Donald Trump veut négocier avec les talibans en Afghanistan : Pourquoi refuse-t-on à IBK de négocier avec Kouffa et Iyad AG Ghali ?

9

Les américains, après plus de dix-huit ans de guerre contre les Talibans en Afghanistan, sans réel succès, ont décidé d’aller autour de la table pour  négocier une sortie honorable du bourbier Afghan. Au même moment et dans les mêmes conditions, la Communauté internationale  refuse au Président malien de négocier avec ceux qu’ils ont qualifiés de terroristes, à savoir AmadounKouffa, le chef de la Katiba-Macina et Iyad AG Ghali, le leader d’Ançardine. Ce bicéphalisme de la Communauté internationale en tête de laquelle les Etats Unis et la France rend la crise malienne et de surcroit celle du Sahel difficile et les solutions rares. Le choix de Donald Trump de négocier avec les talibans en Afghanistan  va-t-il sonner le glas de la méfiance envers Kouffa et Iyad au grand bonheur du Mali ?

Pour rappel, les dix-huit ans de guerre que les américains ont livré en Afghanistan ont non seulement mobilisé plus de 14 000 soldats et ont fait un bilan de plus de 40 000 morts. Cette guerre a été la plus longue et la plus couteuse pour les américains. Ces derniers ont fini par accepter de négocier avec les Talibans pour un Accord de paix afin de rentrer au pays avec le minimum. Pourquoi Donald Trump n’encourage pas le même schéma au Mali, à savoir inciter l’ouverture  d’un dialogue maliano-malien pour trouver une issue à la crise qui sévit au Mali depuis 2012. Tous les maliens souhaitent que Donald Trump suggère à Emmanuel Macron la belle initiative américaine en Afghanistan pour qu’il expérimente au Mali ce bel exemple. Confronté au péril terroriste, ce pays est à la recherche des solutions depuis 2012. Il a ses propres recettes dans le règlement des conflits qu’ils soient intercommunautaires ou bien inter villages, mais la lutte contre le terrorisme est une nouvelle donne, d’où la mobilisation de la Communauté internationale. Le combat contre le terrorisme est non seulement un nouveau concept, mais aussi et surtout, a tendance à s’internationaliser parce qu’il permet à un certain nombre de pays de tirer leur épingle du jeu tant en terme d’expérimentation des nouvelles armes qu’en  leur vente.

Sinon comment comprendre que  les deux têtes de proue du Djihadisme au Mali étant deux de ces fils, il n’y a pas de raison que les Maliens ne trouvent pas de réponse à leur problème.

En somme, la tâche de la Communauté internationale n’est  pas ardue au Mali, si tant est qu’elle souhaite trouver une solution à sa crise. Cette solution  passe non seulement  par le désengagement de la France et des Nations Unies, à travers la MUNISMA,  mais  aussi et surtout, qu’elle permette aux Maliens de trouver leurs propres recettes, celles qui les ont permis de bâtir une nation. A défaut, comme tout pays indépendant, les Maliens pourraient  exiger des autorités l’exercice de la pleine souveraineté sur le territoire et surtout   le départ  de leur pays des forces d’occupation.

Youssouf Sissoko  

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Vraiment les journalistes maudi qui nous fatiguer pour rien .pourquoi négocier avec qui arrête nous dérange maliens malienne on a pas besoin négocier avec presonne nous se fou de trump ok ni Taliban

