Accord d’Alger : Vers l’intégration de 26.000 ex-combattants dans l’armée et l’administration publique ?

3

Dans un communiqué publié la semaine passée un accord a été conclu entre l’État malien et les différents groupes armés signataires de l’accord d’Alger pour l’intégration de 26.000 ex-combattants dans l’armée et dans la fonction publique de l’Etat. Cette intégration se fera en deux phases sur une période de deux ans soit 2023- 2024.
La rencontre bilatérale entre la partie gouvernementale et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) s’est tenue le mardi 2 août 2022 à l’hôtel Radisson Collection sous la présidence du colonel Major Ismael Wague, ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger. C’était, en présence du chef de la délégation de la CMA au CSA, Attaye Ag Mohamed.
Lors de cette cérémonie, le général de division Ibrahim Fané, président de la commission d’intégration a assuré la modération, qui a examiné trois points inscrits à l’ordre du jour à savoir : l’intégration des ex-combattants dans les corps constitués y compris des forces de défense et de sécurité ; gestion des hauts cadres civils et militaires des mouvements et les questions des reformes politiques et institutionnelles non liées à la révision constitutionnelle.
Concernant le premier point le gouvernement de la transition accepte d’intégrer dans l’armée nationale et la fonction publique 26 000 ex-combattants issus de groupes armés signataires d’un accord pour la paix dans le nord du pays. Une proposition acceptée par la CMA, concernant l’intégration de 10 000 hommes, en y ajoutant le reliquat des 3 000 ex combattants du DDR accéléré : soit 1 256 hommes restants.
La partie gouvernementale s’engage à procéder à l’intégration des prochains 13 000 ex-combattants sur deux ans notamment 2023- 2024. Soit au total 26.000 ex combattants.
Par ailleurs, la CMA demande au gouvernement l’augmentation de 10% le nombre d’officier dans le TED bataillon et aussi elle veut des précisions sur le type de corps dans la fonction publique de l’Etat et une augmentation des catégories A et B. pour sa part le gouvernement a pris bonne note des demandes faites par la CMA.

En outre, concernant le deuxième point, notamment la gestion des hauts cadres civils et militaires. Les deux parties conviennent de la création et de l’opérationnalisation d’une commission ad hoc chargée notamment de formuler des propositions pour la gestion étape par étape des hauts cadres civils et militaires des belligérants, pour leur intégration dans la chaîne de commandement. Cette commission doit être mise en place dans le meilleur délai. Pour le contrôle de la chaine de commandement par les intégrés de la CMA, le gouvernement s’oppose catégoriquement à cette doléance. Les discussions continueront sur la question au sein de la commission Ad hoc, rassure la partie gouvernementale.
Concernant la question des reformes politiques et institutionnelles liées à la révision de la constitution, la CMA se dit être à la disposition du gouvernement en cas de besoin et s’engage à proposer dans un meilleur délai un mémorandum spécifiant les questions non liées à la révision constitutionnelle.
A noter l’accord d’Alger a été signé en mai 2015 par le gouvernement du Mali et des groupes armés, l’accord de paix dit d’Alger prévoit un processus de cantonnement des combattants des mouvements signataires en vue de leur intégration à la fonction publique, y compris au sein de forces armées, ou de leur « désarmement, démobilisation et réinsertion » (DDR) dans la vie civile.
A.B.D

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Tôt ou tard le Mali payera le prix fort pour cette lâcheté. La CMA et tous les groupes rebelles réunis ne peuvent pas aligner 26000 soldats, même pas la moitié ! La du combat ne devrait pas nous pousser à de telles compromissions. Ouvrir notre outil de défense aux terroristes espérant avoir la paix. Pas besoin d’être un Prophète de l’apocalypse pour prédire la décente en Enfer…

    • You all See that agreement promoted heighten degree of terrorism now ongoing in Mali being it ascertain that those who become terrorists violently taking up arms against government get what they want from government. International terrorists having access to better equipment plus arms on receiving this news have flocked to Mali to make Mali near top of list for places for terrorists to go. Being some well educated people are terrorist leaders plus perceive if nation violate it’s constitution plus laws in existence at time void from onset agreement is made that nation leadership is in great fear plus vulnerable to being overthrown. For terrorists it then become condition of do you attempt to violently overthrow that government in short period of time which have not worked in Mali or you apply steps plus stages process infiltrating every institution of that government especially military. As set forth terrorists want their AZAWAD in state of existence even if they do not have it in name. That is pimp like trickery. They made that condition clear by wanting AZAWAD to control chain of command of terrorists to be inducted into Malians government plus military. Thereof creating army within Malian army plus having Malians government pay for it.
      Well in ongoing condition Malian government is generating kind of undue seemingly mindless stupidity that led men in high places in developed world governments to create unstoppable accelerating Global Warming. We are creating unstoppable accelerating at growth Global terrorists existence in Mali.
      If having sexual intercourse with Caucasian women have led Malians leadership astray to degree that lead to obvious life or death errors being made maybe we all should try to reproduce for several generations to become Caucasian. Colonel Wague seemingly favor it. He show same disposition many of Negroid African women immigrants show of wanting to be caucasian. I wonder what motivate their thinking. Maybe it seem only Caucasian of Africa have ability to impose attempting to fulfill idea representing their desires above all. If void peace agreement was all it is suppose to be how is war with terrorists ongoing where agreement exist. You all are brainwashed in worst detrimental way. AZAWAD members are being both terrorists plus diplomats.
      Oh! Is it just coincident that all out attack on Sunday occurred only after stupid concessions were made to AZAWAD? Why is it Malian government do not tell AZAWAD group that members within AZAWAD informed Malian government of french engineers plus scientists discovery of oil plus minerals in areas AZAWAD members after discovery want to make AZAWAD nation plus that AZAWAD have aligned agreements with foreign masters to facilitate oil production plus transport from area once it become AZAWAD?
      Mali appear incapable of accepting success as demonstrated by insane actions taken with AZAWAD terrorists who murder citizens plus FAMA members. We must save ourselves plus as set by agreement with terrorists of AZAWAD is not way.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here