Les ordres professionnels du BTP s’indignent: «Les gens construisent leurs bâtiments sans nous consulter… »

0
domaine aéroportuaire
Des maisons dans la zone aéroportuaire (photo archives)

Les ordres professionnels du BTP étaient face à la presse le mercredi 16 janvier 2019, à la Maison de la presse. Selon les conférenciers, leur sortie médiatique est relative à la démolition d’un immeuble à Djicoroni-para, en commune IV du District de Bamako.

Ils étaient tous présents à la conférence. Ils, ce sont : les ordres des architectes, des ingénieurs, des urbanistes, des entrepreneurs et des géomètres. A l’entame de la conférence, le sieur Cheick Sadou  Kanté, président de l’Ordre des architectes, a tenu à mettre les points sur les « i », précisant le contexte de la présente conférence de presse. Laquelle, a-t-il martelé, vise à dégager la responsabilité des ordres du BTP dans la mauvaise construction de plusieurs bâtiments en voie d’effondrement dans la capitale, dont le cas le plus récent est celui qui a été démoli à Djikoroni-Para, sur ordre du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme. Et cela, afin d’éviter le pire au cas où le bâtiment venait à s’écrouler à cause des fissures constatées par le service compétent.

Cheick Sadou  Kanté, président de l’Ordre des architectes, a donné des éclaircissements assez pointus sur la démolition dudit bâtiment. D’après lui, aucun ordre du BTP n’a été consulté pour ces travaux et pire encore, le propriétaire aurait confié les travaux à cinq maçons différents.

Après avoir constaté des fissures aux murs dudit immeuble, explique-t-il, le service compétent a trouvé nécessaire de démolir urgemment ledit bâtiment pour circonscrire les dégâts. C’est ainsi, selon lui, que le ministre Sidibé a pris la décision courageuse de démolir pour non-conformité aux réglementations en la matière.  Aussi,  a-t-il félicité l’Etat pour s’être s’assumé face à la situation. «Les gens construisent leurs bâtiments sans nous consulter et en cas de démolition, nous ne sommes pas responsables», a-t-il insisté.

Prenant la parole, M. Yacouba Coulibaly, président de l’Ordre des géomètres experts du Mali, a expliqué la mission de sa profession dans la construction d’un bâtiment.  Mme Diallo Marie Traoré, présidente de l’ordre des ingénieurs du Mali, Boubacar Diallo, président de l’Ordre des entrepreneurs du Mali, ont tous orienté leurs interventions sur la chaîne de construction d’un bâtiment.

Au terme de l’activité, les conférenciers ont lancé et insisté sur le respect des cahiers de charge du BTP, en vigueur dans notre pays. Ils estiment qu’il faut que les promoteurs d’immeubles comprennent le danger qui résulte quand un bâtiment est mal fait et qu’ils approchent les spécialistes en vue de construire des bâtiments qui ne seront pas démolis.

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here