61ème anniversaire de Chérif Ousmane Madani Haïdara : La Fédération Ançar Dine Internationale(FADI) a fêté son leader

7
Chérif Ousmane Madani Haïdara
Chérif Ousmane Madani Haïdara

La Fédération Ançar Dine Internationale(FADI) célèbre aujourd’hui 12 mai, les soixante ans du guide spirituel, Seid Chérif  Ousmane Madani Haïdara sur le terrain de Korofina nord en commune I du district de Bamako.

En prélude à l’évènement, la commission d’organisation et certains membres du bureau de la fédération avaient animé un point de presse le samedi 7 mai au domicile du Chérif, pour non seulement informer les hommes de médias de l’importance qu’ils accordent à cette date, mais aussi expliquer les activités prévues dans le programme.

Pour fêter cet anniversaire, les organisateurs ont élaboré un programme taillé à la dimension de l’évènement. Il s’agit des compétitions sportives des jeunes, dont la coupe Haïdara qui sera jouée le 11 mai ; du don de sang qui s’est déroulé le dimanche 8 mai à Quinzambougou ; de la nuit de Zikr, des prêches et des lectures de Coran. Les activités seront clôturées ce jour jeudi 12 par une grande cérémonie sur le terrain de Korofina nord à partir de 15 heures.

Dans sa biographie, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara est né le 12 mai 1955 à Tamani dans le cercle de Barouéli, région de Ségou. Il est le fils de Mahamadou Madane Haïdara et de Bassitan Traoré. Selon le conférencier du jour, Seydou Traoré, le Chérif Ousmane Madani Haïdara est un descendant des chérifs d’Irak ayant quitté leur demeure en raison des difficultés et qui se sont installés au Mali, Mauritanie, Maroc et Algérie

Selon le président d’Ançar Dine Mali, Modibo Diallo, la commémoration de cet anniversaire est devenue un devoir pour  les Ançar dine pour deux raisons principales : la reconnaissance aux bienfaits du Chérif pour la religion musulmane, mais et surtout l’honnêteté, et la sincérité des Ançar dine à son endroit. Car sans son apport, la FADI ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Abondant dans le même sens, le président internationale des Ançar dine, Sourakata Sanata, a remercié tous ceux qui accordent une attention particulière à Chérif Ousmane Madane Haïdara. Car, dit-il, c’est grâce à lui que les gens ont la compréhension saine de l’islam. « Après plusieurs années de collaboration, nous reconnaissons la valeur de ce grand homme », a-t-il ajouté.

HS

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Longue vie au guide dans la prospérité, santé, vérité, longévité et la protection divine.

    • Ça c’est l’islam au MALI. Un cheick qui célèbre son anniversaire à partir du calendrier grégorien ( Grégoire) je me demande si il ne pas supprimer le calendrier Hegirien ?

      • Je suis HAIDARA mais sans aucune prétention mais humble serviteur d’Allah. Et d’ailleurs être HAIDARA ne donne droit à rien si l’on ne suit pas la voie prophète Mahomet paix et bénédictions sur lui

        • J’en connais des HAIDARA en France qui sont chretiens et même animistes.

          Dites Cheick vous venez de quelle famille en Irak ?

          De 0 à 20 ans avez vous célébré votre anniversaire?

          • Soyez humble et rendez grâce à Allah. L’oncle du prophète va en enfer lui qui est de même sang que lui alors vous d’origine lugubre et une lien de parenté inventé faites attention .

          • Le meilleur des hommes le prophète ne dit il pas que c’est le plus pieux et non un de sa famille ou une ethnie.

Comments are closed.