Drapeau-monuments-bâtiments : Guerre des symboles à Kidal

9

 17 juillet 2019,  à Kidal une manifestation animée par des jeunes, des femmes et quelques notabilités a pris pour cibles des symboles du Mali. Le drapeau national brûlé, des écriteaux ont été effacés par des manifestants qui montraient leur hostilité à la République. Cette atteinte aux symboles de l’Etat malien a été condamnée par plusieurs personnes. Elle se tient dans un contexte de vives tensions dans la cité de l’Adrar des Iforas qui est visiblement tiraillée entre deux camps voulant contrôler la ville.  

L’objectif de ladite manifestation est d’empêcher à la délégation des députés maliens venus à  Kidal de faire flotter le drapeau du Mali dans les endroits tel que le gouvernorat, l’assemblée et le camp qui abrite le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC). Tôt le matin, les manifestants se sont dirigés vers le Gouvernorat de Kidal où ils ont ordonné au protocole du gouverneur d’enlever le drapeau du Mali qui s’y trouve.

Selon des témoins, ledit drapeau a été traîné à terre partout à Kidal et ensuite brûlé en public, une manière de dire que la population de Kidal en particulier et celle de l’Azawad en général ne veulent plus du Mali. Le retour immédiat au Mali de la délégation des députés est ordonné par les manifestants qui ont menacé de poser des actes de violence à l’encontre de la délégation. Ainsi on peut apercevoir les drapeaux de l’Azawad flotter au-dessus du gouvernorat de Kidal depuis l’incident.

L’indignation est vive au sein de la population, en attendant la réaction des plus hautes autorités du Mali. Déjà, les Mouvements de la Plateforme du 14 juin 2014 d’Alger, signataires de l’accord d’Alger, ont dénoncé cette manifestation  majoritairement composés de femmes et de jeunes qui ont « violé des bâtiments publics, puis trainer, souiller pour ensuite brûler le drapeau de la République du Mali».

La Plateforme a condamné fermement ce comportement contraire à l’esprit et à la lettre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, et a invité les manifestants de Kidal à plus de retenue et de patience. « La Plateforme précise que tous les Mouvements signataires ont reconnu l’intégrité territoriale du Mali, son unité sa forme laïque et républicaine, toutes choses qui ne peuvent êtres dissociées du respect de tous les symboles de la souveraineté du Mali sans l’observation desquels, la mise en œuvre de l’Accord ne saurait progresser», souligne un communiqué du mouvement.

Egalement présente à Kidal, la Plateforme a rappelé que le drapeau et les édifices publics de tous les Etats sont inviolables et méritent respect et considération quelque soient les griefs que l’on peut avoir contre un gouvernement. Peu avant cette manifestation, des monuments et des panneaux de promotion de l’Azawad ont été détruits dans la nuit à Kidal.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad(CMA) a également condamné « avec la dernière énergie les actes posés à l’encontre du drapeau national et se désolidarise sans ambages de tout acte contraire à ses engagements pris dans l’APR y compris ceux liés aux symboles de l’Etat dans la ville de Kidal. »

« C’est une tentative de la montée des couleurs sur initiative de la CMA dans le camp militaire où sont cantonnés les éléments du MOC qui a dégénéré provoquant un comportement inapproprié à l’égard du drapeau national.  La CMA rappelle qu’un autre acte de vandalisme de plusieurs monuments à l’effigie des emblèmes de la CMA s’est opéré la veille, exacerbant davantage la tension au sein des organisations de la jeunesse. », explique, dans un communiqué, la CMA. Avant d’ajouter : « En attendant de comprendre ce qui s’est réellement passé, la Coordination des Mouvements de l’Azawad condamne vigoureusement les actes qui se sont produits ce jour à Kidal; actes contraires à tous les efforts qu’elle déploie de manière constante la CMA pour l’instauration d’un climat serein et favorable à l’aboutissement des efforts encourageants entrepris ces derniers temps avec le gouvernement dans le cadre de l’accélération des aspects prioritaires de l’accord pour la paix. »

