Affaire Malick Konaté : Des poursuites judiciaires bientôt engagées !

2

Des associations faitières de la presse et de blogueurs ont, à l’appel du Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV-Mali) , tenu un point de presse hier, mardi 23 juin 2020, à la Maison de la presse. Objectif : apporter leur soutien à Malick Konaté, journaliste-blogueur victime d’intimidation dans l’exercice de sa profession et annoncer des actions judiciaires contre Fatoumata Sacko dite Djina.

Le président MPV-Mali a, à l’entame de ses propos, condamné l’intimidation du journaliste Malick Konaté qui, selon Boubacar Yalkoué, n’a joué que son rôle de journaliste. Il précise, par la suite que leur  rôle est de donner l’information et non plaire à un individu. « Notre mission, c’est de donner les informations. On n’est pas là pour plaire à quelqu’un », a-t-il scandé.

Boureima Soulo, le vice-président de l’Association des blogueurs du Mali (ABM), association dirigée par Malick Konaté, revient sur les circonstances de la menace. Selon lui, Malick a juste posté une vidéo de Djina quand elle était dans l’opposition et où elle dénonçait avec virulence le régime en place. « Après cette vidéo, notre président a d’abord été menacé par un des enfants de Mme Fatoumata Sacko. Ensuite, lui-même, a, en personne, menacé notre président. Ils lui ont dit qu’ils connaissent son bureau, le modèle de sa voiture et enverraient des loubards pour l’agresser », a-t-il rappelé.

La Maison de la presse a, dans un communiqué signé par son président, apporté son soutien à Malick Konaté  et dénoncé cette attitude de Djina.« La Maison de la presse, inquiète de la montée en flèche de l’intimidation, de la menace et de l’agression dont certains s’arrogent le droit au Mali au mépris de l’État de droit et de la dignité humaine, met en garde les auteurs de ces pratiques contre tout attentat contre des journalistes et blogueurs », se plaint la MP qui ajoute : «À l’instar de l’ABM, la Maison de la presse réitère que M. Konaté n’a fait que son travail de journaliste dans les règles de l’art ; que son rôle n’est pas de plaire ou de déplaire, mais de tremper la plume dans la plaie ; qu’au demeurant, des voies de recours légales s’offrent au citoyen qui se sent lésé par des articles dans la presse ou des publications sur les réseaux sociaux ».

Selon le vice-président de l’ABM, une procédure judiciaire est en train d’être engagée contre Djina. Une procédure à laquelle le MPV-Mali se reconnait et apportera son soutien.

Il faut ajouter que Salif Diarrah était présent au point de presse au nom de l’Appel Mali.

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

    OUAIS, FATOUMATA SACKO DJINA, DEPUIS L’ ÉCOLE DE MR “DOUGA” JUSQU’ Á NOS JOURS, N’ A CHANGÉ D’ UN IOTA…!

    C’est à cause de cette vidéo que Fatoumata Sacko dite Djina veut envoyer des loubards et son fils chercher Malick Konate

    https://www.facebook.com/Mali-Manamanakan-323712541462584/videos/cest-%C3%A0-cause-de-cette-vid%C3%A9o-que-fatoumata-sacko-dite-djina-veut-envoyer-des-loub/1238990763115819/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

    TOUT SIMPLEMENT, CRIMINEL….

    DANS LES ANNÉES 77- 80 J’ AI EU Á COTOYER DJINA Á DJÉLIBOUGOU.

    ELLE FAISAIT LE SECOND CYCLE Á L’ ÉCOLE FONDAMENTALE DU QUARTIER, DIRIGÉE PAR ALMAMY TRAORÉ DIT “DOUGA”.

    POUR CEUX QUI ONT CONNU “DOUGA” POURRONT COMPRENDRE CE DONT JE PARLE.

    DEMANDEZ AUX ÉLEVES D’ ANTANT DE L’ ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE…..!

    ALASSANE TRAORÉ, LE FILS DE DOUGA, FATOUMATA TRAORÉ LA FILLE DE DOUGA, TOUS SAVENT DE QUOI JE PARLE…..

    LE PERE DE DJINA, JAMAIS VU….

    SA MAMAN, ASSEZ RAREMENT AU MALI, MES PUS SOUVENT DAN UNE CERTAINE MASON CLOSE DE LA FRANCE, TOUT JUSTE POUR NE PAS DIRE LAQUELLE…

    LA MAISON DE DOUGA ET CELLE DE LA MAMAN Á DJINE ÉTAIENT TOUTES DEUX JUSTE DERRIERE LA RANGÉÉ DE CLASSES DONNANT LIEU DE SECOND CYCLE….

    OH COMBIEN DE FOIS DURANT LES COURS, ET DJINA ET LE DIRECTEUR D’ ÉCOLE DOUGA SE TROUVAIENT DES HEURES DURANT DANS LA MAISON DES SACKO, OŰ DJINA ÉTAIT SOUVENT SEULE…AVEC PLAISIR….ET EN ÉTAIT FIERE ET DE FAIT ÉTAIT CRAINTE VOIRE DU COTÉ CORPS PROFESSORAL….

    SI DJINA ME LIT, ICI, ELLE DOIT SE RAPPELER DES DEUX MAMADOU DIARRA, DONT L’ UN ÉTAIT “SOUROUKOU”…..

    EN SOMME , DJINE EST NÉE, A GRANDI ET CONTINUE DE VIVRE DANS LA PROSTITUTION AU SENS PROPRE DU MOT.

    FATOUMATA TRAORÉ, LA FILLE DE DOUGA, FUT COMBIEN DE FOIS ANCEINTÉE PAR DOUGA, SON PERE, DÉPUTÉ Á L’ ASSEMBLÉE NATIONALE DU MALI ET DIRECTEUR D’ ÉCOLE SOUS LE SOLDAT FELON MOUSSA TRAORÉ…??

    ET ENTENDRE DJINA DIRE QU’ ELLE FUT AUSSI LA FILLE DE ATT APRES AVOIR ÉTÉ CELLE DE DOUGA AUSSI ME FAIT RIRE…

    ICI, J’ AI DIT CE QUE J’ AI VU : NOUS AVONS PLUSIEURS FOIS GUETTÉ DOUGA ET DJINA.

    DJIN N’ ÉTAIT OBLIGÉE D’ ETRE EN CLASSE, AUX COURS, TOUT JUSTE POURQU’ELLE SOIT DISPONIBLE POUR DOUGA.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here