Urbi Et Orbi : Coupe du Monde U20 : Janjon pour les Aiglons faiseurs de miracle !

0

Que mille tambours ou doum-doumba résonnent ! Que crépitent mille Tamani ! Les Aiglons sont de retour de leur campagne victorieuse de la Pologne. Les mots sont pesés et sous-pesés. En effet, nos héros du jour viennent de loin. Qui l’eut cru ? Les Aiglons ont terrassé le sextuple-champion du monde ! Le pays de Lionel Messi, une grande terre du football avec le Brésil. Et pourtant nos Aiglons ont battu ce pays au terme d’un match épique par un score de 5 buts à 4 aux tirs au but après les prolongations soldées par un score de 2 buts partout. Avec son panache, la France s’est écroulée face aux Etats-Unis pourtant néophyte dans le domaine du football. Pourtant le Mali a été en quarts de finale. On peut dire même qu’éliminer l’Argentine est déjà une coupe du monde pour le Mali.

Le Mali vient de loin. Depuis quatre ans, il n’y a pas de compétitions dans ce pays. La crise du football est passée par là. Une crise qui a vu l’émergence de deux fédérations de football, un phénomène ubuesque qui ne se voit qu’au Mali. Les responsables ont pris le football en otage depuis quatre ans que cette crise perdure au su et au vu de tout le monde. Ainsi les grands frères, les pères et les grands frères ont pris en otage l’avenir de leurs enfants et petits fils.

“Shame on us” (honte à nous) comme disent les Anglais !

Le représentant de la Caf qui a séjourné récemment dans notre pays n’a pas mâché ses mots. Il a notamment déploré le manque de championnat au Mali. Il est allé jusqu’à dire que deux ou trois personnes ne peuvent pas prendre en otage le football de tout un pays. Il a parfaitement raison. C’est comme s’il lisait dans notre pensée. Il s’est gardé de dire, par devoir de réserve, que c’est pour des intérêts purement égoïstes et bassement matérialistes. Le représentant de la Caf n’a pas manqué de rappeler que le Mali est un grand pays de football vu les résultats honorables de ses jeunes aux différentes compétitions et internationales nationales. Les jeunes de moins de 20 ans ne sont-ils pas les champions d’Afrique ?

Le représentant de la Caf a enfin averti sur le danger de voir sa Confédération suspendre notre pays, voire l’empêcher de participer à la prochaine CAN qui devrait commencer le 21 juin si jamais on ne revenait pas à la raison. Son sort sera scellé le 15 juin, a-t-il déclaré. Les jeunes ont suppléé le manque de préparation par la volonté, le fighting spirit. Les automatismes ont suivi. Les efforts surhumains que les jeunes ont fournis sont vraiment à saluer. Il ne faut oublier non plus l’abnégation, le patriotisme et l’expertise de l’entraineur MamoutouKané “Mourlé” ainsi que tout son staff. Le referee américain qui a arbitré le match contre l’Italie, était-il en mission commandée ?  Comment ne pas se poser la question après son carton rouge contre le milieu Ousmane Diakité qui a posé un tacle certes viril, mais pas dangereux. Dans le championnat anglais on en voit qui ne se sont même pas sifflés. Un penalty qui n’en était un. Le comportement du referee ne fait pas honneur à son pays. Il est vrai que le Mali était le pays à abattre, mais la triche était flagrante.

Un dernier point, c’est le Conor (Comité de normalisation). Il est vrai la Mali est le pays de l’anormalité. Une telle structure ne devrait pas excéder un mois d’existence. C’est-à-dire le temps d’une structure ad’hoc. Dire que le Conor a plus de quatre (4) ans ! Cela ne se voit qu’a Mali. C’est une structure qui doit disparaitre au plus vite pour le bien du football malien. Les responsables sont bien avertis par l’envoyé de la Fifa, Ahmad Ahmad, le président de la Caf, qui a une réputation d’incorruptibilité.

Janjon pour les Aiglons faiseurs de miracle !

Boubacar Sidibé Junior 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here