Pour rappel, le 25 mai dernier à Bamako, lors d’une réception offerte par Pierre Buyoya, le haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, le ministre des Affaires étrangères du Mali Tiébilé Dramé a reproché au président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) Sidi Brahim Ould Sidati, de ne pas avoir eu l’attitude qu’il devait lorsque l’hymne national du Mali a été entonné. « «L’Accord d’Alger, c’est un tout. On ne peut pas le saucissonner. L’Accord d’Alger, c’est l’Armée nationale reconstituée, en fait, ce sont les zones de développement économique, en fait, les politiques pour renforcer la réconciliation nationale et la démocratie. L’Accord d’Alger, beaucoup l’oubliant, c’est le respect de tout le territoire national, c’est le respect de l’unité nationale, c’est le respect de la forme républicaine et laïque de l’État. L’Accord d’Alger, c’est le respect du drapeau national, le respect de l’hymne national, le chant du Mali. Ou, quand le chant du Mali était entonné, au début de la cérémonie, alors que tous les diplomates et les Maliens étaient debout, avec respect et solennité, le président de la CMA, mon frère Sidi Brahim Ould était d’abord assis, ensuite il s’est levé, avec désinvolture, il avait les bras croisés. L’Accord d’Alger, c’est le respect de l’histoire nationale du Mali.», avait déclaré, haut et fort, Tiébilé Dramé.

 

Soumaila T. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Les anciens et les anciennes qui avaient un sens aigu de l’observation nous ont enseigné dans le bois sacré dans la nuit

    Un être humain ressemble toujours soit à un animal de la savane de la brousse de l’eau soit à un reptil soit à un oiseau et a le caractère de ce dernier

    Ainsi ils nous ont enseigné sous formes de contes les traits caractéristiques de ces êtres aux fins d’anticiper de prévoir et prendre des dispositions adéquates lorsque l’on est en face d’un être humain

    Ainsi notre comportement doit être fonction de celui ou de celle qui est en face de nous

    *Par ailleurs lorsque vous avez en face de vous une personne ou des groupes de personnes éduquées polies courtoises honnêtes en cas de conflits

    Le dialogue est alors possible et aboutit le plus généralement à une entente et la résolution pacifique du conflit

    *Lorsque vous avez en face de vous des voyous des margoulins des terroristes des canailles des crapules des hors la loi des malfaiteurs des bandits des coupes jarret coupes mains coupes pieds des égorgeurs etc

    Le dialogue est considéré comme un signe de faiblesse de lâcheté de défaite Le dialogue alors n’aboutit pas

    Il faut appliquer alors la loi de leur milieu à savoir les cogner dessus sans aucun ménagement jusqu’à leur mort ou fuite et ainsi les rescapés auront toujours du respect de la crainte pour vous Et pour cela il faut en conséquence être prêt à tout moment en tout lieu et en tout temps

    *Dans les Vraies Démocraties Personne n’est Au-Dessus de La Loi les Criminels sont Traqués et Mis Hors d’État de Nuire partout ils sont Aux Fins que Plus Jamais Il Vient à l’Idée d’Une Personnes ou Groupe de Personnes de Commettre de Tels Crimes Même Fussent-Ils des Compatriotes car Il n’Y a Pas De Place pour La Compromission à l’Impunité

    *Toutes les croyances prônent la loi du Talion pour les criminels aux fins que plus jamais de tels actes ne se produisent dans la société des Humains

    *« Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement. C’est là une mesure d’allégement et de miséricorde pour vous de la part de votre Seigneur. Mais quiconque transgresse, par la suite, ce compromis sera sévèrement sanctionné. La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu. » [Sourate 2, versets 178 et 179]

    *« Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort. S’il frappe à mort un animal, il le remplacera — vie pour vie. Si un homme provoque une infirmité chez un compatriote, on lui fera ce qu’il a fait : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent ; on provoquera chez lui la même infirmité qu’il a provoquée chez l’autre. Qui frappe un animal doit rembourser ; qui frappe un homme est mis à mort. Vous aurez une seule législation : la même pour l’émigré et pour l’indigène. »
    — Lévitique, 24,17-22

    « Une vie n’est pas plus ancienne ni plus respectable qu’une autre vie, de même qu’une autre vie n’est pas supérieure à une autre vie »;
    « Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin, que nul ne cause du tort à son prochain, que nul ne martyrise son semblable »;
    « Le tort demande réparation »;

    *« Les sociétés humaines sont ainsi faites, et il faut se faire à l’idée que nous vivons comme des animaux, dans une jungle où ” manger ou être mangé ” est la règle, et où ” l’homme est un loup pour l’homme “. L’agressivité fait partie même des moyens de sauvegarde de la vie, puisque la loi naturelle veut que seuls survivent les individus qui savent se défendre

  2. 2)Nous leur disons et rappelons tout le monde sait avec un brin d’honnêteté même les taré idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes cupides partisanes que

    *les voyous voleurs violeurs handicapeurs assassins tueurs sur des bases raciales tribales collabos traites impénitents notoires de touaregs MNLA et Consorts PRÊTS Á S’ALLIER AVEC N’IMPORTE QUEL ENNEMI DE LEUR MALI POURVU QU’ON LEUR PROMETTE L’ASSISTANCE ET LA PITANCE GRATUITES Á VIE

