Remplacement d’un député décédé : Barouéli : le duel URD-Adéma confirmé

5

Le 2e tour de la législative partielle de Barouéli verra l’URD croiser le fer avec l’Adéma/PASJ. Les partis politiques de la majorité présidentielle, selon un député du RPM, soutiendront sans condition le candidat de l’Adéma/PASJ pour faire échec au parti de la Poignée de main, dans une localité considérée comme son fief dans la 4e région.

 

Arrivé en 3e position avec 17,89 % derrière l’URD et l’Adéma, le Rassemblement pour le Mali (RPM) et ses alliés de la Convention des partis politiques de la majorité (CMP) vont soutenir le candidat de l’Adéma/PASJ au 2e tour de législative partielle de Barouéli, fixé au 7 août. C’est ce qu’un député du RPM qui a requis l’anonymat nous a confirmé hier.

“Nous serons tous mobilisés pour que le candidat de l’Adéma soit élu et occupe le siège laissé vacant par le regretté Sidi Fomba qui était un député de la majorité présidentielle”, a-t-il souligné tout en admettant la puissance de frappe du parti du chef de file de l’opposition dans la circonscription électorale de Barouéli.

“Nous savons que ça ne sera pas facile. Barouéli est le fief historique de l’URD surtout la Commune de Konobougou et qui est la plus grande du cercle. Le candidat de l’URD a eu plus trois mille voix dans cette commune alors celui du RPM n’en a obtenu que six cents. Cela veut dire qu’elle est sous le contrôle de l’URD. J’espère qu’avec la mobilisation des autres candidats et tous les partis de la CMP, le défi sera relevé”, a-t-il estimé.

Considéré comme favori au premier tour, l’échec du RPM n’est pas lié à la gouvernance du président IBK, selon l’élu national. Il a confirmé que la défaite est la conséquence de la contre campagne menée par l’adversaire à l’investiture du candidat finalement retenu.

Sur un nuage, l’artisan du succès de l’URD, l’honorable Mody Ndiaye, minimise la déclaration de son pair député. Joint au téléphone, le colistier du défunt député de Barouéli parle avec beaucoup de fierté, voire d’orgueil : “Cette élection est déjà un acquis pour l’URD. Nous avons remporté le 1er tour avec plus trois milles voix d’écart devant l’Adéma. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. La coalition des partis de la majorité n’y changera en rien. Nous attendons le soir du 7 août pour célébrer la victoire”, assure-t-il.

De son côté, l’Adéma se dit confiant de remporter le scrutin. Aux côtés du candidat pendant toute la campagne, le président du groupe parlementaire de l’Adéma, honorable Issa Togo, affirme que son parti va l’emporter ce 7 août, tout en comptant sur le soutien de ses alliés de la CMP comme la Sadi, le RPM, la Codem, etc., qui étaient dans la course.

Ce second tour promet d’être âprement disputé.

Maliki Diallo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Le peuple sait ou se trouve son bonheur même s’il hesite parfois. L’essentiel est que malgré les moyens de l’état, le parti état est out.

  2. Dans tout ca ou est le Parena? Il ne s’est pas presente mais il fait plus de bruit que les partie qui ont une base electorale. Tieble et Djiguiba vont nous raconter quoi apres cela? L’URD a un electorat; le RPM en a, l’ADE3MA EN A, ETC. mAIS OU EST L’ELECTORAT DU gie DE tIEBLE dRAME?

  3. Que le meilleur gagne et la défaite de RPM doit être un avertissement donc un conseil au président IBK de faire tout pour avoir l'estime et la confiance du peuple sinon il sera déçu très même de son score à la prochaine éléction prévu pour 2018 s'il plait au bon Dieu à bon entendeur salut

Comments are closed.