  2. Il y a t’il un parallèle à faire du jihadisme qui sévit au Mali avec le cas afghan ?
    Le jihadisme a réellement commencé en Afganistan quand les russes ont mis pied là-bas nourrissant le mécontentement des pays musulmans de la région principalement le PAKISTAN qui comme tous les pays musulmans considèrent les russes comme des CAFR qu’il faut combattre nécessairement.
    Une solidarite des pays musulmans s’est étoffée.
    Avec la guerre froide, cette présence des russes ne plaisait pas aussi aux américains.
    La CIA S’Y EST MÊLÉE,a mis les moyens à la disposition des pays musulmans concernés dont l’Arabie saoudite, le pays de l’homme qui va profiter pour devenir le visage du jihadisme.
    BEN LADEN Y A FAIT SES PREMIERS COMBATS DE JIHADISME.
    IYAD AG GHALI AUSSI À TRAVERS LA LIBYE DE KADAFI QUI A ENVOYÉ DES CONTINGENTS.
    La victoire contre les russes a permis de placer les jihadistes au sommet de l’État qui sont aussi les alliés du Pakistan, pays qui était la base arrière du combat contre les russes.
    Les combattants des autres pays sont rentrés chez eux dont IYAD AG GHALI qui est venu faire la rébellion au Mali, mais BEN LADEN EST RESTÉ POUR CONTINUER LA LUTTE CONTRE L’AUTRE CAFR qui était pourtant leur allié.
    Le 11 septembre a été le résultat de cette présence en Afghanistan obligeant les américains à intervenir.
    La similitude avec le Mali est que BEN LADEN aussi bien QU’YYAD AG GHALI ont des alliés puissants partout dans le monde qui peuvent continuer la lutte même après leurs morts.
    La deuxième simulation est que les deux ont une base arrière qui ne veut pas la présence des forces étrangères le long de leurs frontières.
    Les américains ont crû qu’ils peuvent neutraliser les jihadistes malgré l’opposition du Pakistan.
    Le service secret pakistanais est l’allié des Talibans, l’a été pour BEN LADEN.
    LES AMÉRICAINS LE SAVENT.
    IYAG GHALI est imprenable car le service secret algérien en a fait son bras armé contre la France.
    ÇA AUSSI EST CONNU DES FRANÇAIS.
    Les français ont aussi compris que même la mort de IYAD AG GHALI ne va signifier l’arrêt des combats.
    Le cas BEN LADEN est édifiant.
    Sa mort n’a pas apaisé la lutte des jihadistes.
    C’est pourquoi les américains ont été obligés de négocier car ils ont compris que malgré les assassinats ciblés des dizaines de chefs jihadistes, les combats ne font qu’accentuer.
    Au Mali est on sûr qu’avec la mort de IYAD AG GHALI et D’AMADOU KOUFFA les combats vont s’arrêter ?
    L’État algérien va t’il accepter que les troupes françaises restent indéfiniment à ses frontières ?
    Les américains sont entrain de négocier pour permettre un minimum de liberté aux afghans et la garantie que l’Afghanistan ne sera pas un sanctuaire des jihadistes.
    C’est pourquoi la négociation PERDURE.
    Au Mali, il s’agit d’imiter l’Algérie qui su négocier pour permettre de lutter efficacement contre les plus radicaux qui préfèrent mourir pour la cause jihadiste.
    C’est d’abord satisfaire ce grand pays voisin en DEMANDANT le départ de l’ARMEE FRANÇAISE.
    Ensuite, négocier avec les jihadistes maliens qui vont aider à chasser ceux des étrangers plus dominés par les IDÉES extrémistes.
    LES JIHADISTES MALIENS VONT AIDER L’ÉTAT MALIEN EN COLLABORATION AVEC L’ÉTAT ALGÉRIEN POUR CHASSER LES JIHADISTES ÉTRANGERS.
    Sans la collaboration avec l’État algérien qui nécessite le départ des troupes françaises, on ne peut que suivre le destin des afghans avec une probabilité de commettre régulièrement des attentats à Bamako.
    Le choix de demander le départ des troupes françaises est la clé pour retrouver la paix.
    Qu’on le sache, c’est la France qui a collaboré avec les jihadistes à travers le MNLA POUR CHASSER L’ARMÉE MALIENNE DE LA ZONE.,que l’Algérie est entrain de s’opposer à la présence FRANÇAISE à travers IYAD AG GHALI.
    La France sait que la solution pour ramener la paix est dans la négociation.
    Elle sait que cette négociation signifie aussi le départ de ses troupes.
    C’est pourquoi, elle s’oppose à la négociation.
    Insister sur le départ des forces françaises, c’est favoriser la paix.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. Il n’y a aucune raison qu’un pays étranger nous impose ou nous insinue ce que nous devons faire de notre pays.
    Je suis personnellement convaincu que nous allons finir par négocier ou dialoguer entre nous Maliens pour mettre fin à ce conflit. C’est la seule issue à la paix. Nous voyons bien que notre armée, “accompagnée” des forces françaises, ne peut pas exterminer ces terroristes et ceux-ci ne peuvent pas non plus exterminer notre armée. C’est le statu quo, au détriment des innocentes populations civiles. Comment pourrions-nous gagner une guerre avec les soldats et matériels de guerre d’autres pays ?

