Ibrahim Yattassaye en détention : Amy Kane priée de retirer sa plainte

    3

    Dans un enregistrement vocal, Ibrahim Yattassaye reconnaît avoir fauté en insultant grossièrement et gravement Amy Kane. Depuis son lieu de détention, le prévenu Yattassaye se révolte contre ceux qui s’activent à condamner son arrestation.

    A cet effet, Il dit avoir entamé des demandes d’excuses à l’endroit de l’ancien Gouverneur de Bamako, devenue aujourd’hui Ambassadeur du Mali à Libreville. : « Amy est en train d’être suppliée afin de retirer sa plainte. Je demande à mes soutiens, notamment Amara Bathily, de ne plus faire des vidéos pour compliquer ma situation » a recommandé Ibrahim Yattassaye. Avant de demander que les vidéos soient faites avec respect et que personne d’autre ne s’en prenne de façon critique à la plaignante Amy Kane : « J’ai insulté Amy Kane, je ne devrais pas le faire. C’est une grande personnalité, c’est une erreur de ma part parce que c’est une autorité que je ne devrais pas insulter » a-t-il regretté.

    Commentaires via Facebook :

    3 COMMENTAIRES

    1. Ils ne sortirons pas de l’Obscurantisme.
      Ils aiment ça et se complaisent dedans.
      Ce qui est sûr, c’est que le MALI n’avancera pas d’un pas avec autant d’abrutis moyenâgeux.
      C’est un poids très lourd pour notre pays.

      Quand j’ai regardé la vidéo de ce garçon, je suis tombé de ma chaise.
      On peine à croire qu’un Malien ai pu aller si loin dans une vulgarité abjecte innommable.
      Il a fait la honte de tout le MALI.

    2. Il est allé beaucoup loin une critique doit être dans le civisme et dans le respect monter l, erreur de quelqu’un peut se faire sans l,insulter dans le civisme les activistes doivent apprendre à se manifester dans le pacifisme

      • Je partage votre point de vue. En plus, au Mali il y a tellement d’illettrés que ces derniers se croient tout permis. Il faut un peu d’ordre dans ces médias sociaux car les maliens en font un mauvais usage. C’est pourquoi j’ai toujours recommandé l’utilisation d’une bonne partie du budget national pour le secteur de l’éducation. Ceci est nécessaire pour sortir enfin les maliens de l’obscurantisme.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here