Campagne de sensibilisation : Sauver les Enfants !

0

Le bureau du représentant spécial du secrétaire général pour les enfants et les conflits armés a procédé vendredi dernier à Azalaï Hôtel Salam (Bamako) au lancement d’une  campagne  dénommée « agir pour les enfants affectés par le conflits »

C’était en présence de  Mme Virginia Gamba la représentante spéciale de ce bureau, de la ministre de l’élevage et de la pêche Mme Kané Rokia Maguiraga (représentant de son homologue ministre de la femme de l’enfant et la famille), Mme Lucia Elmi représentante de l’Unicef et Mme Joanne Adamson cheffe de fil de la Minusma.

Le lancement de cette nouvelle campagne de sensibilisation avait aussi regroupé les corps diplomatiques au Mali ainsi que des membres de la société civile.

Mme Virginia Gamba dans son intervention a invité le gouvernement de notre pays à mettre en œuvre des solutions durables qui permettront aux filles et garçons qui ont souffert et soufrent toujours des affres du conflit de retrouver et de profiter pleinement de leur enfance, mais surtout d’avoir accès à de véritables options pour réintégrer la société et se reconstruire avec l’espoir d’un avenir meilleur.

Pour protéger les enfants touchés par les conflits armés, le bureau du représentant spécial du secrétaire général pour ‘’les enfants et conflits armés’’ interpelle aussi le gouvernement malien à s’engager et à agir dans l’intérêt des enfants, les soutenir à avoir accès à la justice pour les violations graves.

Aussi, il est question d’assurer aux enfants l’accès aux services nécessaires, prévenir les violations (en collaboration avec les populations) en renforçant la sensibilisation et la mobilisation et renforcer les partenariats internationaux.

Il s’agit également d’œuvrer à l’instauration d’une culture de paix et soutenir les initiatives visant à rendre la société plus sûre pour les enfants.

Aussi, cette campagne permettra à notre pays de renforcer le plaidoyer pour la protection des enfants qui sont les premières victimes du conflit.

La campagne fera également la promotion du travail exemplaire réalisé sur le terrain par une panoplie de partenaires et s’élaborera sur les bases de ce travail mettant en relief les défis auxquels sont confrontés les filles et les garçons en identifiant les réponses adéquates.

Prenant la parole, Mme Kané Rokia Maguiraga ministre de la pêche et de l’élevage, après avoir remercié le bureau de représentant spécial du secrétaire général pour ‘’les enfants et conflits armés’’ et ses partenaires de leurs contributions et d’être venu au secours des enfants victimes des conflits armés.

Elle signalera ensuite que, malgré les difficultés qui persistent, il faut reconnaitre que des avancés aussi ont été faites au niveau du pays par rapport à la situation des enfants.

A noter que la campagne « agir pour les enfants affectés par les conflits » a pour objectif de catalyser l’attention et les efforts nécessaires au niveau global pour mettre fin aux 6 violations graves des droits de l’enfant ainsi qu’à prévenir de futures violations, en renforçant la collaboration, le partenariat et les synergies entre les acteurs nationaux et internationaux.

Ces six (6) grandes violations dont des dizaine de milliers d’enfants sont victimes sont entre autres, le recrutement et l’utilisation des enfants au sein des groupes armés, meurtre ou atteinte à l’intégrité physique d’enfants, violences sexuelles, attaque contre des écoles et des hôpitaux, des enlèvements et refus d’accès humanitaire.

Aminata Dagnon

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here