  4. Quel journalistes imbécile Pourquoi négocier. Mali ne pas besoin sa ok yousouf tu vraiment malade. comme tu peux venir Nous parle Talibans et Amadou koufa ce pas la même. Pas de négociation ce touts

  5. je trouve assez déplacé et tordue certaine comparaison , les talibans ne constituent pas une menace directe ni indirecte contre la sécurité des Etats-unis ni leur mode de vie , leur engagement dans cette partie du monde relève d’une question de valeurs , on peut attribuer à cela de ” l’impérialisme culturelle ” A ma connaissance Mali fait front à des mouvements indépendantistes déclarés et des djihadistes d’opportunistes ! donc une crise RÉPUBLICAINE en perspective! la nature des deux conflits ne sont pas du tout comparable ! Le Mali de tout temps est laïque , même l’islam à la base est laïque , dieu n’a jamais donné le pouvoir à un homme de juger ni contraindre un autre homme à une quelconque valeur spirituelle . Le dialogue dans un pays pour se comprendre est parfaitement louable et respectable , donc dans les deux cas le terme NÉGOCIER EST INAPPROPRIÉ !

  6. CETTE IDÉE A ÉTÉ DÉFENDU PAR LE PROF ISSA N’DIAYE LA SEMAINE DERNIÈRE , MAIS PERSONNE NE SAIT SUR LA BASE DE QUOI ET AVEC QUI NÉGOCIÉ !

  7. “” Donald Trump veut veut négocier avec les Talibans: pourquoi refuse -t-on à IBK de négocier avec Amadou KOUFA et AG ALY ? “”

    Ce YOUSSOUF SISSOKO nous a tellement habitué à des analyses pertinentes et à des articles haut de game que je ne pouvais l’imaginer poser une question si stupide. Youssouf, quand tu dis « au même moment et dans les mêmes conditions..… » tu délires totalement car Koufa et AG Aly n’ont rien à voir avec les Talibans..

    _ Les Talibans sont des politiciens qui se fichent éperdument de tous les autres pays du monde. Ils sont islamistes mais ne cherchent à l’appliquer que dans leur pays, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas des djihadistes. D’ailleurs c’est les Moudjahidines qu’ils ont chassés pour prendre le pouvoir et ils ont gouverné en ayant des diplomates partout au monde….

    _ Koufa et AG Aly sont deux fils de putes qui se servent de l’islam comme vernis pour couvrir leurs crimes. Contrairement aux Talibans, eux n’ont pas de territoire déterminé, ils peuvent frapper dans tous les pays. Ils sont comme Ben LADEN de AL-QAIDA, Al BAGDADI de l’EI et n’ont rien à négocier avec qui que ce soit….

    Youssouf, Koufa et AG Aly continuent de revendiquer des attaques au Niger, au Burkina, en Cote d’Ivoire et en Mauritanie. Si demain le MALI faisait la paix avec eux et qu’ils continuent à tuer dans les autres pays, quel sens aurait la démarche du MALI si tous les pays du monde n’ont pas fait la même chose avec eux ? Medites là-dessus tu verras que ta comparaison avec les Talibans n’a pas sa raison d’être. On négocie avec les Talibans mais personne ne négocie avec les djihadistes sans frontières.

    IBK sait mieux que tout le monde qu’un islamiste ne négocie rien avec ceux qui fuient devant lui. 💡💡

  8. Il es écrit:” mais aussi et surtout, qu’elle permette aux Maliens de trouver leurs propres recettes, celles qui les ont permis de bâtir une nation”
    Bravo le Mali veut trouver ses solutions mais on voit mal comment le pays pourrait s’en sortir sans Barkhane et la Minusma ..
    Mais un peu plus haut il est écrit :”Pourquoi Donald Trump n’encourage pas le même schéma au Mali, à savoir inciter l’ouverture d’un dialogue maliano-malien pour trouver une issue à la crise qui sévit au Mali depuis 2012. ”
    Donc le Mali veut faire seul mais Trump doit intervenir…
    Si le pays va très mal (je ne suis pas d’accord)..il faudrait commencer travailler la logique
    Ci joint un lien qui ouvre une interview de l’ambassadeur de France au Mali (du 12/7/2019 journaliste de l’indépendant)..Un certain nombre de réponses sont là entre autres sur Kidal et sur le CFA..
    https://www.maliweb.net/interview/entretien-exclusif-avec-m-joel-meyer-ambassadeur-de-france-au-mali-barkhane-et-larmee-malienne-ont-neutralise-de-nombreux-terroristes-les-forces-de-defense-et-de-securite-ainsi-que-2828252.html
    Il faudrait demander des réponses plus souvent à l’ambassadeur..
    Et pourquoi maliweb ne s’interesse pas à la dispora ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here