    N’ONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÊ LEURS PAROLES NE PEUVENT PAS RESPECTER LEURS PAROLES ET NE VONT EN AUCUN CAS RESPECTÉ LEURS PAROLES TANT QUE LEURS MAITRES ET COMMANDITAIRES QUI LEUR ONT PROMIS L’ASSISTANCE ET LA PITANCE Á VIE N’ONT PAS PRIS POSSESSION DU BASSIN DE TAOUDÉNI Á CAUSE DE SES RICHESSES HYDRO-BOTANICO-MINIÈRES ENERGIE SOLAIRE TERRES RARES AVEC LE PROCHE ET LE MOYEN ORIENT A PORTÉS DE MISSILES

    *Et ils vont toujours déchirer piétiner bruler le drapeau les batiments administratifs de leur Mali AU GRAND-BONHEUR DE LEURS PROTECTEURS DE MAITRES ET SEIGNEURS LES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET ORGANISATIONS qui sont dans le PAYS-KIDAL et qui fourbement sournoisement déloyaument dupement tartufement hypocritement judas DISENT TOUJOURS NOUS CONDAMNONS CES ACTES TOUT EN REFUSANT AVEC FORCE ET VIGUEUR LA PRÉSENCE EFFECTIVE DES FORCES ET DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DANS TOUT LE PAY-KIDAL

    *Les lettrés mutants et mutantes présidents du Mali les chefs de partis politiques les députés maires Hommes en armes sociétés civiles religieux de Moussa Traoré à IBK en passant par Alpha ATT Dioncounda

    DEPUIS DES ANNÉES NE FONT QUE DIALOGUER AVEC les enfants ingrats de voyous canailles chenapans terroristes voleurs violeurs tueurs assassins handicapeurs sur des bases raciales et tribales collabos traites impénitents de touaregs de MNLA et Consorts

    QU’ILS APPELLENT ACCORDS DE PAIX AU NOM DE LA RÉCONCILIATION POUR L’UNITÉ DE LEUR MALI

    ET JUSQU’Á PRÉSENT IL N’Y A PAS UNITÉ

    *ET IL N’Y AURA JAMAIS UNITÉ ET PAIX TANT QU’IL NE LEUR SERA PAS APPLIQUÉ LES LOIS DU MILIEU DE LA RELIGION DE LA DÉMOCRATIE

    *ET IL FAUT FAIRE RENTRER DE NOUVEAU KIDAL DANS LE MALI AVEC LA PRÉSENCE DES AUTORITÉS GOUVERNEMENTALES ADMINISTRATIVES ET DES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DE LEUR MALI

    *ET TOUT EN REMERCIANT LEURS SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES ORGANISATIONS AVEC LEURS SOLDATS SOUS MANDAT DE RENOUVELLEMENT DE MANDATS EN RENOUVELLEMENT DE MANDATS de quitter rapidement leur Mali

    *Comme l’avait en son temps le lettré non muté instituteur homme politique président du Mali de l’indépendance fier honnête ayant un amour profond pour son Mali et chef suprême des forces de défense et de sécurité de son Mali

    Qui après avoir équipé les forces de défense et de sécurité de son Mali constituées de maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali venus par vocation intrépides sans peur

    Avec les armes chars avions hélicos de combats modernes adaptés de son temps achetés chez les soi-disant amis ennemis les Autres Communistes

    Matèrent cognèrent explosèrent tuèrent bousillèrent massacrèrent sans aucun état d’âme tels indiqués selon LES LOIS DU MILIEU DE LA RÉLIGION ET DE LA DÉMOCRATIE les collabos et traites impénitents notoires de rebelles touaregs équipés par les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs de leur Mali

    Et les rescapés détalèrent tels des champions du monde de marathon et n’arrêtèrent leurs courses qu’arrivés dans la Targua Libyenne dont ils sont originaires

    *Au contraire du malin lettré mutant président actuel de leur Mali politiguimôgo sybarite le Marcopolo malien le choix de la France-Afrique un fou du Mali un ami d’un parrain de la mafia un charlie de de 1ère ligne de lutte anti-Mohamadanne et chef suprême des forces de défense et de sécurité de son Mali

    qui les regarde passivement faire toutes leurs conneries leurs voyoucraties leurs âneries leurs crétineries leurs foutaises leurs canailleries ET PARLE PARLE PARLE CACATE CACATE AU LIEU DE LEUR APPLIQUER LES LOIS DU MILIEU DE LA RÉLIGION ET LA DÉMOCRATIE

    ET VA PLEURER PLEURNICHER GEINDRE SANGLOTER PLEUROTER CHEZ SON VOISIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT DU SÉNÉGAL

    EN TANT QUE LE SOUMIS L’ESCLAVE LE SANS-DENTS DE SES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET ORGANISATIONS

  3. ….TOUS ONT LA PEAU NOIRE, REGARDEZ MEME LES INTALLAS SONT DES NEGRES MAIS LA RELIGION LES A RENDU TOUS AVEUGLES ET RACISTES….

