, Mathias Konaté, qui acquiert par la même occasion le titre de notre «Manager de la semaine», a déclaré le coordonnateur du Baromètre, Cheick Oumar Soumano, dans un communiqué de presse en date du 19 juin 2020.            

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Toutes mes félicitations à Mathias KONÉ, Directeur Général des Impôts et à toute son équipe.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here