  4. Ç’est la nième fois que certains habitants de la ville de Kidal sabotent ou brûlent notre drapeau. Sur cette photo illustrative, si elle est authentique et récente, la grande ironie est que tous les individus semblent avoir une peau noire ou brune. Ils entourent bizarrement le drapeau assis sur leurs ***** .

  5. Ils le brûlent et traitent de toutes sortes librement et en toute sécurité sans avoir de moindre souci parce que il y a des pays qui les soutiennent dans leurs actions qui sont plus puissants que notre Pays et notre gouvernement, même si ce dernier a aussi ses responsabilités dans cette affaire.
    Il faudra accélérer l’implication de la Russie 🇷🇺 dans la crise Malienne au plus vite, sinon ça va exploser !!!
    Ça de vient insupportable !!!
    Nos agriculteurs sont privés de leurs champs à cause de l’insécurité,
    Nos enfants sont tuées et privés de l’école presque quotidiennement,
    Nos enseignants 👨‍🏫 sont menacés à mort pour ne pas assurer leurs services,
    Nos femmes sont violées et forcés à se livrer à toute sorts des choses,
    Nos jeunes sont obligés de quitter le pays parce qu’ils ne croient plus leurs avenirs dans notre pays,
    Nos éleveurs sont menacés à mort tout le jours, nous nous demandons à quoi servent tous ces forces militaires dans notre Pays si ce n’est pas pour profiter de la situation pour bien piler nos richesses !!
    QU’EST CE QU’IL RESTE POUR NOTRE PAYS ?????
    IL FAUT AGIR !!!!!

  6. ….J AI TOUJOURS DIT QUE LES POPULACES SAVENT CE QU ILS VEULENT, LES SOIT DISANT DIRIGEANTS,NON!….

    …..DEMANDEZ AUX MALIENS SI ILS VEULENT RECONQUERIR KIDAL PAR LA FORCE, S ILS DECIDENT CE SERA FAIT ET LA VICTOIRE EST CERTAINE!….

  7. On a déjà vu de part le Monde, les drapeaux Américain, Britannique ou Français, piétinés et parfois brûlés. C’est souvent dans les pays du Tires-monde qu’on voit ça.
    En France et en Europe, les manifestations sont encore plus fréquentes et parfois violentes. Mais on ne brûle pas de drapeaux. C’est idiot, c’est bête et ça ne sert à rien. C’est spectaculaire et c’est fait pour choquer. C’est du genre arrêtez-moi ou je fais un malheur… ? L’ETAT Malien ne doit pas céder à la provocations. Mais il doit reprendre Kidal et sa Région… !
    Ces derniers temps, on a voulu faire croire au Peuple Malien que l’ETAT Malien est enfin présent à Kidal, du fait de la présence d’un Gouverneur. Le MNLA et sa branche armé a bien voulu accepter et tolérer la venue du Gouverneur, peut-être en échange de bons procédés pour ses leaders à Bamako… ?
    L’Etat Malien et ses Symboles ne seront respectés à Kidal, que si l’Administration Malienne, les FAMa, les Forces de Défense et Sécurité du Mali auront investi totalement la Ville de Kidal et la Région de Kidal, avec nos Alliés avec ou sans la bénédiction des rebelles séparatistes. Il faut que les rebelles séparatistes rentrent dans le rang et qu’ensemble nous battissions notre pays, dans la paix, dans la concorde, dans le mieux Vivre ensemble, dans le respect de chacun. Le Mali appartient à nous tous. On ne peut pas continuer à donner prime à la rébellion. Sinon ça ne s’arrête plus.
    C’est honteux de voir notre ETAT se faire rançonner en permanence par des rebelles sans foi ni lois. Tant que nos Alliés mettent l’ETAT Malien et les rebelles sur le même pied d’égalité, on continuera à nous ridiculiser à nous humilier. C’est pas bien !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  8. Voilà notre pays gâter les politiciens imbécile qui reste dormir toujours qui dit rien ibk va aller pleurer au sénégalais pour rien maliens malienne fait tué touts les jours pas de solution quel gouvernement moutons

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here